Oracle Cloud déclare son amour d'ARM et Ampere Computing : instances à petit prix, gratuité, etc.

All-in ! (ou presque)
Oracle Cloud déclare son amour d'ARM et Ampere Computing : instances à petit prix, gratuité, etc.

C'est au tour d'Oracle d'apporter son soutien à Ampere Computing, avec l'intégration des processeurs Altra au sein de son offre Cloud. La société appuie d'ailleurs fort sur les avantages d'une telle solution pour différents cas d'usage.

Avec la mise sur le marché de ses Altra, la société Ampere Computing, créée par Renée James après son départ d'Intel, voulait montrer qu'il était possible de proposer un processeur ARM très dense, paré pour le Cloud.

Ampere Computing monte en puissance

Au fil de son histoire, elle a été rejointe par un nombre croissant de partenaires comme Packet qui a été l'un des premiers à intégrer ses processeurs. Lenovo était alors son premier grand soutien côté constructeurs. Ils ont rapidement été rejoints par Canonical, Gigabyte, Microsoft Azure, ou encore VMWare. D'autres suivent.

Ampere Computing PartenairesAmpere Computing Roadmap 2021

On note d'ailleurs depuis quelques années la présence du français Scaleway, bien que le projet d'intégration des SoC Altra soit resté à l'état de test pour le moment. Ces derniers temps, ce sont Gigabyte et NVIDIA qui ont montré un fort attrait pour les travaux d'Ampere Computing, qui est au coeur des plateformes ARM des deux sociétés.

C'est au tour d'Oracle Cloud de rendre concret son intérêt, en annonçant la mise sur le marché de l'offre Ampere A1 Compute. Le tarif est annoncé comme abordable : 1 centime par cœur de l'heure soit 7,4 dollars par mois.

Oracle Cloud vante les mérites d'Altra

  • Introduction
  • Ampere Computing monte en puissance
  • Oracle Cloud vante les mérites d'Altra
  • Une offre attractive, qui peut être testée sans frais
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact