Freebox Pop et répéteur Wi-Fi : des performances suffisantes pour couvrir une maison ?

Et à quel débit ?
Freebox Pop et répéteur Wi-Fi : des performances suffisantes pour couvrir une maison ?

Le 7 juillet 2020, Free dévoilait sa Freebox Pop (v8) accompagnée d'une nouvelle stratégie pour le Wi-Fi. L'application Freebox Connect était ainsi lancée pour gérer tant les différents appareils que les répéteurs devant permettre de couvrir de grandes surfaces. Un an plus tard, où en est-on ?

Alors que plusieurs FAI ont fait le choix du Wi-Fi 6 pour leurs dernières box, Free a préféré rester sur sa très bonne génération Wi-Fi 5, que son équipe maitrise, et en améliorer tant les capacités que la gestion. L'objectif est ainsi de préparer le terrain pour le passage au Wi-Fi 6E qui apportera l'accès à la bande des 6 GHz, sous peu en France.

Une guerre du Wi-Fi, pour la gestion du réseau local

Comme nous l'avions vu dans de précédents essais, l'entreprise disposait déjà d'une solution Wi-Fi 5 assez avancée, profitant de nombre des avantages de la « Wave 2 » de la norme reprise dans le Wi-Fi 6. Notamment le passage à des blocs de 160 MHz lorsque cela est possible. La dernière évolution de la norme sans-fil reste néanmoins la plus avantageuse lorsqu'il s'agit de gérer les congestions en environnement encombré.

Avec cette stratégie, le fournisseur d'accès voulait miser sur un autre atout : des répéteurs conçus en interne, gérés par une nouvelle application mobile Freebox Connect. Ainsi, tout est fait par ses équipes, adapté à ses besoins, le coût des équipements est intégré à l'abonnement du client. De quoi lutter contre ses nouveaux concurrents.

Car ici, l'ennemi n'est pas Bouygues Télécom, Orange ou SFR. Il faut avant tout répondre aux géants du réseau (Linksys Velop, Netgear Orbi ou TP-Link Deco) et aux plateformes (Eero pur Amazon, Nest Wifi pour Google) qui proposent des solutions clé en main, complètes et simples à l'usage qui se gèrent depuis un smartphone. 

Le risque pour les FAI, s'ils ne proposent pas d'alternative convaincante, est de voir ces acteurs les remplacer petit à petit dans la gestion de notre réseau local. Et donc de voir leur box perdre de l'intérêt, alors que leurs boîtiers multimédia sont déjà concurrencés de manière croissante par Android TV, tvOS et autres téléviseurs connectés.

Depuis un an, nous avons donc suivi l'évolution de Freebox Connect, de Freebox OS et des répéteurs de Free. Désormais, il est temps de faire le point sur cette stratégie pour voir si elle s'est avérée payante pour l'utilisateur. Et si une Freebox Pop avec un répéteur suffisent pour une maison avec une large surface à couvrir.

Freebox Connect, répéteur et gestion simplifiée

  • Introduction
  • Une guerre du Wi-Fi, pour la gestion du réseau local
  • Freebox Connect, répéteur et gestion simplifiée
  • Un manque d'unité dans l'approche
  • Une gestion Wi-Fi intéressante mais incomplète
  • Freebox Pop : quelle couverture sans répéteur ?
  • Répéteur Wi-Fi Free : un modèle minimal
  • Trop de contraintes = peu de débit
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact