GeForce Now : l'abonnement devient « Prioritaire » et passe à 10 euros par mois

Bientôt avec Ampere ?
Systèmes 4 min
GeForce Now : l'abonnement devient « Prioritaire » et passe à 10 euros par mois

Lorsque NVIDIA a annoncé la nouvelle version de GeForce Now et son abonnement « Fondateurs », on savait que le tarif annoncé n'allait pas durer. Il s'agissait d'une « offre à durée limitée », le temps de peaufiner les derniers détails. C'est chose faite, le constructeur revoit donc ses prix.

L'offre « Fondateurs » de GeForce Now n'est plus, place à l'abonnement « Prioritaire ». Bien que le nom évolue, ce n'est pas le cas du service. Il propose toujours un accès gratuit mais limité à des sessions d'une heure, sans assurance d'avoir une instance toujours disponible. Pour que ce soit le cas et pouvoir jouer plus longtemps, il faut payer.

Un tarif presque doublé

Le tarif passe désormais à 10 euros par mois ou 100 euros par an. Près de deux ans après le lancement, le temps de grâce est terminé. Il faut dire que GeForce Now a bien évolué ces derniers mois. Il est disponible sur plus de plateformes (Chromebook, Safari, etc.), gère désormais GoG et donc plus de jeux, la liste s'allongeant chaque jeudi. 

Il compte surtout près de 10 millions de membres désormais. Que va-t-il se passer pour eux ? Ils garderont leur tarif tant que leur abonnement durera. Mais s'il venait à être interrompu, il faudra à passer à la nouvelle offre. Pour rappel, nombreux sont ceux qui ont eu droit à un an offert lors de l'achat d'une GeForce RTX. D'autres ont opté pour l'offre de 6 mois à 27,45 euros et ne comptent sans doute pas doubler leur mise.

GeForce Now mars 2021GeForce Now mars 2021

Quelques retouches, mais pas de grande nouveauté

On aurait d'ailleurs apprécié que cette annonce coïncide avec la mise en place de cartes graphiques de la génération Ampere au niveau des serveurs, qui nous avait été annoncée mais que l'on attend encore. Ce n'est apparemment pas pour tout de suite. On a néanmoins droit à une mise à jour 2.0.28 avec quelques nouveautés.

NVIDIA promet une amélioration de la qualité d'image et de l'expérience avec une nouvelle solution pour augmenter le débit sans impacter la gigue sur les réseaux un peu tatillons, ainsi qu'une gestion la synchronisation de l'image côté serveur pour réduire la latence et le stuttering. D'autres évolutions sont attendues d'ici un mois ou deux.

Il est notamment question de régler l'un des plus gros défauts de GeForce Now : la réduction du temps de lancement des jeux. Cela passera par la mise en place d'une solution de préchargement et l'amélioration des liens entre les comptes pour certains jeux. Nous n'aurons pas plus de détails pour le moment.

Côté catalogue non plus, l'édition de cette semaine ne sera sans doute pas à même de faire passer la nouvelle de l'augmentation : Do Not Feed the Monkeys (Steam), GoNNER (Steam), Loop Hero (Epic Games Store), Monopoly Plus (Steam), Snooker 19 (Steam), System Shock: Enhanced Edition (Steam) et Wanba Warriors (Steam).

Le cloud gaming se cherche encore

Cette augmentation intervient alors que le marché du cloud gaming est en pleines turbulences. Google a décidé de revoir les priorités de Stadia, les autres acteurs du marché avancent doucement, Blade est en redressement et va mettre des mois à se réorganiser. Si l'offre de NVIDIA était l'une des moins chères du marché, elle est aussi loin d'être la plus complète et simple à prendre en main. Il serait bon que le constructeur en prenne conscience.

Doubler le prix à 10 euros par mois pourrait être accepté pour un service pratique, où l'on peut aisément lier tous ses abonnements tiers (EA, Microsoft, Ubisoft) en plus des principales grandes plateformes et jouer en un clic avec une bonne qualité de service. Mais malgré les efforts des derniers mois, on est encore loin du compte.

L'évolution de GeForce Now sera donc intéressante à suivre. Un point sera particulièrement simple à observer : NVIDIA continuera-t-il de vanter son nombre d'utilisateurs ? Si ce n'est plus le cas, il sera sans doute en baisse, même si le constructeur n'a jamais réellement communiqué sur la part de ceux ayant opté pour une offre payante. D'ailleurs, son offre gratuite et limitée à des sessions de jeu d'une heure reste en place.

GeForce Now Tarif 2020
L'offre actuelle de GeForce Now

  • Introduction
  • Un tarif presque doublé
  • Quelques retouches, mais pas de grande nouveauté
  • Le cloud gaming se cherche encore
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact