Intel évoque son GPU Xe HPC et annonce une première carte graphique pour PC fixe (DG1)

Mais vous ne pourrez pas l'acheter
Intel évoque son GPU Xe HPC et annonce une première carte graphique pour PC fixe (DG1)

Doté d'un nouveau patron, Intel continue de déployer sa feuille de route, notamment dans le domaine des GPU. L'entreprise propose ainsi désormais une carte graphique au format PCIe x16 et se prépare pour attaquer le domaine des serveurs avec son projet Xe-HPC aux multiples surprises. 

Ces derniers mois, Intel a régulièrement communiqué sur ses nouveautés, l'évolution de sa gamme de produits, ce qui nous attendait pour les mois à venir. Au risque de se répéter parfois, sans que l'on voit pour autant les nouveautés se multiplier chez les revendeurs. Cela changera sans doute suite au retour de Pat Gelsinger aux commandes.

Quoi qu'il en soit, les choses avancent sur le terrain des GPU, où le constructeur doit faire une entrée remarquée en 2021. Après la partie graphique Xe intégrée à Tiger Lake (que nous venons de tester sous Blender), plusieurs déclinaisons ont déjà été annoncées, comme Iris Xe Max pour les PC portables ou le GPU Server.

Une carte graphique idéale pour mettre à jour un vieux PC... ou pas

Aujourd'hui, le géant de Santa Clara indique qu'il proposera cette même solution (DG1) sous la forme d'une carte graphique PCIe x16 (compatible 4.0), un produit qui était jusqu'à maintenant réservé à ses partenaires et développeurs.

Seuls des intégrateurs pourront la proposer dans leurs PC, dans certaines conditions (UEFI et CPU spécifiques). Elle ne sera pas vendue seule. ASUS est le premier partenaire annoncé, un modèle de Colorful est aussi exposé. Il s'agit d'un modèle Xe (non Max) avec 80 des 96 unités de calcul actives, avec 4 Go de mémoire et une interface 128 bits.

On ne peut que regretter cette distribution via les seuls OEM, tant elle aurait pu être adaptée à la mise à jour de vieilles machines. Avec un design passif, un TDP de 30 watts ne nécessitant pas de connecteur d'alimentation et un moteur vidéo de dernière génération supportant les codecs récents comme AV1, elle aurait été idéale pour de nombreux cas.

C'est d'autant plus vrai que tant AMD que NVIDIA se contentent de proposer de (très) vieilles cartes sur ce segment de marché, peu intéressantes et chères au regard de leurs faibles prestations. Cela aurait pu donner un coup de pied dans la fourmilière. Là, il s'agit apparemment de proposer une solution avec un GPU Xe pour des machines équipées de processeurs Intel qui n'en sont pas dotés. C'est un peu court. Espérons que cela s'étendra rapidement.

Xe HPC passe une nouvelle étape

Dans le même temps, Raja Koduri avait une autre annonce à faire, se focalisant cette fois sur les serveurs et le projet Xe HPC, qui doit notamment être utilisé au sein de la plateforme Ponte Vecchio.

Il expose ainsi une puce à deux « tuiles », précisant qu'elle est désormais finalisée au point d'être démarrée. Les étapes seront encore nombreuses d'ici à sa commercialisation, mais c'est une bonne nouvelle pour Intel, ses équipes et partenaires. Il faudra néanmoins espérer que ce produit, en retard, saura se démarquer face à une concurrence continuant de faire évoluer ses architectures : Navi 3 chez AMD, la remplaçante d'Ampere pour NVIDIA.

Koduri met ici en avant sept technologies mises en œuvre au sein de cette puce. Pour rappel, Xe HPC est une solution multi-puces dont les éléments sont gravés à différentes finesses et travaillent ensemble à travers une implémentation du projet Foveros. L'aboutissement de nombreuses années de travail pour les ingénieurs d'Intel.

Intel Xe HPGIntel Xe HPC

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact