SoC : Samsung dévoile son Exynos 2100 avec Cortex-X1, Qualcomm son Snapdragon 480 5G

Chacun son SoC
SoC : Samsung dévoile son Exynos 2100 avec Cortex-X1, Qualcomm son Snapdragon 480 5G

En ce début d’année, Samsung et Qualcomm présentent de nouveaux SoC pour smartphones. L’orientation est bien différente puisque l’Exynos 2100 vise le très haut de gamme et devrait se retrouver dans les Galaxy S21, tandis que le Snapdragon 480 5G se veut accessible au plus grand nombre.

Samsung surfe sur la vague du CES pour sa prochaine série de smartphones haut de gamme – les Galaxy S21– sans pour autant rattacher son lancement au salon mondial de la Tech. Alors que la conférence de presse Unpacked est programmée pour demain 16h, le constructeur vient de donner les détails de son nouveau SoC : l’Exynos 2100.

8 cœurs pour la partie CPU, dont un Cortex-X1 personnalisé

Il est gravé en 5 nm EUV (Extrême UltraViolet) et dispose de huit cœurs, avec une composition identique au Snapdragon 888 de Qualcomm

  • 1x Cortex-X1 jusqu’à 2,9 GHz
  • 3x Cortex-A78 (fréquence non précisée)
  • 4x Cortex-A55 (fréquence non précisée)

Pour rappel, le Cortex-X1 est le premier cœur personnalisé d’ARM, qui revendique des performances supérieures de 22 % à celles du Cortex-A78. Il est cadencé à 2,9 GHz dans l’Exynos 2100, contre 2,84 GHz pour le Snapdragon 888. Nous n’avons par contre pas la fréquence des autres cœurs de Samsung pour le moment.

Samsung Exynos 2100

GPU Mali-G78, NPU trois cœurs, AMIGO…

La partie graphique provient également de chez ARM : Mali-G78, avec 14 unités de calculs (le GPU peut en gérer jusqu’à 24). On retrouve évidemment un modem 5G capable de grimper jusqu’à 5,1 Gb/s sur des fréquences sous les 6 GHz et 7,35 Gb/s dans les bandes millimétriques. En 4G, les débits peuvent atteindre 3 Gb/s.

Le SoC prend en charge la LPDRR5 et l’UFS 3.1 pour le stockage. L’ISP pour le traitement des images supporte jusqu’à six caméras différentes et des photos de 200 Mpixels au maximum. Pour les traitements liés à l’intelligence artificielle, un NPU à trois cœurs est présent, avec une puissance de 26 TOPS (téra opérations par seconde) selon Samsung… exactement comme sur le Snapdragon 888.

Des améliorations ont été apportées sur l’efficacité énergétique avec AMIGO (Advanced Multi-IP GOvernor) qui permet de gérer au mieux la consommation des différents composants (CPU, GPU, etc.). Le constructeur indique que la production en masse de son SoC a déjà débuté. 

On apprend au passage qu'il faudra attendre la prochaine génération pour voir un GPU Radeon intègre les SoC du coréen, et donc 2022. Un partenariat avec AMD avait été annoncé en ce sens début 2019

Premier SoC Qualcomm 5G dans la série 400

Il y a quelques jours, Qualcomm présentait pour sa part un nouveau SoC de milieu de gamme : le Snapdragon 480 5G. Comme son nom l’indique, il prend en charge la nouvelle génération de réseau mobile (une première pour la série 400), qui est commercialisée par les opérateurs français depuis quelques semaines.

Cette puce gravée en 8 nm intègre aussi huit cœurs, mais avec une composition bien différente : 2x Cortex-A76 à 2 GHz et 6x Cortex-A55 à 1,8 GHz. La partie graphique est une Adreno 619. Ses caractéristiques techniques sont détaillées ici. Le constructeur s’attend à ce que les premiers smartphones l'intégrant soient annoncés début 2021.

Le but de Qualcomm n'est pas ici de proposer de la puissance brute, mais de permettre à ses partenaires de démocratiser la 5G sur des smartphones toujours plus accessibles. Pour rappel, il n’y a aucune urgence à sauter le pas. Les réseaux sont en cours de déploiement en France et la 4G n’est pas près de tirer sa révérence. 

Snapdraon 480 5G

 

  • Introduction
  • 8 cœurs pour la partie CPU, dont un Cortex-X1 personnalisé
  • GPU Mali-G78, NPU trois cœurs, AMIGO…
  • Premier SoC Qualcomm 5G dans la série 400
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact