Qualcomm : un SoC Snapdragon 778G et des modems 5G en M.2 jusqu’à 10 Gb/s

Le jeu des 7 familles ou des 7 différences ?
Qualcomm : un SoC Snapdragon 778G et des modems 5G en M.2 jusqu’à 10 Gb/s

Qualcomm a dévoilé de nouveaux produits parés pour la 5G. À commencer par le SoC 778G qui, comme son nom le laisse supposer, se place entre les actuels 768G et 780G. Il est aussi question de modems X62 et X65 passant au format M.2, mais toujours avec un débit maximum de 10 Gb/s.

En décembre 2019, Qualcomm dévoilait ses SoC Snapdragon 765(G). Le « G » est une référence à « Gaming », indiquant que la puce dispose d’une partie graphique un peu plus performante – 10/15 % selon Qualcomm – avec le cœur « Prime » (Kryo 475) de la partie CPU qui peut atteindre 2,4 GHz au lieu de 2,3 GHz.

Quelques mois plus tard, c’était au tour du 768G d’être présenté. Il ne s’agissait alors que de pousser un peu plus les performances, avec 2,8 GHz sur la partie CPU et de nouveau 15 % de mieux sur le GPU par rapport au 765G. En mars, Qualcomm faisait un bond en avant avec son 780G équipé de cœurs Kryo 670 et d’un Adreon 570.

Désormais, c’est au tour du 778G d’arriver et de se placer entre les deux.

Snadragon 778G : comme un arrière-gout de 780G Light

Comme le Snapdragon 780G, le 778G exploite huit cœurs Kryo 670, avec une fréquence maximale de 2,4 GHz. Il emprunte aussi le modem X53 5G (jusqu’à 3,7 Gb/s) à son grand frère. Les points communs ne s’arrêtent pas là puisqu’on retrouve un triple ISP 570L, un Hexagon 770, l’Aqstic audio codec, la prise en charge des écrans Full HD+ à 144 Hz, Quick Charge 4+, AI Engine de 6e génération, le support de HDR10+, H.265, VP9, etc.

Des différences sont évidemment de la partie. Le modem FastConnect 6900 laisse sa place à un 6700. S’ils prennent tous les deux en charge le Bluetooth 5.2 et le Wi-Fi 6(E), le 6700 se contente de 2,9 Gb/s contre 3,6 Gb/s pour le 6900. La partie graphique est une Adreno 642L (Light)... mais nous n’en savons pas davantage pour le moment. 

Qualcomm Snapdragon 7

Le Snapdragon 778G prend en charge jusqu’à trois capteurs de 22 Mpixels, deux de 36 et 22 Mpixels ou un seul de 64 Mpixels, contre respectivement 25, 64+20 et 84 Mpixels pour le 780G. Enfin, il est gravé en 6 nm, alors que le 780G est en 5 nm. Qualcomm annonce des gains de 40 % sur la partie CPU et autant sur la partie GPU par rapport à la génération précédente – probablement son SoC 768G – mais ne précise pas ce qu’il en est comparé au 780G.

Il faudra attendre les tests pour voir comment exactement se place ce nouveau SoC, qui devrait être très proche de son grand frère, au moins sur la partie CPU. Plusieurs fabricants ont annoncé qu’ils proposeront des smartphones équipés d’un tel SoC : Honor, iQOO, Motorola, OPPO, Realme et Xiaomi. Ils devraient arriver d’ici au mois de juin. 

Deux modems 5G en M.2 

Trois mois après avoir présenté ses modems X62 et X65 5G, respectivement jusqu’à 4,4 et 10 Gb/s, le constructeur lance des déclinaisons M.2, pouvant prendre place dans des machines équipées d’un emplacement compatible. 

Ils disposent de connecteurs pour des antennes sur les fréquences millimétriques et celles sous les 6 GHz. Qualcomm s’attend à les retrouver prochainement dans des ordinateurs portables, des systèmes VR, des tablettes, etc.

Qualcomm modem M.2

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact