Tinker Board 2(S) : les SBC d'ASUS passent la seconde

Avec du v8
Tinker Board 2(S) : les SBC d'ASUS passent la seconde

Dans le domaine des Single Board Computer (SBC), le Raspberry Pi caracole en tête. Mais il existe une galaxie d'alternatives. Même ASUS propose les siennes depuis quelques années avec sa gamme Tinker Board. Une « v2 » vient d'être officialisée.

Lorsqu'ASUS s'est lancé dans le domaine des RPi-like en 2017, on pouvait craindre un effet de mode. Mais cela n'a pas été le cas. Malgré ses débuts difficiles et la difficulté de fédérer une communauté autour de tels produits dans un écosystème très diversifié, le constructeur a insisté, multiplié les modèles et essais.

Tinker Board : une grande famille

On a ainsi eu droit aux Tinker Board S, Edge T puis Edge R, chacune avec ses spécificités. La première était une amélioration de la carte originale, avec quelques retouches sur les composants et protocoles gérés (HDMI CEC, I2S, broches power) mais surtout 16 Go d'eMMC embarqués en plus du lecteur microSD.

ASUS Tinker Board Gamme

Après plusieurs mois de teasing et une présence dans différents salons, la Edge T était dévoilée en janvier, puis la Edge R fin avril. Dans les deux cas, il s'agissait d'ajouter des capacités de traitement de type IA à ces appareils.

Le modèle « T » repose sur un SoC i.MX 8M de NXP (4x Cortex A53 + 1x Cortex M4) et un TPU de Google. Le modèle R était différent, avec une solution tout-en-un RK3399Pro de Rockchip : 4x Cortex-A53 + 2x Cortex-A72 + 2x Cortex-M0 et un NPU (Neural Processing Unit) là aussi pour les traitements de type IA.

Deux déclinaisons assez proches, avec une ventilation active, mais exploitant des plateformes techniques et des connectiques spécifiques pour s'adapter aux besoins de différents clients.

Tinker Board 2 : un SoC ARMv8 (2+4) plus performant

Mais on attendait surtout la v2 de la carte de base, un retour aux sources. Elle est désormais officielle, toujours avec une architecture ARM mais plus performante. Deux références sont annoncées : les Tinker Board 2 et 2S.

Comme pour la v1, l'idée est de proposer une alternative au Raspberry Pi avec plus de « patate ». Les gains par rapport au premier modèle sont ainsi annoncés comme doublés sur GeekBench sur un cœur, +64 % lorsqu'ils sont tous utilisés, le GPU ferait entre +28 % et un résultat doublé sous Glmark2.

Pour cela, la carte abandonne le SoC Rockchip RK3288 (4x Cortex-A17, ARMv7) pour une architecture ARMv8, 64 bits, profitant de big.LITTLE avec le RK3399 : 2x Cortex-A72 (2 GHz) et 4x Cortex-A53 (1,5 GHz). La partie graphique est également renouvelée avec un Mali-T860 (Midgard) gérant OpenGL ES 3.0/3.1, OpenVG 1.1 et OpenCL.

Aucun chiffre n'est donné en comparaison avec le Raspberry Pi  4 (4x Cortex-A72 à 1,5/1,8 GHz).

Une connectique renforcée

ASUS met également en avant sa connectique, avec trois ports USB 3.2 (5 Gb/s) Type-A et un Type-C. Ce dernier fournit jusqu'à 1,5 A d'alimentation contre 0,9 A pour les autres. Il peut également être utilisé en OTG (On-The-Go) ou comme sortie vidéo DisplayPort via l'Alt Mode. Un port HDMI classique est également présent sur le côté de la carte (soit deux sorties 4K), avec un connecteur d'alimentation DC.

Le port réseau est annoncé à 1 Gb/s. Bluetooth 5.0 et Wi-Fi 5 (2x2) sont de la partie.

ASUS Tinker Board 2

ASUS vise le déploiement en masse

Bien entendu on retrouve 40 broches GPIO, mais pas de fioritures sur le PCB. Il y a deux broches RTC, deux pour un éventuel ventilateur, un connecteur MIPI DSI pour un écran (en remplacement d'un HDMI/DP). Rien pour une éventuelle caméra. Le modèle 2 intègre un lecteur microSD, le 2S a droit à un second sous le PCB.

ASUS évoque une compatibilité avec Android 10 attendue pour le premier trimestre 2021, une mise à jour OTA pour le firmware, un outil de gestion simplifié maison et surtout son IoT Cloud Console (AICC) qui permet un déploiement et une gestion distante par flotte. Le tarif ou la date de disponibilités n'ont pas encore été précisés.

  • Introduction
  • Tinker Board : une grande famille
  • Tinker Board 2 : un SoC ARMv8 (2+4) plus performant
  • Une connectique renforcée
  • ASUS vise le déploiement en masse
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact