Composition, technologies et fonctionnalités : on vous dit tout du disque dur moderne

SED, 4Kn et CMR : trio gagnant ?
Composition, technologies et fonctionnalités : on vous dit tout du disque dur moderneCrédits : D-Keine/iStock

Les composants d'un PC, c'est compliqué. Et malgré les apparences, ce bon vieux disque dur (HDD pour les intimes) est l'un des plus complexes à choisir qu'il soit. Car sous son aspect monolithique se cache de nombreuses technologies lui permettant d'offrir performances et densité.

Le principe de fonctionnement d’un disque dur est assez simple, basique même, et reste le même depuis sa première apparition en 1956. C’est à cette époque que le premier modèle associé à un ordinateur fut créé, puis commercialisé l’année suivante par IBM. Nous avions d'ailleurs consacré un article à ce sujet dans notre magazine #1.

Un disque dur, c’est bien plus qu’un code couleur

En plus de 60 ans, ils ont largement évolué avec une capacité décuplée. Notamment grâce à de multiples technologies et fonctionnalités. Pourtant, en 2020, choisir un disque dur cela se résume trop souvent à regarder une capacité, un prix, parfois une vitesse de rotation ou la gamme représentée par une couleur.

Les fabricants proposent en effet des modèles optimisés pour le stockage en NAS, dans un PC de bureau, un serveur, la vidéosurveillance, etc. Parfois c'est une segmentation marketing assez arbitraire, dans d'autres cas on a droit à certaines optimisations pour le RAID dans le firmware, matériellement, la gestion de certaines commandes... mais c'est le plus souvent assez peu détaillé. Le monde du HDD est loin d'être celui de la transparence.

Et cela réserve quelques (mauvaises) surprise lorsque l'on ne fait pas attention à ce que l'on achète. Des affaires récentes (ici ou ) nous l'ont durement rappelé. Car en réalité, choisir un HDD c'est choisir tout un ensemble de technologies, de paramètres qui peuvent avoir des incidences importantes sur les performances et la fiabilité.

Pour vous permettre de bien comprendre de quoi il retourne et donc de choisir en connaissance de cause, voici notre guide de survie. Vous serez ainsi armé pour analyser et comparer les fiches techniques.

Plateaux, pistes, secteurs et tête de lecture/écriture

  • Introduction
  • Un disque dur, c’est bien plus qu’un code couleur
  • Plateaux, pistes, secteurs et tête de lecture/écriture
  • CMR, LMR, PMR, SMR : ça change quoi ? 
  • Vous en voulez encore ? Voici DMSMR, HMSMR et HASMR
  • Le TDMR pour améliorer les performances en lecture 
  • BPMR, HAMR et MAMR : la relève se prépare
  • Taille des blocs : 4K vs 512 
  • Pourquoi parle-t-on de disques durs 4Kn ou 512e ?
  • Cache : attentions aux fausses croyances
  • SAS vs S-ATA : en général, vous n’avez pas le choix
  • SED, FIPS, MTBF…
S'abonner à partir de 3,75 €
55 commentaires
Avatar de Digaboy Abonné
Avatar de DigaboyDigaboy- 05/11/20 à 14:45:00
#1

très bonne synthèse, même en suivant l'actu, j'avoue être un peu perdu sur le SMR :)

Avatar de la_hyene Abonné
Avatar de la_hyenela_hyene- 05/11/20 à 15:37:14
#2

La méthode laser chauffe-t-elle vraiment à plusieurs centaines de degrés ? le minidisk employait cette technique pour effacer de très petites zones et le substrat de la couche magnétique aurait fondu à ces températures infernales. plusieurs dizaines de degrés par ailleurs suffisent pour d’autre supports magnétique (mémoires à bulles 96>t>50°C). Je ne l’ai pas tenté sur mes cassettes déjà mécaniquement elles ne tiendraient pas.
Mais très intéressant article aurait pu/du être dans le magazine.

Édité par la_hyene le 05/11/2020 à 15:39
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 05/11/20 à 15:41:49
#3

undefined

On ne peut pas tout y mettre :D

Avatar de dyonisos69 Abonné
Avatar de dyonisos69dyonisos69- 05/11/20 à 15:54:13
#4

Merci pour ce dossier.

Avatar de slemaire Abonné
Avatar de slemaireslemaire- 05/11/20 à 15:59:26
#5

La capacité d'un disque dur (pour un nombre de plateaux figés) est-elle liée aux plateaux ou aux têtes, ou bien est-elle figée par le firmware ?

Par exemple, sur les disquettes la limitation était extérieure. La capacité des disquettes dépendait d'une encoche. Pour moi, la limitation était marketing, les constructeurs voulaient nous faire payer au prix fort les disquettes de plus capacité alors qu'il n'y avait aucune différence, il suffisait de réaliser l'encoche (ou le trous) nous-même pour doubler la capacité.

Autre exemple : chez certains constructeurs les modems avaient des capacités différentes (14.4k ou 28.8k) mais ils étaient "identiques" au niveau matériel à une soudure/jumper près. Par contre, le prix n'était absolument pas identique.

Savez-vous ce qu'il en est des disques durs aujourd'hui ?

Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 05/11/20 à 15:59:52
#6

La traduction (automatique ?) du tableau comparatif chez Intel est ignoble : préférez la version anglaise.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 05/11/20 à 16:06:28
#7

undefined

Cela peut dépendre selon les modèles, mais entre un HDD de 4 To et de 12 To, je te rassure, la composition interne n'a juste rien à voir :D

Avatar de Glandos Abonné
Avatar de GlandosGlandos- 05/11/20 à 16:20:06
#8

Get Perpendicular !

Ce tube a bercé ma jeunesse ;)

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 05/11/20 à 16:22:11
#9

undefined

C'est mieux avec le clip :D

Avatar de gallean Abonné
Avatar de galleangallean- 05/11/20 à 22:42:04
#10

j'ai encore deux gros aimants de disque dur, bien costaud ^^

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Page 1 / 6

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact