Domotique : HomePod mini est le premier appareil HomeKit Thread d'Apple

En attendant CHIP
Domotique : HomePod mini est le premier appareil HomeKit Thread d'Apple

Pour ajouter une corde à sa gamme de produits domotiques, Apple semble miser sur le Thread de Google. En attendant la solution unifiée CHIP, elle introduit ce nouveau protocole dans son HomePod mini qui peut faire office de concentrateur HomeKit.

Hier soir, Apple dévoilait ses nouveautés de fin d'année. Parmi elles, une enceinte connectée plus compacte et moins chère : HomePod mini (Siri), vendue 99 euros. Elle prend la forme d'une sphère, à la manière du Nouvel Echo (Alexa). Bien que vendus au même prix (à 99 cts près), les deux produits ont des caractéristiques assez différentes.

HomePod mini mise sur le tout sans fil

Notamment en termes de connectivité et de connectique. Alors que l'enceinte d'Amazon propose une entrée/sortie audio (jack 3,5"), du Wi-Fi 5 (802.11ac), du Bluetooth (version non précisée) et du ZigBee lui permettant de faire office de hub domotique, le produit d'Apple opte pour une approche différente.

Outre son interface tactile plutôt que via des boutons, elle n'a aucune entrée/sortie physique. Elle se contente d'un Wi-Fi de génération précédente (802.11n sur 2,4 GHz) accompagné d'UWB et du Bluetooth 5. De quoi lui permettre de continuer à faire office de concentrateur HomeKit pour la domotique, avec toutefois une possibilité supplémentaire : il s'agit du premier produit Apple compatible Thread (version et fréquence non précisées).

Apple HomePod Mini Specs Thread

Au sein de CHIP, Apple rejoint Google et son Thread

Pour rappel, il s'agit d'un protocole poussé par Google depuis quelques années, mais qui n'a pas connu un grand succès. Il se repose comme ZigBee sur le standard IEEE 802.15.4 et permet de créer un réseau maillé basse consommation, mais utilise des adresses IP pour chaque appareil à la manière de 6LoWPAN.

C'est d'ailleurs pour cela qu'il est un des éléments essentiels de l'initiative Connected Home over IP (CHIP) devant unifier les solutions autour des objets connectés. Il s'agirait donc d'un premier pas d'Apple dans cette direction. En ce sens, elle suit les pas de Google dont les Nest Wifi (AP/routeur) et Hub Max sont déjà certifiés

Dans ses notes de bas de page, l'entreprise précise que la large compatibilité n'est pas au programme puisque seuls les « les appareils prenant en charge HomeKit Thread » seront gérés. Sans doute du fait de la méthode d'appairage particulière propre à cet écosystème. Pour le moment, aucun produit compatible n'a été annoncé.

Mais il y a fort à parier que cela évoluera rapidement. On peut aussi se demander si Apple ne pourra pas activer la compatibilité Thread de manière logicielle sur son HomePod actuel et sa dernière Apple TV.

ZigBee et HomeKit : un pont tiers reste nécessaire

Dans tous les cas, les partisans de ZigBee en seront pour leurs frais. C'est d'autant plus regrettable que ces deux technologies utilisant des bandes de fréquences similaires.

ZigBee est déjà présent dans un grand nombre d'objets connectés déjà dans les maisons, dont les Philips Hue. Proposer une fonctionnalité de hub pouvant les gérer directement, permettant ainsi de se passer de ponts tiers, comme le fait Echo depuis quelques générations, aurait sans doute été apprécié.

Apple n'a pour le moment pas explicité les raisons de son choix.

  • Introduction
  • HomePod mini mise sur le tout sans fil
  • Au sein de CHIP, Apple rejoint Google et son Thread
  • ZigBee et HomeKit : un pont tiers reste nécessaire
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact