Scaleway met fin à la limite mensuelle de ses tarifs, 1 an de remise aux clients d'octobre

Mi-figue, mi-raisin
Scaleway met fin à la limite mensuelle de ses tarifs, 1 an de remise aux clients d'octobre

À force de revoir ses prix à la hausse ces derniers mois et de gérer la grogne des clients, Scaleway semble avoir appris de ses erreurs : si l'hébergeur annonce la fin de sa limite mensuelle de tarification, sans donner de date pour son offre plus flexible, il compense cette mauvaise nouvelle par des remises.

« Nous devons parler des tarifs de Scaleway Elements. Encore. » C'est ainsi que l'hébergeur français s'est adressé à ses clients dans un email diffusé il y a quelques jours. Après des augmentations cet été et des tarifications à la hausse pour son datacenter ouvert à Varsovie (VAR1) et DC5 (PAR-2), la facture pourrait s'alourdir pour certains.

Une nouvelle hausse, en partie compensée

Le premier changement signe la fin d'un symbole, une spécificité historique de Scaleway : la limite mensuelle. Une méthode de calcul qui n'est plus jugée pertinente. La facturation à l'heure ne pouvait ainsi pas dépasser un certain montant jusque-là. Ce ne sera plus le cas à compter du 1er novembre, date d'application des nouveaux prix. 

En contrepartie, les tarifs horaires du bare metal, du stockage objet, bloc, froid et de l'équilibreur de charge vont baisser de 33 %, et celui des bases de données managées de 13 %. Les plus attentifs l'auront noté : cette baisse ne concerne pas les instances virtuelles, soit le gros de l'offre (à petit prix) de Scaleway.

L'entreprise promet néanmoins une nouvelle instance DEV1-XS « avec un prix qui tue ». Elle annonce aussi que tous ceux qui auront une facture à plus de 0 euro en octobre auront droit à une remise de 25 % pendant un an. Une façon d'aider à faire passer la pilule auprès des clients les plus fidèles.

Flexibilité des tarifs : ce n'est pas encore prêt

On reste cependant sans nouvelles de la date d'arrivée de l'offre plus flexible annoncée cet été. Il était en effet question d'instances réservées, préemptives ou à tarif dynamique (Spot). Scaleway continue d'annoncer que ses équipes y travaillent, mais sans s'engager sur le sujet.

L'hébergeur précise que ses prix restent parmi les plus compétitifs du marché. C'est vrai comparé à des géants du secteur. Mais à force de hausses, de plus en plus commencent à regarder chez des acteurs de plus petite taille, comme l'Allemand Hetzner, qui en plus d'être parfois plus agressif sur les tarifs, est passé à Zen 2 cette année.

 

34 commentaires
Avatar de Abolah Abonné
Avatar de AbolahAbolah- 06/10/20 à 13:57:45
#1

ce que j'aimerais bien, aussi bien chez Scaleway que chez OVH, c'est la possibilité de réserver des instances pour 1 an voir + avec des prix dégressifs (comme chez AWS en gros).

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 06/10/20 à 14:09:10
#2

undefined

Oui c'est le principe des instances réservées évoquées dans l'actualité ;)

Avatar de coco74 Abonné
Avatar de coco74coco74- 06/10/20 à 14:17:30
#3

C'est pas ouf en fait, c'est la deuxième fois qu'ils augmentent les tarifs pour les "vieux" clients, en plus d'avoir supprimé tout une gamme de VM. Du coup, je pense qu'à plus moyen, long terme, je vais aller voir ailleurs si je trouve moins cher.

Avatar de maverick78 Abonné
Avatar de maverick78maverick78- 06/10/20 à 14:44:09
#4

Eh ben, c'est pas avec ca qu'on va concurrencer AWS, Azure, GCP et consorts...

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 06/10/20 à 14:55:31
#5

undefined

Qui restent largement plus chers et plus complexes ;) Autant je comprend qu'on critique la façon de faire de Scaleway (surtout vu le rapprochement des annonces qui donnent un peu l'impression d'une impro dans la gestion tarifaire, mais au moins ça ne se fait pas sans contrepartie cette fois). Autant j'ai du mal à voir comment on peut présenter les solutions US comme des modèles à suivre sur la tarification.

Avatar de Dyonisos84 Abonné
Avatar de Dyonisos84Dyonisos84- 06/10/20 à 14:57:21
#6

Des conseils pour d'autres hébergeurs ? Car ça me fait quand même une augmentation de 60%, en plus de celle déjà consentie cet été.
J'ai eu la chance d'avoir un commercial Scaleway cet été au téléphone qui m'indiquait son incompréhension ainsi que celles de ses clients.
J'ai l'impression d'avoir été appâté avec un produit d'appel où j'ai servi de beta-testeur et j'apprécie moyen la manoeuvre.

Avatar de Kwacep Abonné
Avatar de KwacepKwacep- 06/10/20 à 14:58:11
#7

undefined

En fait, la baisse de 33% compense l'augmentation des tarifs en passant de mensuel à horaire. Donc, ce sont des tarifs inchangé.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 06/10/20 à 15:03:07
#8

undefined

En prenant en compte la baisse de 33/13 % et de 25 % ? J'ai comme un doute :D

Avatar de Dyonisos84 Abonné
Avatar de Dyonisos84Dyonisos84- 06/10/20 à 15:20:44
#9

undefined

Je n'ai que des instances donc je ne bénéficie pas des 33/13%. Et oui j'avais oublié les 25% mais ça ne fait que limiter l'augmentation, sur une année.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 06/10/20 à 15:35:14
#10

undefined

Oui mais même comme ça, comment tu arrives à +60 avec la seule fin du caping mensuel ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Page 1 / 4

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact