Si l'USB Type-C perce dans l'équipement résidentiel, c'est souvent sans Power Delivery

15 watts sinon rien
Si l'USB Type-C perce dans l'équipement résidentiel, c'est souvent sans Power DeliveryCrédits : bizoo_n/iStock

Nos maisons sont pleines de prises 230 V et parfois même de RJ45. Si les constructeurs se hâtent à les remplir d'objets connectés, ils sont moins pressés d'adapter leurs produits à des connectiques comme la fibre ou l'USB Type-C avec Power Delivery.

Les normes et connectiques des appareils numériques évoluent sans cesse, que ce soit pour le transfert de données ou leur alimentation. Ces dernières années, cela a d'autant plus été le cas avec la montée en puissance du Multi-Gig, de la fibre ou de solutions à tout faire comme l'USB Type-C et ses « Alt-Mode ».

Un rythme trop rapide pour le monde de l'équipement résidentiel. Comme nous l'avions évoqué dans un précédent article, la norme NF C 15-100 a évolué en 2015 avec son amendement 5 qui sanctifie le RJ45 pour les équipements de communication, avec un débit maximal de 10 Gb/s et un signal à 2,2 GHz pour le satellite (voir ce guide).

Mais depuis, rien n'a vraiment changé. Et si certains constructeurs font quelques efforts de modernité, ils sont plus facilement portés sur les objets connectés qu'une connectique avancée.

Fibre, USB Type-C : des débuts timides

N'essayez ainsi pas de trouver des solutions prêtes à l'emploi pour ajouter un connecteur pour une fibre optique en applique murale. Legrand ne propose par exemple des solutions que pour les entreprises avec sa gamme LCS3, avec quelques modules Mosaic 2x SC ou 2x LC que l'on trouve pour 30 euros chez des revendeurs grand public.

Mais cela change petit à petit. Ainsi, au sein de la gamme Céliane on trouve une prise optique SC/APC simplex (utilisée par les FAI pour la connexion de leurs box) avec deux « traversées » permettant de coupler des fibres (référence 0673965). Elle est vendue une vingtaine d'euros. Même chose chez Schneider Electric qui ne propose de telles solutions qu'au sein de sa gamme Odace pour entreprises avec des posules SC(/APC) simplex ou duplex :

Schneider Electric Odace Fibre optique

Dans tous les cas, il faut le plus souvent trouver la solution de couplage qui convient à votre besoin et des caches adaptés, mais ces équipements sont encore loin d'être généralisés ou proposés clé en main. Le fait que la fibre occupe moins d'espace au sein des gaines avec une plus faible consommation électrique et un meilleur potentiel d'évolution en termes de débit n'y change malheureusement rien.

Nous avons le même regret pour l'USB Type-C avec Power Delivery, systématiquement absent des catalogues.

Power Delivery absent de l'offre résidentielle

Cette norme, adoptée depuis quelques années par toute une partie de l'industrie, au point qu'on en a même retrouvé sur des cartes graphiques, permet de fournir des données et jusqu'à une centaine de watts sur un même câble. De quoi se passer de nombreux blocs d'alimentation plus ou moins imposants au sein de nos foyers.

Des constructeurs proposent bien des blocs avec USB Type-C, un port ou deux étant présent selon les cas. Mais si Legrand reconnait bien dans une page dédiée l'intérêt de ce standard pour l'alimentation mais aussi ce qu'il permet à travers différents adaptateurs, il le sous-exploite en pratique. Ainsi, dans la plupart de ses gammes ses blocs ne fournissent qu'un maximum de 3 A sur 5 V, soit 15 watts. Des modèles Mosaïc à 30 watts arrivent prochainement.

Cette fois encore, ce n'est pas en se tournant du côté de chez Schneider Electric que l'on trouvera une solution puisque le constat est identique avec un maximum de 2,4 A seulement (12 watts). Même chose chez d'autres constructeurs, les prises murales avec port USB étant limitées à ces 12/15 watts.

Legrand Dooxie USB Type-C

Power Delivery est pourtant déjà partout

C'est d'autant plus frustrant que Power Delivery se répand massivement dans d'autres produits. On peut ainsi facilement équiper jusqu'à sa voiture à travers un adaptateur au format allume-cigare fournissant jusqu'à 90 watts. On passe bien entendu les blocs d'alimentations avec un ou plusieurs ports fournissant jusqu'à 100 watts.

Les batteries externes sont également concernées avec des modèles désormais classiques fournissant une puissance plus ou moins élevée à tous les budgets. Pour beaucoup, il s'agit d'une solution permettant d'éviter l'intégration d'une grosse prise 230 V pour les ordinateurs portables, comme on pouvait en trouver parfois

On commence même à en trouver dans des produits plus classiques. Ainsi, nous sommes récemment tombés sur une multiprise 3x 230 V avec un port USB Type-A (12 W) et un second Type-C (60 W). Elle peut être fixée à un bureau via deux équerres de serrage prévu à cet effet. Rare, ce type de produit est encore cher : un peu moins de 40 euros.

Mais cela montre bien qu'intégrer de l'USB Type-C à des produits parfois très compacts, à différents niveaux de puissance est possible. Espérons que les marques spécialisées dans l'équipement résidentiel finiront par l'entendre.

Multiprise USB Type-C Electraline
  • Introduction
  • Fibre, USB Type-C : des débuts timides
  • Power Delivery absent de l'offre résidentielle
  • Power Delivery est pourtant déjà partout
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact