Precision Boost Overdrive 2 : AMD améliore la gestion de l'énergie de ses Ryzen 5000

Undervolting-as-a-service
Precision Boost Overdrive 2 : AMD améliore la gestion de l'énergie de ses Ryzen 5000

Si les Ryzen sont de très bons processeurs, avec une réduction de la consommation de génération en génération, AMD promet d'aller plus loin sur ses dernières puces à travers une fonctionnalité qui sera bientôt activée : la v2 de Precision Boost Overdrive (PBO).

Lorsque de nouveaux processeurs sont mis sur le marché, on se focalise souvent sur la fréquence maximale qu'ils peuvent atteindre, les performances qu'ils offrent. Ces dernières années, la question de la consommation a néanmoins pris un peu plus d'importance, que ce soit au repos ou en pleine charge.

Sur ce sujet, à force d'améliorations de ses architectures et de réduction de la finesse de gravure, AMD a fait un très bon travail avec ses Ryzen. Mais leur efficacité est encore en retrait face à Intel au repos, bien que Zen 3 ait amélioré les choses en la matière. Un point qui est accentué par le fait que, contrairement à la concurrence, les modèles haut de gamme sont sans partie graphique intégrée et nécessitent donc une carte graphique tierce pour fonctionner.

Un choix de design qui permet de grimper à 16 cœurs à travers le design « multi-chip » des CPU Ryzen, là où les APU construits sous la forme de puces monolithiques (CPU et GPU dans un même die) sont limités à huit cœurs.

La hausse des performances par la baisse de la tension

Aujourd'hui, le constructeur annonce Precision Boost Overdrive 2, qui sera introduit sur les cartes mères de série 400 et 500 avec l'AGESA 1.1.8.0 et donc de prochains BIOS/UEFI. Les premiers sont annoncés pour décembre. Seuls les Ryzen 5000, exploitant une architecture Zen 3, pourront profiter de ces évolutions.

AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3

Pour rappel, la version initiale de PBO permettait de dépasser le boost natif du CPU et les limites fixées selon les capacités de la carte mère et du système de refroidissement. Des éléments à activer manuellement via l'outil Ryzen Master, permettant de grappiller de la performance sans avoir à fixer une fréquence arbitrairement.

Pour cela on augmente les paliers de consommation énergétique, de l'étage d'alimentation, en laissant la gestion automatisée du CPU faire le reste. Avec cette v2, AMD garde le même concept, mais s'intéresse aussi à la tendance inverse : ne pas seulement tout débrider par le haut, mais constamment chercher le « sweet spot » énergétique.

Une recherche constante du meilleur ratio tension/fréquence, ce qui peut réduire de manière importante la puissance consommée et donc l'échauffement. Mais n'allez pas penser que c'est l'économie d'énergie qui obsède AMD, le constructeur ne livre d'ailleurs aucun chiffre sur ce point dans sa documentation diffusée par Anandtech.

Cette baisse de la tension permet surtout de dégager une marge supplémentaire de montée en fréquence, durée du boost et donc des performances. Les gains seraient notables dans des outils comme CineBench (1T ou nT) :

AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3

Une gestion adaptative, propre à chaque CPU

Pourquoi ne pas intégrer une telle solution directement à la gestion de l'énergie par le CPU ? Tout simplement parce que comme le dépassement des paliers ou de l'overclocking, le résultat dépendra ici de chaque processeur.

Il faut donc en passer par une activation volontaire, manuelle. Une nouvelle option « Curve Optimizer » sera pour cela présente dans le BIOS/UEFI, l'utilisateur pourra y ajouter ou retirer jusqu'à 30 « counts », chacun représentant entre 3 et 5 mv. Cette optimisation pourra être activée cœur par cœur ou pour l'intégralité du CPU.

  • AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3
  • AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3
  • AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3
  • AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3
  • AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3
  • AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3
  • AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3
  • AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3
  • AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3

AMD préconise une activation sur les deux meilleurs, identifiés par une étoile ou un point dans Ryzen Master. « Si le processeur dispose de deux CCD, l'utilisateur peut avoir intérêt à réduire la tension sur tous les cœurs d'un des deux CCD » précise ses documents. Anandtech, ajoute que, comme l'utilisation de n'importe quelle fonctionnalité liée à PBO 2, cela mènera à une invalidation de la garantie, même s'il ne s'agit que d'undervolting.

Reste maintenant à découvrir le fonctionnement de cette nouvelle option dans la pratique et les résultats constatés. AMD dit avoir déjà donné accès à PBO 2 à quelques utilisateurs (sans doute parmi sa communauté), ces derniers s'étant montrés très enthousiastes sur le gain en fréquence et en performances.

Les testeurs et journalistes n'ont pour le moment eu droit qu'à des PDF pleins de promesses. Nous tenterons de vérifier la réalité des chiffres annoncés dès les premiers BIOS/UEFI publiquement disponibles.

AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3AMD Precision Boost Overdrive 2 Zen 3

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact