Netgear dévoile son enceinte/satellite Orbi Voice et le routeur XR700 avec SFP+, 802.11ad, Plex

Orbi Outdoor en Europe, Armor débarque !
Réseau 7 min
Netgear dévoile son enceinte/satellite Orbi Voice et le routeur XR700 avec SFP+, 802.11ad, Plex

Netgear continue de renforcer sa gamme Orbi tant au niveau des firmwares que des produits. La société lance ainsi en France son modèle Outdoor et Orbi Voice avec une enceinte connectée à Alexa intégrée. Mais certains seront plus intéressés par le routeur XR700 qui met le paquet sur ses caractéristiques.

L'IFA ouvre ses portes ce vendredi 31 août à Berlin, l'occasion pour de nombreux constructeurs d'annoncer toutes leurs nouveautés de la rentrée, destinées au marché européen.

Et si la 8K et autres assistants vocaux devraient une nouvelle fois être l'objet de toutes les attentions, entre deux annonces de smartphones et autres PC exploitant les nouveaux processeurs d'Intel, certains constructeurs espèrent bien sortir du lot. C'est notamment le cas de Netgear qui veut continuer d'intéresser avec des produits tels que des routeurs Wi-Fi.

En poursuivant sa stratégie de partenariats logiciels et en renforçant sa gamme Orbi, notamment avec des produits jusque-là disponibles seulement outre-Atlantique, la marque pourrait bien marquer des points.

Nighthawk Pro Gaming XR700 : Quad stream, SFP+ 10 GbE, 802.11ad et Plex embarqué

Apparemment content des résultats de son XR500 basé sur DumaOS et annoncé au début de l'année, Netgear a décidé d'en sortir un modèle encore plus véloce. Et autant dire que la société n'a pas lésiné sur les caractéristiques.

Ainsi, le Nighthawk Pro Gaming XR700 passe à quatre flux (MU-MIMO) avec un débit global de 7 200 Mb/s. Un chiffre rendu possible par l'intégration du Wi-Fi 802.11ad sur la bande des 60 GHz en plus du 802.11ac (5 GHz) sur des blocs de 160 MHz. Dans le détail, cela donne : 

  • 4 600 Mb/s en Wi-Fi 802.11ad (60 GHz)
  • 1 733 Mb/s en Wi-Fi 802.11ac (5 GHz, 160 MHz)
  • 800 Mb/s en Wi-Fi 802.11ac (2,4 GHz, 256 QAM)

Au-delà du chiffre théorique, il sera intéressant de voir quel débit pratique sera exploitable et à quelle distance, puisque tant le 802.11ac sur 160 MHz que le 802.11ad peuvent vite montrer leurs limites en fonction de l'environnement.

Nous avons aussi hâte de découvrir les cas d'usage qui seront mis en avant par la société, le 802.11ad étant encore assez peu développé, notamment dans les PC (fixes et portables). Espérons que des clés USB, cartes PCIe et autres docks seront mis sur le marché pour disposer d'un écosystème complet et exploitable.

Autre élément intéressant, outre le port WAN et les six LAN à 1 Gb/s (avec agrégation possible sur deux d'entre eux), le Nighthawk Pro Gaming XR700 intègre un emplacement SFP+ permettant de grimper à 10 Gb/s. Netgear met en avant son switch SX10, lancé au CES, pour accompagner cette nouveauté.

Un adaptateur pour passer de la fibre optique au cuivre sera alors nécessaire (attention, ça pique). Certains auraient sans doute préféré un port RJ45 pour simplifier les choses, d'autres apprécieront le choix du SFP+ et d'une solution optique.

Netgear Nighthawk Pro Gaming XR700Netgear Nighthawk Pro Gaming XR700

On apprécierait ainsi de pouvoir connecter directement un ONT livré avec certaines offres fibre (FTTH). D'autant que selon nos informations, Netgear travaille à permettre d'utiliser ses routeurs en remplacement des box de certains opérateurs, notamment en France. Autant dire que la bête risque d'être une référence pour le support des dernières technologies du réseau grand public. On notera au passage que son design se veut plus arrondi que son prédécesseur. 

Afin d'accompagner tout ce petit monde, un SoC à quatre cœurs (1,7 GHz) est intégré, soit deux fois plus que pour le XR500. Le reste des caractéristiques n'est pas encore précisé. On note néanmoins que Plex Media Server est désormais de la partie, avec deux ports USB 3.0 pour la connexion de périphériques de stockage. Là aussi, on attendra de tester la fonctionnalité pour en voir l'intérêt, notamment par rapport à un NAS spécialisé quand du transcodage est nécessaire.

On retrouve bien entendu toutes les fonctionnalités classiques de Netgear et DumaOS, la société poussant ReadyCloud ou ReadyShare, ainsi que la possibilité d'installer un serveur VPN. Côté tarif, comptez 499 euros tout de même, avec une disponibilité annoncée pour le mois prochain.

Pour rappel, l'actuel X10 (R9000) est proposé par la marque aux alentours de 420 euros.

Orbi Outdoor en Europe, compatible avec des routeurs tiers

Depuis le lancement de la gamme Orbi (Wi-Fi maillé), nous avons eu droit aux modèles classiques, à la version Micro et à celle destinée aux professionnels. Mais il manquait encore un produit fonctionnant en extérieur. L'idéal pour couvrir une terrasse ou une dépendance, lorsque le modem/routeur est éloigné. 

Il y a quelques jours, la société nous confirmait que le modèle Micro était désormais proposé sous forme d'un routeur seul (RBR20) à 139 euros. Aujourd'hui, elle annonce que Orbi Outdoor, dévoilé au CES de Las Vegas mais pas proposé chez nous en raison de la législation sur le Wi-Fi en plein air, arrive en France.

Netgear semble en effet avoir trouvé une solution pour la puissance d'émission et la zone couverte. Ainsi, la marque indique que le satellite RBS50Y sera proposé cet automne, pour 299 euros. 

Netgear Orbi OutdoorNetgear Orbi OutdoorNetgear Orbi Outdoor

Il se distingue par sa forme, mais aussi son mode de fixation, son niveau de protection ou... sa luminosité. Tropicalisé et certifié IP56, il peut être installé sur son pied ou contre un mur, afin de couvrir un maximum de 175 m². Mais Netgear précise qu'il peut également « être programmé pour s’allumer automatiquement et ajouter de l’ambiance, ou bien s’éteindre pour préserver la discrétion et l’emplacement de l’appareil ».

Compatible avec l'ensemble de la gamme Orbi actuelle, il s'agit d'un modèle FastLane 3 AC3000 (1 733 + 866 + 400 Mb/s). Mais il peut également fonctionner avec un routeur classique précise la société. Une nouveauté pour la gamme Orbi dont on espère qu'elle gagnera rapidement d'autres références via des mises à jour de firmware.

Une enceinte et Alexa dans un satellite Orbi Voice

Le constructeur s'est également associé à Harman Kardon pour proposer une nouvelle solution encore plus intégrée : le RBS40V, ou Orbi Voice. Jusqu'à maintenant, l'utilisation d'assistants vocaux était possible à travers une skill Alexa pour contrôler le routeur. Ici, c'est le satellite qui fait directement office d'assistant vocal en intégrant une enceinte.

Le look de l'ensemble évolue assez peu, malgré l'intégration d'un haut-parleur de 3,5 pouces et d'un tweeter de 1 pouce. Il faudra donc voir si la qualité du son est au rendez-vous. Pour le reste, le produit fonctionnera comme n'importe quelle enceinte connectée Alexa, mais elle diffusera également votre réseau Wi-Fi unifié autour d'elle.

La couverture est donnée pour 125 m², ce modèle étant basé sur l'actuel RBS40 de la marque. Il est bien entendu compatible avec l'ensemble de la gamme Orbi. Côté tarif, comptez 329 euros pour le satellite seul, et 499 euros pour un pack (RBK50V) comprenant également un routeur RBR50.

Netgear Orbi VoiceNetgear Orbi VoiceNetgear Orbi Voice

Armor : un anti-virus/firewall BitDefender à activer en option

Mais il n'y a pas qu'Orbi qui fait l'objet d'un renforcement par Netgear. Sa stratégie consistant à proposer des modules logiciels optionnels payant se répand aussi au sein de sa gamme de produit. Une stratégie déjà adoptée dans le monde des NAS par Synology, qui peut laisser craindre une tendance au produit « avec DLC ».

Quoi qu'il en soit, le routeur Nighthawk AC2300 (R7000P) pourra désormais profiter de la solution Armor, créée en collaboration avec Bitdefender. Elle vise à proposer des fonctionnalités de protection plus avancées, notamment pour ce qui est de la gestion des intrusions, la détection des vulnérabilités et autres virus. 

Une période d'essai de 90 jours est offerte, avec un abonnement de 69,99 euros par an intégrant l'accès à Bitdefender Total sur vos appareils Android, iOS, MacOS et Windows.

Netgear ArmorNetgear Armor

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

18 commentaires
Avatar de tifounon Abonné
Avatar de tifounontifounon- 30/08/18 à 11:53:11

Hé ben, Netgear met bien le paquet ces dernières années.

Par contre, qu'est ce que "Tropicalisé" ???

Avatar de quady42 Abonné
Avatar de quady42quady42- 30/08/18 à 11:56:37

tifounon a écrit :

Hé ben, Netgear met bien le paquet ces dernières années.

Par contre, qu'est ce que "Tropicalisé" ???

C'est des cartes vernis ou résinés pour éviter la corrosion due à l'humidité ambiante.

Édité par quady42 le 30/08/2018 à 11:57
Avatar de misterB Abonné
Avatar de misterBmisterB- 30/08/18 à 12:40:55

tifounon a écrit :

Hé ben, Netgear met bien le paquet ces dernières années.

Par contre, qu'est ce que "Tropicalisé" ???

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tropicalisation

Avatar de Wellit INpactien
Avatar de WellitWellit- 30/08/18 à 13:49:56

vu le tarif autant se faire son routeur soit même, et son nas soit même avec plus de liberté

Avatar de tifounon Abonné
Avatar de tifounontifounon- 30/08/18 à 14:00:29

@quady42 @misterB : merci de la précision

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 30/08/18 à 14:37:08

Bonne chance pour le 802.11ad, le Wi-Fi 160 MHz et le SFP+ qui tient le budget et les perfs

Avatar de HPact Abonné
Avatar de HPactHPact- 30/08/18 à 14:40:57

Le 10Gb a des tarifs relativement abordable... Bien pour les quelques amateurs enthousiastes mais raisonnables qui ne veulent pas mettre 1000€ dans le matos le gérant actuellement...

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 30/08/18 à 15:06:33

Y'a même pas forcément besoin d'aller jusque là, une carte 10 GbE c'est 100 balles, un switch avec deux ports 10 GbE, 200 balles. C'est déjà un budget, mais sans rapport avec ce qu'on trouve sur du matériel Pro, surtout que des NAS commencent à en intégrer, idem pour les cartes mères, etc.

Après en général c'est du cuivre (RJ45). Là Netgear fait le pari du SFP+, mais je ne sais pas si c'était le meilleur choix pour un tel produit. A voir en fonction de ce qu'ils voudront en faire.

Édité par David_L le 30/08/2018 à 15:07
Avatar de Commentaire_supprime Abonné
Avatar de Commentaire_supprimeCommentaire_supprime- 30/08/18 à 16:06:36

David_L a écrit :

Y'a même pas forcément besoin d'aller jusque là, une carte 10 GbE c'est 100 balles, un switch avec deux ports 10 GbE, 200 balles. C'est déjà un budget, mais sans rapport avec ce qu'on trouve sur du matériel Pro, surtout que des NAS commencent à en intégrer, idem pour les cartes mères, etc.

Après en général c'est du cuivre (RJ45). Là Netgear fait le pari du SFP+, mais je ne sais pas si c'était le meilleur choix pour un tel produit. A voir en fonction de ce qu'ils voudront en faire.

Faut voir... Me concernant, c'est à voir, surtout si c'est utilisable sans trop de prise de tête avec la fibre Orange.

Avatar de HPact Abonné
Avatar de HPactHPact- 30/08/18 à 17:01:36

David_L a écrit :

Bonne chance pour le 802.11ad, le Wi-Fi 160 MHz et le SFP+ qui tient le budget et les perfs

C'est clair! La moindre carte réseau SFP+ sérieuse, c'est 1/4 du prix...  J'ai regardé chez moi pour faire "comme si" l'espace de mon NAS était un disque dur local pour plusieurs PCs... ça pique fort.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact