NAS Synology avec Pentium D, Ryzen V ou Xeon D : trois nuances de performances

Sous DSM 6.x/7.x
NAS Synology avec Pentium D, Ryzen V ou Xeon D : trois nuances de performances

Peu à peu, les constructeurs de NAS comprennent que leurs clients sont en demande de connectiques plus rapides. Mais pour suivre la cadence, il faut des processeurs plus puissants. Voici un nouvel état des lieux, avec trois modèles Synology sous DSM 6.x et 7.x.

Avec la montée en puissance du Multi-Gig, les NAS ne se limitent plus à un ou plusieurs ports RJ45 à 1 Gb/s. On a de plus en plus souvent droit à des modèles à 2,5 ou 10 Gb/s, nativement ou via des cartes filles. Mais voilà, pour obtenir de tels résultats avec du RAID logiciel et/ou du chiffrement, il faut une machine performante.

Il est alors conseillé d'oublier les modèles à base d'Intel Atom ou ses dérivés tels que les Celeron et Pentium J/N et de se focaliser sur les gammes supérieures. Cela tombe bien, Synology a intégré dans sa gamme 2021 rien de moins que des Ryzen V (Zen) et Xeon D (Broadwell). L'occasion pour nous de les comparer dans plusieurs situations.

Nous en avons d'ailleurs profité pour voir si DSM 7.x avait un intérêt en termes de performances... et nous avons eu droit à quelques surprises à la lecture de nos résultats. On vous explique tout ça.

Machines et protocole de test

Commençons par évoquer les trois appareils utilisés. D'abord le DS3018xs lancé fin 2017 et que nous avions testé lors d'une précédente analyse. Il utilise un Pentium D1508 basé sur l'architecture Broadwell (14 nm). De type 2C/4T, il est cadencé entre 2,2 et 2,6 GHz, intègre 3 Mo de cache et annonce un TDP de 25 watts. 

Ce NAS sera opposé à deux modèles 2021, qui proposent également six baies. Tout d'abord le DS1621+ et son processeur AMD Ryzen V1500B annoncé en octobre. Il s'agit cette fois d'un processeur de type 4C/8T cadencé à une fréquence fixe de 2,2 GHz avec 4 Mo de cache L3, sans partie graphique et avec un TDP de 16 watts. 

Le dernier est le DS1621xs+ à base de Xeon D-1527. Il s'agit là encore d'un Broadwell en 14 nm, mais de type 4C/8T, cadencé entre 2,2 et 2,7 GHZ et avec un TDP de 35 watts. Ce NAS a également deux avantages sur ses petits frères : il intègre nativement 8 Go de DDR4 et un port à 10 Gb/s. Pour les autres, nous avons utilisé une carte fille Synology.

Tous ont été testés sur DSM 6.2.3 et sur la bêta de DSM 7.0. Ils étaient configurés avec six SSD Intel 545s de 256 Go, permettant de réduire les temps de test (construction RAID notamment) et de maximiser les performances relevées. Nous avons effectué pour nos essais une copie de 43,7 Go de données vers ou depuis une machine avec un SSD PCIe 4.0 x4 et une carte réseau à 10 Gb/s (Marvell AQtion AQC-107).

Nos tests ont été faits en RAID 0 et RAID 6, avec et sans chiffrement AES.

OpenSSL : qui est le plus fort ?

Commençons par un petit test de performances pures, sous OpenSSL. Nous ne publions ici que des résultats sous DSM 6.2.3 puisque ceux sous DSM 7.0 sont similaires :

Signatures/s (RSA 4096 bits) - 1T/nT :

  • DS3018xs (Celeron D1508) : 188/363
  • DS1621+ (Ryzen V1500B) : 110/470
  • DS1621xs+ (Xeon D-1527) : 196/723

Vérifications/s (RSA 4096 bits) - 1T/ nT :

  • DS3018xs (Celeron D1508) : 12 185/24 280
  • DS1621+ (Ryzen V1500B) : 7 159/30 228
  • DS1621xs+ (Xeon D-1527) : 12 642/48 086

On le voit ici, les chiffres d'AMD sont en retrait pour un cœur, mais lorsqu'ils sont tous actifs, le V1500B arrive en seconde position. Le Xeon D-1527 est-il pour autant le plus performant lors des tests pratiques ?

Résultats sous DSM 6.2.3

On commence par une première série de résultats sous DSM 6.2.3 :

Performances Synology 2021 DSM 6.2.3 RAID 0Performances Synology 2021 DSM 6.2.3 RAID 6

Sans chiffrement et en RAID 0, on est dans les trois cas aux alentours de 1 Go/s en lecture, ce qui paraît logique puisque le CPU n'a ici pas grand-chose à faire. Les différences commencent à se marquer en écriture. On passe ainsi de 640 à 760 et 860 Mo/s selon le modèle utilisé. Le Xeon D sort ici vainqueur, étant le plus véloce.

On voit par contre que le chiffrement a un impact plus élevé sur les processeurs Intel, même en lecture où le Ryzen V1500B sort premier. Un avantage qui semble aussi lui bénéficier en écriture puisqu'il est là aussi en tête, à 313 Mo/s contre 240/250 Mo/s pour les deux processeurs d'Intel. 

En RAID 6, on a des résultats similaires... pour les trois CPU. Sauf le V1500B, en retrait en écriture sans chiffrement.

Quid de la consommation ?

Ce processeur d'AMD est également le plus économe en énergie de notre trio : 

Consommation à la prise (repos/transfert) :

  • DS3018xs (Celeron D1508) : 42/61 watts
  • DS1621+ (Ryzen V1500B) : 29/42 watts
  • DS1621xs+ (Xeon D-1527) : 37/55 watts

Il l'est tant au repos qu'en charge, d'une dizaine de watts par rapport au DS1621xs+. Il est donc plus efficace.

Résultats sous DSM 7.0 bêta

La prochaine version de DSM 7.0, qui utilise un noyau Linux plus récent et optimisé, change-t-elle la donne du côté des performances relevées ? Pour le moment oui. Attention, cela ne veut pas dire que ce sera le cas de la version finale. Nous tenterons donc de faire le point sur le sujet lorsqu'elle sera disponible.

Performances Synology 2021 DSM 7.0 Beta RAID 0Performances Synology 2021 DSM 7.0 Beta RAID 6

Nous ne nous attendions pas à de grandes différences, ou minimes, mais dès nos premiers essais nous avons vu que certains CPU avaient un comportement différent. Nous pensions au départ que seul le Ryzen d'AMD était concerné, mais lorsque nous avons terminés nos relevés, nous avons compris que ce n'était pas le cas.

En lecture sans chiffrement, rien ne change. On est un peu en dessous de DSM 6.2.3 mais toujours proche des 1 Go/s. Avec chiffrement, le Xeon D-1527 termine cette fois en tête, de peu. L'écriture sans chiffrement se fait cette fois à de bons débits, alors qu'ils étaient fortement réduits précédemment. L'activation du chiffrement a toujours un impact assez élevé, mais comme on est entre 270 et 340 Mo/s, du réseau à 2,5 Gb/s serait parfaitement adapté !

L'embellie en lecture avec chiffrement se retrouve en RAID 6, où AMD continue de dominer les processeurs d'Intel. On regrette ainsi qu'un modèle avec 10 Gb/s natif et 8 Go de mémoire ne soit pas sorti avec ce processeur.

Car au final, et même s'il ne fait pas de miracle sur le chiffrement, c'est ici le plus véloce dans bien des cas et celui qui consomme le moins. Espérons donc que Synology continuera dans cette voie, notamment en utilisant des puces Zen 2/3 à l'avenir et en étendant leur empreinte au sein de sa gamme. 

  • Introduction
  • Machines et protocole de test
  • OpenSSL : qui est le plus fort ?
  • Résultats sous DSM 6.2.3
  • Quid de la consommation ?
  • Résultats sous DSM 7.0 bêta
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact