Turing A50 : Akasa prépare un boîtier passif pour le mini PC PN50 d'Asus

Un nouveau domino tombe
Turing A50 : Akasa prépare un boîtier passif pour le mini PC PN50 d'Asus

Dans le marché des mini PC, 2020 aura été marquée par l'émergence de solutions à base de CPU AMD, notamment le PN50 d'ASUS avec Ryzen Mobile 4x00U. Au point qu'Akasa a décidé de lui consacrer une référence : le boîtier passif Turing A50.

Dans le monde des PC compacts, Akasa est connu pour ses boîtiers adaptés à différents formats, tout en métal, ne nécessitant pas de ventilation. Ils agissent comme de larges dissipateurs. 

Il y en a pour tous les goûts, des Raspberry Pi aux NUC d'Intel en passant par des cartes mères dans différents formats : mini ITXThin mini ITX ou encore Mini STX. Ses solutions sont utilisées notamment par des intégrateurs. C'est le cas de l'anglais PCSpecialist comme nous avions pu le voir lors de notre test de son Aurora.

Turing d'Akasa : du boîtier passif pour NUC tout en longueur

Depuis quelques années déjà, elle propose une gamme Turing prenant la forme d'une grande tour, permettant d'intégrer un NUC d'Intel. La première mouture (A-NUC45-M1B) était destinée aux modèles Core de 8e génération. Elle a récemment été adaptée à ceux de 10e génération avec le Turing FX (A-NUC52-M1B).

Il s'agissait d'un modèle de 2,67 litres (95 x 113,5 x 247,9 mm) avec une baie 2,5" pour HDD/SSD jusqu'à 9,5 mm d'épaisseur. Le TDP maximal supporté est de seulement 25 watts. Chaque modèle est adapté à la connectique des NUC compatibles, avec récepteur infrarouge. Deux ouvertures sont présentes pour des antennes Wi-Fi.

Akasa Turing FX NUC 10e GénérationAkasa Turing FX NUC 10e Génération

Deux autres modèles ont été mis sur le marché entre temps, avec un format différent. En effet, ils accompagnaient le lancement des cartes Compute Elements à base de processeur Core de 9e génération : les Turing QX (A-NUC48-M1B) et QLX (A-NUC61-M1B). La première vise la compacité (4,4 L), la seconde permet l'intégration d'une carte graphique (7 L).

Akasa s'intéresse de plus près à AMD

Avec la montée en puissance des mini PC exploitant des processeurs Ryzen Mobile d'AMD, on s'attendait à ce que le constructeur suive la tendance. La question était : dans quel format et en se basant sur quelle référence. Selon Fanless Tech, ce sera avec le PN50 d'ASUS avec un boîtier Turing A50.

Il reprend le format des Turing pour NUC, avec une adaptation de la connectique, il ne faudra donc pas qu'elle ait été personnalisée. Les détails de ce modèle n'ont pas été donnés, notamment le TDP maximal supporté. Il faudra pour cela attendre qu'il soit officiellement annoncé, peut-être au CES de Las Vegas. Il est attendu pour février. 

Pour rappel, les Turing et Turing FX sont actuellement disponibles aux alentours de 150 euros.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact