Netgear passe à la 5G (Nighthawk M5) et au Wi-Fi 6E (Nighthawk RAXE500)

Toujours plus vite !
Netgear passe à la 5G (Nighthawk M5) et au Wi-Fi 6E (Nighthawk RAXE500)

Les nouvelles normes de réseau sans fil se répandent à l'occasion du CES 2021. De nombreux constructeurs font ainsi des annonces autour de la 5G et du Wi-Fi 6E qui n'est pas encore exploitable chez nous. C'est le cas de Netgear, qui multiplie les nouveautés ces derniers mois.

Comme chaque année, Netgear prend la période du CES au sérieux et multiplie les annonces, se félicitant une fois de plus d'avoir participé à l'école des fans et récolté de nombreux « awards ».

Nous vous avons déjà parlé dans nos colonnes de certaines des nouveautés dévoilées par le constructeur comme routeur 4G LAX20 ou le point d'accès Wi-Fi 6 AX1800 WAX214. On apprend néanmoins que ce dernier a droit à une déclinaison AX3600 avec port à 2,5 Gb/s, le WAX218. Il est référencé pour 235 euros environ, le double de son petit frère.

Mais la société avait d'autres nouveautés dans son sac. Outre la version 6.0 d'Insight sur laquelle nous reviendrons plus en détail dans un prochain article, elle a dévoilé un routeur mobile 5G, le Nighthawk M5. Il reprend un format connu de la société qui propose ce genre de produit depuis longtemps, adapté à la nouvelle norme de téléphonie mobile.

Un modem 5G mobile, avec Wi-Fi 6 et USB à 10 Gb/s

Aussi connu sous la référence MR5200, ce modem portable annonce des dimensions de 105 x 105 x 21,5 mm. Il pèse 240 grammes et intègre une batterie de 5 040 mAh. Son autonomie maximale est de 13 heures. Il se base sur une puce Snapdragon X55 et gère donc la 5G NR dans sa déclinaison actuelle (Non StandAlone, NSA).

Deux connecteurs TS-9 sont présents pour y connecter des antennes de réseau mobile. Il peut être alimenté via un connecteur USB Type-C pour fonctionner constamment. Comme sur les modèles précédents on retrouve un écran de contrôle. Il s'agit ici d'un modèle tactile de 2,4" LCD, accompagné de quelques boutons physiques. 

Ce modem permet selon le constructeur de connecter jusqu'à 32 appareils. Pour cela, il gère les connexions sans fil jusqu'au Wi-Fi 6 (MIMO 2x2) avec une bande passante de 600 Mb/s sur la bande des 2,4 GHz et de 1,2 Gb/s sur celle des 5 GHz. On trouve également un port RJ45 à 1 Gb/s. Son port USB (3.1, 10 Gb/s) permet également la connexion à un ordinateur avec un débit pouvant aller de 2,5 (RNDIS) à 4 Gb/s (RmNET) selon Netgear.

Il s'agit pour le moment d'une exclusivité d'AT&T outre-Atlantique, où il est proposé pour 510 dollars. Il sera vendu seul dans la première moitié de l'année. Chez nous, sa disponibilité est annoncée comme immédiate. On devrait donc rapidement le voir chez les revendeurs pour un tarif annoncé de 799 euros... tout de même !

Notez que le constructeur en profite également pour annoncer un nouveau modem mobile d'entrée de gamme : le LM1200. Il est annoncé à 150 dollars aux États-Unis. Il sera mis sur le marché dans le reste du monde plus tard dans l'année.

Nighthawk RAXE500 : une bande à 6 GHz

Autre grande nouveauté attendue : le Nighthawk RAXE500, premier routeur Wi-Fi 6E de la marque. Pour rappel, cette évolution de la norme permettant de profiter de la bande des 6 GHz a été annoncée l'année dernière et le programme de certification officiel de la Wi-Fi Alliance vient de débuter. En France, cette norme n'est pour le moment pas exploitable et ne le sera que lorsque des décisions seront prises sur le 6 GHz.

Le RAXE500 est une version retravaillée de l'actuel RAX200. Tous deux sont des modèles tri-band pouvant gérer jusqu'à 12 flux avec une bande passante cumulée allant jusqu'à 10,8 Gb/s (AX11000). Ils utilisent également la même base technique : un processeur à quatre cœurs cadencés à 1,8 GHz, 1 Go de DDR3 et 512 Mo de stockage.

Le design et la connectique sont inchangés : 1 port WAN à 1 Gb/s pouvant être agrégé pour aller jusqu'à 1+1 Gb/s, quatre ports LAN à 1 Gb/s avec une agrégation de deux au maximum, un cinquième à 2,5 Gbs, deux USB 3.0 (5 Gb/s). On retrouve donc assez logiquement les mêmes fonctionnalités.

La seule différence vient donc de la répartition des trois bandes :

RAX200 :

  • 1,2 Gb/s sur les 2,4 GHz
  • 4,8 Gb/s sur les 5 GHz
  • 4,8 Gb/s sur les 5 GHz

RAXE500 :

  • 1,2 Gb/s sur les 2,4 GHz
  • 4,8 Gb/s sur les 5 GHz
  • 4,8 Gb/s sur les 6 GHz

Le nouveau modèle n'aura donc pas tendance à surexploiter la bande des 5 GHz, ce qui peut être compliqué dans un environnement encombré, comme dans un appartement en centre-ville par exemple. Il pourra par contre permettre à des appareils de se connecter à bon débit sur la bande des 6 GHz, très peu utilisée.

Côté tarif, comptez 600 dollars, alors que l'on trouve le RAX200 pour 450 euros environ actuellement. Le RAXE500 devrait être disponible outre-Atlantique dès le premier trimestre de l'année.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact