Intel Core i7-11700 : compatibilité Z490, PCIe 4.0 et premiers résultats

Rocket Lake-S au rapport
Intel Core i7-11700 : compatibilité Z490, PCIe 4.0 et premiers résultats

Si Intel a récemment fait part de ses plans pour les années à venir, le constructeur fait encore face à une dure réalité : ses processeurs sont encore gravés en 14 nm et doivent faire face aux Zen 3 d'AMD (sans parler des M1 d'Apple). Rocket Lake-S promet néanmoins quelques avantages. Voici nos premiers résultats.

Il y a quelques jours, Intel mettait officiellement sur le marché ses processeurs Core de 11e génération, connus sous le nom de code Rocket Lake-S. Un modèle gravé en 14 nm, mais qui cache de nombreux avantages : architecture Cypress Cove, solution graphique Xe, connectique renforcée, etc. Nous avons déjà tout détaillé ici et .

Cette puce est néanmoins « mal née » à mi-chemin entre un Intel qui peine à se débarrasser de sa finesse de gravure en 14 nm et la migration vers de nouvelles architectures, en 10 nm avec Alder Lake puis en 7 nm. Elle arrive aussi à un moment où de nombreuses technologies du monde PC vont évoluer : PCIe 5.0, DDR5, nouveaux sockets, etc. 

  • Intel Rocket Lake-S Cypress Cove
  • Intel Rocket Lake-S Cypress Cove
  • Intel CES 2021 Rocket Lake-S
  • Intel Rocket Lake-S Chipsets
  • Intel Rocket Lake-S Chipsets
  • Intel Rocket Lake-S

Changer pour un tel processeur n'est donc pas spécialement un choix d'avenir. Un peu comme opter pour un Zen 3 alors que le socket AM4 arrive en fin de cycle. Leur remplacement est déjà prévu, devant s'opérer plus tard dans l'année. Mais si vous devez renouveler dès aujourd'hui, une question se pose : que valent ces processeurs ?

Et surtout, qu'attendre de la promesse de rétrocompatibilité d'Intel ? Le socket LGA1200 peut en effet accueillir des processeurs Core de 10e ou 11e génération, que ce soit avec un chipset de série 400 ou 500. Ces derniers ont l'avantage de connectiques plus moderne et d'une interface avec le processeur à un débit doublé. Mais si l'on veut se contenter d'un modèle Z490 que nous avons déjà sous la main, est-ce que cela fonctionne ?

Pour le savoir, nous avons récupéré un Core i7-11700 (8C, 16T, jusqu'à 4,9 GHz), vendu aux alentours de 410 euros. Un tarif plutôt élevé puisque ce processeur est annoncé à 323 dollars par Intel.

Core i7-11700 : quelques limitations, 200 $ d'économie

Il offre néanmoins tous les avantages des modèles haut de gamme de cette génération, comme la présence de 8 cœurs avec Hyper Threading, 16 Mo de cache, la gestion de la DDR4-3200 (jusqu'à 128 Go), l'IGP de génération Xe complet (UHD Graphics 750 à 32 EU, jusqu'à 1,3 GHz), DL Boost, AVX-512,Turbo Boost Max 3.0, etc.

Mais il paie son rabais de 200 dollars par rapport à un 11900K sur quelques points. Il n'est pas débridé pour l'overclocking complet. Sa fréquence ne peut pas monter à 5,3 GHz sur un cœur (1T) ou 4,8 GHz lorsqu'ils sont tous actifs (nT) via Velocity Boost. Ici, le TDP est limité à 65 watts, la fréquence maximale est de 4,9 GHz (1T) ou 4,4 GHz (nT).

Dans la pratique, cela devrait néanmoins être un bon compromis en rapport performances/prix.

Intel Rocket Lake-S Tarifs

Rocket Lake-S et PCIe 4.0 sur une carte mère Z490, ça marche ?

Pour notre première série de tests, nous avons utilisé une carte mère ASUS ProArt Z490-Creator 10G. Orientée haut de gamme, elle dispose d'une connectique complète et surtout d'un BIOS/UEFI compatible avec les processeurs Core de 11e génération, disponible depuis peu. Il s'agit de la version 2004 (Beta) que nous avons installée. 

La machine était jusqu'à maintenant configurée avec un Core i9-10850K et un SSD PCIe 4.0 qui n'était utilisé qu'en PCIe 3.0. Le passage à Rocket Lake-S permet à certains ports d'être exploitables en PCIe 4.0. Sur cette carte, c'est le cas des ports pour cartes graphiques. Ainsi, le test PCIe de 3DMark et une GeForce RTX 3080, affiche bien un score de 23,6 Go/s pour le Core i7-11700 contre 12,35 Go/s avec le Core i9-10850K.

Cela n'a par contre pas changé les performances côté SSD, avec un maximum de 3 Go/s. Nous effectuerons des essais complémentaires avec la Z490 Taichi d'ASRock dont un emplacement Hyper M.2 est indiqué comme compatible PCIe 4.0. Mais elle ne reconnait pas notre Core i7-11700 pour le moment, même avec son BIOS 1.80.

ASRock Z490 Taichi PCIe 4.0
La Z490 Taichi d'ASrock gère le PCIe 4.0 même pour certains SSD. Nous attendons de pouvoir le tester

Quelles performances pour le CPU en rendu 3D ?

Passons maintenant aux performances du CPU. Il sera opposé à son modèle inférieur chez AMD (affiché à 390 euros), le Ryzen 5 5600X à 6 cœurs. Et un modèle supérieur dans l'ancienne gamme, doté de 10 cœurs : l'i9-10850K. Nous verrons au passage si le gain de 20% en IPC annoncé se retrouve dans les performances face à ce modèle.

Commençons avec un classique du genre, CineBench R23 :

Cinebench R23 - Performances 1T :

  • Ryzen 5 5600X : 1 532
  • Core i7-117000 : 1 540
  • Core i9-10850K : 1 322

Cinebench R23 - Performances nT :

  • Ryzen 5 5600X : 11 027
  • Core i7-117000 : 10 330
  • Core i9-10850K : 16 039

On voit ici qu'en termes de performances sur un seul cœur, Intel se trouve face à AMD, du fait de son architecture Cypress Cove, mais aussi de fréquences de travail plus importantes, malgré le 14 nm. Cela change lorsque tous les cœurs sont actifs, AMD restant néanmoins devant avec seulement six cœurs. La raison est simple.

Car si l'on regarde la consommation à la prise avec le Core i7-11700, on constate qu'elle est de 225 watts lorsque ses cœurs sont utilisés à pleine vitesse (4,4 GHz). Mais on tombe rapidement à 3,1 GHz (100 watts) du fait de la limitation en TDP de ce modèle. Avec un seul cœur, la fréquence reste à 4,8/4,9 GHz pour 69 watts.

Core i7-11700 FréquenceCore i7-11700 FréquenceAprès quelques secondes, la fréquence du Core i7-11700 passe de 4,4 GHz à 3 GHz seulement

C'est pour cela que malgré l'avance prise dans le test 1T, le Core i7-11700 reste derrière le 5600X en nT. Pour référence, on consomme 335 watts en charge avec le 10850K (nT) et 71 watts (1T).  Au repos, on est dans les 33 watts environ, cela ne change pas avec la nouvelle génération. 

On passe ensuite à Blender 2.92 et la scène bmw_27, qui nous donnent l'occasion de tester les performances dans une véritable application, mais aussi (plus tard) d'opposer les résultats du CPU et du GPU de l'i7-11700, la partie graphique Xe pouvant être utilisée pour effectuer un rendu 3D via OpenCL (voir nos précédents tests).

  • Ryzen 5 5600X : 232s
  • Core i7-117000 : 256s
  • Core i9-10850K : 145s

On retrouve ici des chiffres similaires à Cinebench R23 : le Core i7-11700 légèrement en retrait face au Ryzen 5 5600X, loin derrière le Core i9-10850K notamment du fait de sa limitation en fréquence.

Il sera intéressant de voir si on peut le pousser à ce niveau. Nous devrons aussi attendre un peu pour voir ce que la partie graphique a dans le ventre, Intel n'ayant pas encore publié ses derniers pilotes permettant de profiter de la partie graphique Xe de ses puces. Nous espérons pouvoir diffuser nos premiers résultats dès que ce sera le cas.

  • Introduction
  • Core i7-11700 : quelques limitations, 200 $ d'économie
  • Rocket Lake-S et PCIe 4.0 sur une carte mère Z490, ça marche ?
  • Quelles performances pour le CPU en rendu 3D ?
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact