AMD active le ray tracing de Vulkan dans ses pilotes 20.11.3

Et le support de Fenyx Rising
AMD active le ray tracing de Vulkan dans ses pilotes 20.11.3

Ces derniers mois, les annonces de pilotes se suivent et se ressemblent chez AMD, qui attendait la mise sur le marché de ses nouvelles Radeon. C'est chose faite. Dans sa dernière mouture de novembre, le constructeur ajoute donc le support du ray tracing via Vulkan.

Il y a quelques jours, le Khronos Group indiquait avoir bouclé son travail autour de l'exploitation du ray tracing via son API graphique ouverte, Vulkan. Le fruit de plusieurs mois de travail, après un support préliminaire par les extensions spécifiques aux GPU de NVIDIA, puis un début de standardisation il y a quelques mois.

Dans la foulée, le père des GeForce diffusait ses pilotes consacrés aux développeurs leur permettant de s'adapter aux nouvelles extensions fraîchement finalisées. Aujourd'hui, c'est au tour d'AMD de les intégrer, mais au sein de ses pilotes grand public : les Adrenalin 2020 édition 20.11.3, qui apportent au passage le support de Fenyx Rising.

Il y a donc les cinq extensions liées au ray tracing via Vulkan, mais celles concernant SPIR-V et GLSL ne sont pas mentionnées. Si elles sont désormais présentes, elles ne sont pas pour autant exploitables directement. En effet, il faudra attendre que les développeurs de jeux comme Wolfenstein : Youngblood mettent à jour leur titres pour les exploiter plutôt que les extensions qui étaient proposées par NVIDIA, ou que de nouveaux arrivent.

AMD ne précise pas quels GPU peuvent en profiter, on imagine que cela ne concerne que les dernières Radeon RX 6000, seules à proposer une accélération matérielle. Mais comme pour DirectX Ray tracing, rien n'empêche d'étendre ce support au-delà. NVIDIA le propose par exemple sur les GeForce RTX, mais aussi les GTX avec au moins 6 Go de mémoire graphique à partir de la génération Pascal (Série 10).

Notez que deux autres extensions Vulkan sont ajoutées au passage par AMD. Tout d'abord VK_KHR_fragment_shading_rate qui permet de modifier le shading rate (un peu à la manière d'un VRS sous DirectX 12) d'un fragment. Puis VK_KHR_shader_terminate_invocation qui indique le support de SPV KHR terminate invocation et donc de l'instruction OpTerminateInvocation (remplaçant OpKill) qui permet, comme son nom d'indique, d'utiliser une instruction pour stopper immédiatement l'invocation d'un shader.

AMD évoque également des gains de performances pour les Radeon RX 6000 dans Watch Dogs : Legion et Dirt 5 dans certains cas (non précisés), ainsi que sous Godfall avec les Radeon RX 400/500 et 5000.

Pour le reste, il s'agit essentiellement de corrections de bugs. Les notes de version se trouvent par ici.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact