Domotique : CHIP devient Matter, la Zigbee Alliance renommée Connectivity Standards Alliance

Un CSA s'éteint, un autre s'éveille
Domotique : CHIP devient Matter, la Zigbee Alliance renommée Connectivity Standards Alliance

La Zigbee Alliance ne veut plus être exclusivement rattachée à son protocole éponyme et change de nom pour cibler les questions de connectivité au sens large. Elle en profite aussi pour transformer CHIP en Matter d’un coup de baguette magique. Sur le fond rien ne change pour le moment.

Fondée en 2002, la Zigbee Alliance est principalement connue pour être à l’origine du protocole Zigbee. Il est ouvert et tout le monde peut l’utiliser et l'adapter à ses besoins. L’Alliance est composée de plusieurs géants du secteur, notamment Ikea, Amazon, Legrand, Signify, Silicon Labs, SmartThings, Somfy… et depuis peu Orange

CSA veut être « le berceau de la collaboration »

L’Alliance vient d’annoncer qu’elle changeait de nom pour devenir la Connectivity Standards Alliance (CSA). Son site déménage à cette adresse. La CSA a un nouveau logo, composé de trois lettres dont les deux dernières sont reliées entre elles. Un symbole de la connectivité des protocoles de l'Alliance et du rapprochement entre ses membres. 

Son nom ne laisse aucune place au doute, elle veut s’étendre au-delà du protocole Zigbee, sans y être directement rattachée. Elle ambitionne ainsi devenir le « berceau de la collaboration et du développement de normes IoT », selon son PDG Tobin Richardson. C’est une fois encore l’occasion de rappeler ce dessin de Xkcd.

La CSA continuera évidemment de développer le protocole Zigbee, qui ne change pas de nom et qui n’est pas abandonné dans cette histoire. Mais comme nous l'avons déjà évoqué, il va désormais prendre place au sein du nouveau standard ouvert CHIP (Connected Home over IP)... qui lui aussi vient de changer de nom.

CHIP devient Matter

Ce projet devient Matter. L’Alliance en profite pour montrer ses muscles : il y a désormais « plus de 180 organisations membres de toutes les tailles […] et plus de 1 700 membres qui participent » au développement de cette norme. 

L’Alliance indique que « la première version du protocole Matter fonctionnera sur des technologies de réseau existantes telles que l’Ethernet (802.3), le Wi-Fi (802.11) et Thread (802.15.4), mais aussi le Bluetooth Low Energy pour faciliter la mise en service ». L’open source sera là aussi de mise. Matter dispose lui aussi de son propre site dédié.

De premiers produits sont attendus pour cette année, différents partenaires ayant déjà franchi certaines étapes comme le passage à Thread chez Apple, Eve ou encore Google dans certains de ses produits récents. Nous avons pour rappel consacré un dossier à la domotique et ses différents protocoles dans notre second magazine.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact