Puces graphiques : des expéditions en baisse, sauf chez NVIDIA

Pas de quoi résorber la pénurie
Puces graphiques : des expéditions en baisse, sauf chez NVIDIA

Comme tous les trimestres, Jon Peddie Research (JPR) propose un état des lieux du marché des puces graphiques. La situation est la même que fin 2020, avec Intel qui domine largement les débats. Sur les GPU dédiés par contre, NVIDIA reste en pôle position. L’institut en profite pour faire le point sur le marché des PC portables.

Selon JPR, 119 millions de solutions graphiques ont été expédiés au premier trimestre 2021, que ce soit celles intégrées à un processeur ou à une carte dédiée. Un marché où trois fabricants se partagent le gâteau : AMD, Intel et NVIDIA.

Intel à plus de 68 % de parts de marché

De manière générale, les expéditions de GPU « ont diminué de 0,3 % par rapport au précédent trimestre », note l'institut. Dans le détail, celles d'AMD et d’Intel ont baissé de 1 % chacune, tandis que NVIDIA enregistre une augmentation de 3,9 %. Pas de quoi laisser entrevoir une fin rapide de la pénurie pour le moment...

Sur les parts de marché, Intel occupe comme toujours la première place du podium, grâce à ses l’IGP que l’on retrouve dans nombre de ses processeurs. Au premier trimestre, la société occupait ainsi 68,18 % du marché, en hausse d’un peu plus d’un point sur un an, mais en baisse de 0,5 point sur trois mois.

AMD est quasiment stable et reste sur la deuxième place du podium avec 16,65 % de parts de marché sur les trois premiers mois de 2021. NVIDIA est donc troisième avec 15,17 %, en hausse sur trois mois, mais en baisse sur un an. Vous l’aurez compris, NVIDIA et Intel suivent des tendances inverses puisqu’AMD est stable.

Il faut dire que le géant de Santa Clara mise désormais gros sur son architecture Xe, proposée tant au sein de ses processeurs de dernière génération que sous la forme d'une carte graphique intégrée à certains PC portables ou même de solution pour la compression vidéo et le cloud gaming dans les serveurs.

Ce, alors que ses concurrents sont peu présent sur l'offre d'entrée de gamme. AMD n'a d'ailleurs pas sorti d'APU Ryzen largement disponible sur le marché depuis un moment, réservant sa production aux seuls intégrateurs actuellement. Cela changera avec l'arrivée des 5000G(E) le 5 août prochain.

JPR GPU Q1 2021
Crédits : JPR

NVIDIA toujours à plus de 80 % sur les cartes graphiques

JPR propose aussi un état des lieux des cartes graphiques dédiées (dGPU, discrete GPU), marché qui se partage cette fois entre AMD et NVIDIA. Intel se limitant pour le moment à des annonces pour ce marché, où son Xe HPG est attendu.

Comme c’est le cas depuis des années, NVIDIA occupe outrageusement le terrain avec pas moins de 81 % de parts de marché, ne laissant donc que 19 % à AMD sur les trois premiers mois de l’année. C’est légèrement mieux que fin 2020 ou la répartition était de 82/18, mais moins que début 2020 où AMD atteignait 25 % de parts de marché.

L'effet de l'architecture Navi se fait donc sentir, même si avec la période de pénurie actuelle les Radeon RX 6000 ne peuvent pas vraiment jouer leur rôle et bousculer les GeForce de NVIDIA.

JPR GPU Q1 2021

De nouveaux records sur les portables

Enfin, JPR affirme que « la croissance des ordinateurs portables sur un an est de 49 %, soit la plus forte augmentation annuelle jamais enregistrée, malgré des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement ». Les Chromebook connaissent également une belle croissance, avec pas moins de 89 millions de produits expédiés. Là aussi c’est un record.

Ce sont dans les deux cas des conséquences de la pandémie de Covid-19. Les prévisions pour le second trimestre de 2021 sont donc plus modestes – de l’ordre de 4 % de hausse–, mais restent toujours supérieures à la moyenne.  « Nous prévoyons que les Chromebooks diminueront en 2021 en raison des restrictions budgétaires des écoles », ajoute l'institut.

  • Introduction
  • Intel à plus de 68 % de parts de marché
  • NVIDIA toujours à plus de 80 % sur les cartes graphiques
  • De nouveaux records sur les portables
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact