Samsung annonce un module de DDR5 exploitant Compute Express Link (CXL)

Le retour des cartouches NES
Samsung annonce un module de DDR5 exploitant Compute Express Link (CXL)

L'initiative CXL commence à se concrétiser. Les partenaires multiplient les annonces et Samsung dévoile un premier produit qui devrait en intéresser plus d'un : un module de DDR5 sous la forme d'un boîtier enfichable.

Alors que la DDR5 et le PCIe 5.0 devraient se généraliser à partir de la fin de l'année, il y a un autre standard qui devrait être exploité de manière croissante, notamment dans les datacenters : Compute Express Link (CXL).

Il s'agit d'une solution d'interconnexion basée sur PCIe 5.0 mais optimisée pour faciliter les accès directs à basse latence aux données en mémoire, leur cohérence, etc. Annoncée il y a deux ans par Intel et plusieurs partenaires, elle s'est depuis accordée avec un autre consortium proposant une solution similaire : Gen-Z. De quoi permettre sa montée en puissance, ARM prévoyant par exemple d'utiliser CXL au sein de ses prochaines générations

Aujourd'hui, c'est au tour d'un autre membre fondateur de Gen-Z d'annoncer un produit CXL : Samsung. La société dévoile ainsi un module de DDR5, qui ne prend pas la forme de barrettes à utiliser dans des emplacements DIMM, mais d'un boîtier pouvant être connecté directement à une interface CXL. AMD et Intel sont partenaires de l'initiative.

Samsung CXL Memory ExpanderSamsung CXL Memory Expander

Samsung dit avoir « intégré différents contrôleurs et solutions logicielles comme le mappage mémoire, la conversion d'interface et la gestion d'erreurs, permettant aux CPU ou GPU de considérer et d'utiliser la mémoire CXL comme de la mémoire système ». L'idée est ainsi de ne plus être dépendant du nombre de canaux mémoire gérés par le processeur et de pouvoir ajouter une quantité plus importante de mémoire au sein d'un système, comme Intel le fait à sa manière avec ses modules Optane PMem à mi-chemin entre mémoire et SSD, mais au format barrette DIMM. 

Samsung n'a pour le moment livré aucune donnée technique concrète sur ce produit : latence, débit ou même quantité de mémoire présente au sein de chaque module. Le constructeur promet néanmoins qu'il permettra « d'atteindre le niveau du To », ce qui nécessite actuellement 16 modules de 64 Go sur un système classique.

On devrait en savoir plus lorsqu'il commencera à arriver chez des clients et à être mis sur le marché.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact