Raspberry Pi Pico et RP2040 : la fondation lance un premier micro-contrôleur à 4 dollars

La bidouille pour tous
Systèmes 3 min
Raspberry Pi Pico et RP2040 : la fondation lance un premier micro-contrôleur à 4 dollars

Face à la montée en puissance des solutions à petit prix exploitant des micro-contrôleurs plutôt que des SoC complets, la fondation Raspberry Pi dévoile son Pico, vendu pour 4 dollars seulement.

Les Raspberry Pi et ses clônes sont de petits ordinateurs complets vendus quelques dizaines d'euros et sur lesquels on peut installer un système d'exploitation puis développer des applications. Mais une tendance différente s'est développée ces dernières années : les micro-contrôleurs des Arduino, BBC micro:bit et autres ESP32/8266.

RP2040 : passer des SoC aux micro-contrôleurs

Il s'agit de cartes dotées de puces encore plus légères, bien moins gourmandes en énergie, que l'on peut directement programmer pour effectuer des actions précises. Elles sont aussi plus compactes et moins coûteuses. On trouve ainsi les ESP32/8266 pour quelques euros seulement, au point que ces modules soient en général vendus par trois ou plus. 

Tout cela semble avoir donné des idées à la fondation Raspberry Pi qui n'avait pas de solution équivalente à proposer. Il y a certes ses modèles de la gamme Zero, à petit prix et très compacts, mais pas totalement adaptés pour certains usages. Ainsi est né le RP2040 qui équipe le nouveau Raspberry Pi Pico annoncé à 4 dollars. 4,2 euros chez Kubii.

Gravée en 40 nm, la puce prend la forme d'un package QFN-56 de 7 x 7 mm. Elle intègre ou peut gérer :

  • Deux cœurs ARM Cortex-M0+ à 133MHz
  • 264 Ko de mémoire
  • Un contrôleur DMA
  • 30 broches GPIO, 4 pour des entrées analogiques
  • 2 UARTs, 2 contrôleurs SPI controllers et 2 I2C
  • 16 canaux PWM
  • Un contrôleur/PHY USB 1.1 pour hôtes et appareils
  • Un mode de boot USB mass storage avec gestion de l'UF2
  • 8 machines à état Raspberry Pi Programmable I/O (PIO) 

Un Raspberry Pi Pico et de nombreux partenaires

On peut également lui adjoindre jusqu'à 16 Mo de stockage Flash via un bus QSPI dédié. La carte Raspberry Pico en intègre 2 Mo. Elle se présente sous la forme d'un PCB de 21 × 51 mm avec 26 connecteurs GPIO dont 3 pour des entrées analogiques. Elle est dotée d'un port micro USB pour l'alimentation et le transfert de données. Sa documentation technique complète se trouve par ici. Différentes ressources se trouvent par là.

La fondation dit avoir travaillé avec plusieurs partenaires pour qu'ils proposent leurs propres cartes et intégrations du RP2040. Elle liste plusieurs produits déjà annoncés, dont l'Arduino Nano RP2040 Connect avec Bluetooth/Wi-Fi.

Pour les développeurs, un SDK C, des outils basés sur le compilateur GCC et une intégration à Visual Studio Code sont prévus. D'autres outils sont évoqués comme un portage de TensorFlow Lite Micro. Ceux qui veulent un accès à  un niveau moins « profond » pourront se tourner vers MicroPython qui a été adapté pour cette solution, tout comme l'IDE Thonny. Un guide dédié est d'ailleurs déjà édité. Tout comme des ressources pédagogiques.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact