Boîtier Argon Neo pour Raspberry Pi 4 : le bon compromis à petit prix ?

Keep cool
Boîtier Argon Neo pour Raspberry Pi 4 : le bon compromis à petit prix ?

Pour être utilisé sereinement, le Raspberry Pi 4 doit être placé dans un boîtier adapté. L'idéal est qu'il fasse office de dissipateur thermique, aidant à évacuer la chaleur. C'est le cas de l'Argon Neo qui intègre en plus quelques aspects pratiques. Après quelques jours de test, voici nos résultats.

Comme nous avions pu le voir dès sa sortie, le boîtier officiel du Raspberry Pi 4 est une plaie, totalement inadapté au dégagement thermique du SoC de la carte. Et ce n'est pas le Pi Case Fan qui va y changer quoi que ce soit. L'ordinateur n'est pas totalement exploitable tel qu'il est vendu, sans aucun dissipateur.

Comme nous l'avons montré dans nos derniers tests en date, il suffit en effet de quelques minutes de calculs intensifs pour que le processeur surchauffe s'il est utilisé à plein régime, et baisse fortement sa fréquence.

La fondation en a pleinement conscience puisqu'elle a, pour son Raspberry Pi 400 vendu sous la forme d'un clavier, placé une large plaque métallique visant à améliorer la dissipation thermique. Le résultat est sans appel : avec un tel ajout le SoC tient la route et peut même être overclocké. 

Dès lors, la situation est claire : si vous voulez utiliser un Raspberry Pi 4 à son plein potentiel, il vous faut lui adjoindre un boîtier ou un système de refroidissement efficace. Mais que valent ceux sur le marché ? Après nos essais sur un simple dissipateur GeekPi, nous nous attardons aujourd'hui sur l'Argon Neo.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact