NVIDIA annonce ses Cryptocurrency Mining Processor et limite le hashrate de ses RTX 3060

Hashrate to the moon
NVIDIA annonce ses Cryptocurrency Mining Processor et limite le hashrate de ses RTX 3060

Depuis des mois les GPU sont en rupture. Si la pandémie mondiale et la forte demande sont en partie responsables, la hausse impressionnante des cryptomonnaies joue aussi son rôle. Au point que NVIDIA décide d'intervenir.

La semaine prochaine, NVIDIA lancera sa GeForce RTX 3060. Ses caractéristiques sont connues, diffusées sur le site du constructeur, comme son prix : 335 euros. Mais voilà, tout le monde s'attend à une forte demande, une faible disponibilité et des prix en hausse, surtout qu'aucun modèle Founders Edition à tarif fixe ne sera mis sur le marché.

Si les capacités de production du constructeur et de son partenaire Samsung ont été accusés au lancement de la gamme Ampere, NVIDIA semble aujourd'hui reconnaître que de nombreux clients n'achètent ses GPU que pour les utiliser dans des fermes dédiées au minage de cryptomonnaie.

Il faut dire qu'à 50 000 dollars le bitcoin et vu la puissance de calcul des cartes graphiques récentes, c'est tentant. Même Zotac en avait fait un tweet hier, avant de le retirer face aux critiques.

Pour éviter de voir plus longtemps son offre grand public pénalisée par le phénomène, NVIDIA annonce sa gamme Cryptocurrency Mining Processor, des puces spécialisées dans le minage de cryptomonnaies, sans sortie graphique, visant les professionnels du secteur. Quatre modèles sont officialisés avec un hashrate de 26 à 86 MH/s (à la difficulté actuelle d'Ethereum), de 125 à 320 watts de TDP, embarquant 6 à 10 Go de mémoire :

NVIDIA CMP HX

Leurs architecture ou spécificités n'ont pas encore été détaillées, nous tenterons d'en savoir plus dans les jours à venir. Ils seront disponibles au premier et second trimestre de l'année à des tarifs non annoncés. ASUS, Colorful, EVGA, Gigabyte, MSI, Palit et PC Partner produiront des cartes exploitant ces CMP HX.

Dans le même temps, le constructeur veut envoyer un message : « Les GeForce sont pour les joueurs » et va donc limiter leur puissance de calcul pour le minage de 50 % environ sur la RTX 3060, via ses pilotes. Il ne semble pas prévu d'étendre cette limitation aux modèles déjà annoncés. Une manière d'éviter que les « fermiers » ne cherchent à les acheter en masse, tout en leur proposant une solution et continuer d'engranger des ventes sur ce segment.

Reste à voir si cela sera efficace. Il faudra aussi suivre la réaction d'AMD, qui pourrait être tenté d'attirer à lui les adeptes du minage en recherche de solution grand public... au risque de voir l'indisponibilité de ses Radeon durer. 

 

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact