Un premier test du Ryzen 5 5600X (Zen 3) d'AMD

2700X+++
Un premier test du Ryzen 5 5600X (Zen 3) d'AMD

C'est demain que les nouveaux processeur Ryzen d'AMD seront mis sur le marché. Gravés en 7 nm et exploitant une architecture Zen 3, ils seront plus chers que leurs prédécesseurs, mais apporteront de beaux gains en performances. Le modèle 5600X a déjà fait l'objet d'un test.

AMD a choisi une communication « active » et en plusieurs étapes pour ses nouveautés de fin d'année. Deux conférences ont ainsi été diffusées pendant le mois d'octobre avec les grandes lignes concernant Zen 3 puis RDNA 2 et des chiffres sélectionnés avec précision. Objectif : montrer que le constructeur est de retour sans trop en dire.

Ryzen meilleur qu'Intel dans les jeux (encore)

Parfois avec des résultats un peu étranges, comme lorsque la société évoque les performances de ses nouveaux Ryzen dans les jeux. Ils sont présentés comme plus performants que la série 3000, enfin capables de dépasser les Core de 10e génération d'Intel. Une promesse déjà faite... avec Zen 2 et les Core de 9e génération.

Or, malgré un changement de dénomination, les puces d'Intel n'ont guère évolué, tout comme leurs performances. Surtout dans les jeux où c'est le GPU qui fait le gros du travail hors de cas spécifiques. Il est dès lors intéressant de comparer les chiffres de l'époque à ceux diffusés aujourd'hui :

  • Zen 2 déjà meilleur qu'Intel...
  • ... Zen 3 bien meilleur que Zen 2...
  • ...mais Zen 3 toujours un peu au-dessus d'Intel

Zen 3 meilleurs que les CPU d'Intel en 1080p... mais c'était déjà le cas de Zen 2

Car AMD annonce que Zen 3 est bien meilleur que Zen 2 tout en affichant des chiffres à peine plus élevés par rapport aux solutions d'Intel qu'à l'époque. Pessimiste sur ses nouveaux bébés ? Trop optimiste lors de la présentation de la gamme précédente ? Difficile à dire. Nous pourrons néanmoins le vérifier demain.

Un très bon Zen 3, un lancement pas si simple

Nous l'avons déjà évoqué, Zen 3 sera une génération très intéressante du point de vue des performances. Ce n'est pas une révolution technique puisqu'il s'agit toujours d'une puce gravée en 7 nm (contre 7 nm+ annoncé au départ) avec de multiples petits ajustements et la fin de l'organisation des dies en deux CCX distincts. Mais les gains seront bien présents dans certaines situations, jusqu'à 20 % et parfois un peu plus par rapport à Zen 2.

Et ce n'est pas pour rien si les jeux vidéo et le rendu 3D sont mis en avant, car ils sont parmi les premiers concernés. Même si dans ce dernier cas, les Ryzen resteront loin derrière ce que permettent les GPU lorsqu'ils sont supportés par les moteurs de rendu 3D, notamment ceux profitant d'une accélération du ray tracing (comme les RX 6000).

  • Le duo de CCX, c'est fini
  • 19 % de gains annoncés, une multitude d'améliorations
  • 631 points sur Cinebench 1T, nouveau record
  • Zen 3 : 299 dollars minimum
  • 799 dollars pour le Ryzen 9 5950X
  • Zen 3 : un cache unifié pour un IPC en hausse

Le casse-tête sera ainsi plutôt commercial. En effet, les CPU seront mis en vente demain, mais ne seront pas tous présents en larges quantités au lancement. Ce, alors que les prix annoncés sont déjà plus élevés que la génération précédente. Il faudra donc éviter que les revendeurs ne jouent trop la hausse pour maximiser leurs gains.

Il faudra aussi composer avec le besoin de mettre à jour les cartes mères de série 500. Et là encore, les revendeurs sont en première ligne. Certains proposeront à leur clients une mise à jour payante, parfois ce ne sera pas nécessaire puisque des accords ont été trouvés avec les constructeurs qui prennent ces frais en charge.

AMD, qui a plutôt bien anticipé les choses cette fois, devra s'assurer que la communication est claire pour éviter la déception des acheteurs. Ces derniers pourraient d'ailleurs préférer attendre que les BIOS/UEFI se stabilisent ou soient finalisés pour les cartes mères à chipset de série 400 début 2021 (ou plus tôt si les constructeurs accélèrent).

Mais aussi que des modèles « non-X » plus accessibles et avec une meilleure marge d'OC soient mis en vente.

5600X : meilleur que le 2700X, sans concurrence en single thread

Certains chanceux ont d'ailleurs déjà reçu leur Ryzen 5 5600X (6C/12T) avec un peu d'avance. C'est le cas de Lawrence Timme, qui a publié ses résultats sur YouTube. On peut y voir un score de 640 points sous CPU-Z (1T), ce qui le place bien au-delà de n'importe quel autre CPU : 537 points pour un 3900X, 562 points pour un 10850K.

Avec 12 threads utilisés, il grimpe à 4 900 points, soit le score que nous obtenions avec un 2700X à huit cœurs lors de nos premiers tests et encore lors d'autres relevés plus récents. Sous Cinebench R15, il obtient 1 825 points, ce qui le place là aussi un peu au-dessus du 2700X. On trouve ce dernier à 200 euros environ. Dans certains tests, il devrait néanmoins réussir à se rapprocher du 3700X, cela dépendra des situations.

Malheureusement, les gains en consommation à la prise ne sont pas évoqués. Le 5600X devrait y obtenir de bien meilleurs résultats que son ancêtre, tout comme dans les jeux, bien aidé par ses meilleures performances à même nombre de cœurs/threads utilisés. On a par contre droit à de premiers essais en termes d'overclocking.

Avec peu d'efforts, le 5600X s'est approché des 5 GHz, qui semblent encore constituer une barrière pour AMD, avec un maximum à 4,7 GHz lorsque tous les cœurs sont actifs. Là aussi, sans détails sur la consommation. Nous aurons l'occasion de revenir sous peu sur les performances de ce processeur plus en détails.

  • Introduction
  • Ryzen meilleur qu'Intel dans les jeux (encore)
  • Un très bon Zen 3, un lancement pas si simple
  • 5600X : meilleur que le 2700X, sans concurrence en single thread
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact