Les SSD PCIe 4.0 à près de 8 Go/s se généralisent, Silicon Motion annonce trois contrôleurs

Vivement la fibre à 64 Gb/s !
Les SSD PCIe 4.0 à près de 8 Go/s se généralisent, Silicon Motion annonce trois contrôleurs

Avec l'arrivée du PCIe 4.0 dans les chipsets et CPU d'AMD, on a vu le débit des SSD grimper en flèche. Désormais, ils peuvent dépasser les 7 Go/s, une évolution qui tend à se généraliser. Le contrôleur PS5018-E18 de Phison pointe d'ailleurs le bout de son nez, tandis que Silicon Motion multiplie les nouveautés.

Les premiers SSD PCIe 4.0 x4 ont été annoncés début 2019, dans la foulée de l’arrivée de cette technologie à travers les plateformes d'AMD. Nous avions d’ailleurs testé un Gigabyte Aorus atteignant 5 Go/s, via un contrôleur Phison.

Phison, Samsung, WD : déjà de la concurrence à plus de 7 Go/s

Il s’agissait du PS5016-E16, le premier d’une série de trois contrôleurs PCIe 4.0 x4 dévoilé à l’été 2019. Il était aussi question du PS5019-E19T pensé pour la basse consommation et surtout le PS5018-E18 capable de dépasser les 7 Go/s en lecture et en écriture. Depuis, nous étions sans nouvelles de ce dernier.

Il était pourtant prévu pour le second trimestre 2020. Il a finalement un peu en retard sur le calendrier, de premiers SSD l'intégrant devant arriver sous peu, comme l’indique TweakTowm. Nos confrères ont pu essayer un exemplaire et atteindre des débits de 7,38 Go/s en lecture contre 7,03 Go/s en écriture sur CrystalDiskMark 7.0. 

Pour rappel, Samsung et Western Digital (avec son tout récent SN850) ont également annoncé des SSD avec un contrôleur maison capable d’atteindre de tels débits, de quoi multiplier l'offre et faire baisser les tarifs. 

Silicon Motion entre dans la danse, avec trois contrôleurs

Aujourd'hui, Silicon Motion dévoile à son tour trois contrôleurs PCIe 4.0 x4 pour SSD (NVMe 1.4) : les SM2267, SM2267XT et SM2264. Ils avaient eux aussi été brièvement évoqués lors du Flash Memory Summit 2019.

Comme leur nom l’indique, les deux premiers sont relativement proches. Ils ne prennent en charge que quatre canaux pour la NAND, limitant ainsi les débits à 3,9 Go/s en lecture et 3,5 Go/s en écriture, soit plus ou moins ce que l’on peut déjà trouver en PCIe 3.0 x4. Dans les deux cas, les entrées/sorties sont aux alentours de 500 kIOPS et la finesse de gravure est de 28 nm, exactement comme sur les contrôleurs SM2263(XT) en PCIe 3.1 x4. Principale différence : le SM2267 permet d’ajouter un cache DRAM, contrairement à la version XT qui se veut plus accessible.

Dans le haut du panier, on retrouve le SM2264 – quatre cœurs ARM R8 – avec une finesse de gravure en 12 nm et surtout deux fois plus de canaux supportés pour des débits maximums doublés : 7,4 Go/s en lecture et 6,8 Go/s en écriture. Les IOPS sont également multipliés par deux, pour arriver au million en lecture et en écriture.

Enfin, les trois contrôleurs disposent de la technologie maison NANDXtend ECC pour « prolonger la durée de vie du SSD et assurer l’intégrité des données ». Le SM2264 a droit à une version améliorée de 7e génération. Le fabricant ne donne par contre aucune précision sur la disponibilité de ses contrôleurs et/ou celle de SSD les exploitant.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact