Nighthawk MK83 : Netgear passe sa solution EasyMesh Wi-Fi 6 au tri-bande

Orbi or not Orbi...
Réseau 3 min
Nighthawk MK83 : Netgear passe sa solution EasyMesh Wi-Fi 6 au tri-bande

Netgear dévoile un nouveau kit MK83 pour du réseau maillé en Wi-Fi 6, profitant d'un lien dédié à travers une conception tri-bande. Il ne s'agit néanmoins pas d'un modèle Orbi, mais bien de modules compacts Nighthawk AX3600, compatibles avec le standard EasyMesh.

Pour le grand public, Netgear c'est surtout des routeurs sans-fil et autres « extender », organisés en différentes gamme et couleurs avec Orbi en tête de pont. Une solution très performante (et coûteuse) grâce à sa conception « tri-bande » permettant de dédier un canal de communication entre les différents satellites et le routeur.

Orbi, Nighthawk et tri-bande : Netgear est difficile à suivre

Dans la pratique, c'est un peu plus compliqué que cela et le constructeur tâtonne lorsqu'il faut définir des limites. On l'a ainsi vu s'essayer à une version Wi-Fi 5 bi-bande d'Orbi. Elle a depuis été déclinée à travers la gamme Nighthawk MK6x Wi-Fi 6. Cette dernière a un avantage : un modèle Orbi ne fonctionne qu'au sein d'un écosystème Orbi, alors que les Nighthawk sont désormais compatibles avec le standard EasyMesh de la Wi-Fi Alliance.

Le constructeur passe une nouvelle étape aujourd'hui en annonçant son kit Nighthawk MK83 contenant, comme sa référence l'indique, trois éléments. Contrairement aux actuels MK6x, il s'agit non plus d'un modèle bi-bande mais tri-bande, Wi-Fi 6, EasyMesh. Il a donc tous les avantages d'Orbi tout en ayant avec la possibilité de fonctionner avec des appareils tiers. Une sorte de concurrence interne bienvenue... mais stratégiquement difficile à comprendre.

Netgear Nighthawk MK83

Quoi qu'il en soit, la fiche technique de ce produit nous apprend qu'il s'agit d'un modèle AX3600, avec deux bandes à 5 GHz (1 800 + 1 600 Mb/s) et une à 2,4 GHz (600 Mb/s). Cinq antennes sont présentes dans chaque module. Ils peuvent profiter d'un backhaul filaire pour les relier entre eux, ce qui peut être utile dans certaines situations.

Le choix semble donc avoir été fait de ne pas proposer de produit Orbi à moins de 4,2 Gb/s en Wi-Fi 6 et de positionner plutôt un modèle Nighthawk. C'est tout du moins ce que l'on en comprend actuellement, Netgear étant tout à fait capable de venir annoncer un Orbi Wi-Fi à 3,6 Gb/s d'ici quelques mois... nous verrons.

Petit format, tarif élevé

Le constructeur semble néanmoins avoir compris certaines de ses erreurs. Bien que toujours assez compacts (14 cm de côté pour 9,2 cm de haut), les différents éléments disposent de plus d'un port réseau. On en a ainsi droit à deux sur les satellites MS80 et quatre sur le routeur MR80 (dont un WAN).

Seul regret : ils sont tous à 1 Gb/s. L'alimentation passe toujours par un adaptateur DC 12 V (2,5 A). La plateforme technique repose sur un processeur à quatre cœurs cadencés à 1,5 GHz. Il est accompagné de 512 Mo de mémoire et 256 Mo de stockage. La garantie est d'un an, avec l'habituel support téléphonique de 90 jours. 

Côté tarif, il faut compter 500 dollars pour un pack de trois. Pour rappel, un kit Orbi équivalent mais à 4,2 Gb/s (RBK753) est annoncé outre-Atlantique est à 550 dollars. L'écart entre les deux est donc assez fin. La date de disponibilité ou le tarif des MK83 en France n'ont pour le moment pas été précisés.

Netgear Nighthawk MK83

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact