Le Wi-Fi 7 (802.11be) jusqu’à 46 Gb/s se prépare, que faut-il en attendre ?

Du réseau sans fil qui a la frite !
Le Wi-Fi 7 (802.11be) jusqu’à 46 Gb/s se prépare, que faut-il en attendre ?

Le Wi-Fi 6 arrive à peine dans nos foyers, le Wi-Fi 6E pointe son nez à l'horizon, mais la suite se prépare déjà. Car mettre d'accord tout un secteur autour d'une nouvelle norme prend des années. On sait donc déjà ce que le Wi-Fi 7 devrait nous apporter, on vous explique tout.

Si le Wi-Fi 6 (802.11ax) a été finalisé assez récemment – le programme de certification a tout juste un an – les points d‘accès et autres terminaux mobiles ont sauté le pas bien avant en se basant sur des brouillons de la norme. Comme nous l’avions rappelé, il ouvre la voie à des améliorations sur la bande des 5 GHz, mais aussi des 2,4 GHz (qui avait été laissé de côté par le Wi-Fi 5). Son débit peut atteindre 9,6 Gb/s en théorie.

De telles évolutions se préparent pendant des années. La suite est déjà en préparation et l’air de rien, cela fait maintenant un peu plus de deux ans que les travaux sur le Wi-Fi 7 ont débuté. Si on est encore loin d’avoir une vision complète de ce que proposera cette nouvelle version, les grandes lignes en sont déjà dessinées.

Plusieurs constructeurs ont d'ailleurs déjà publié des documents assez complets que nous avons décortiqués pour vous. Si toutes les fonctionnalités ne sont pas encore finalisées (loin de là), les améliorations iront bien au-delà d’une augmentation du débit maximum théorique. On parle d'ores et déjà d'atteindre 46 Gb/s (cumulés).

Et voici le Wi-Fi 7 (802.11be), prévu pour 2024

  • Introduction
  • Et voici le Wi-Fi 7 (802.11be), prévu pour 2024
  • Des blocs de 320 MHz… bon courage en France
  • 16 flux simultanés et jusqu’à 46 Gb/s
  • Multi-Link Operation pour utiliser des bandes différentes
  • Multi-AP permet de « synchroniser » plusieurs points d’accès
  • HARQ pour reconstituer des paquets défectueux 
  • Les constructeurs seront-ils de nouveau en avance de phase ?
S'abonner à partir de 3,75 €
30 commentaires
Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 05/10/20 à 15:15:05
#1

undefined

A mince, les discours sur l'obligation de renouveler tout le parc des terminaux ne va tenir... il va falloir trouver un autre truc pour crier

undefined

:mdr2:

undefined

Pas mal les fonctionnalités. Le multi-AP existe déjà mais ce sont des trucs proprio actuellement.
C'est cool si c'est une fonctionnalité intégrée dans la norme

Avatar de xillibit Abonné
Avatar de xillibitxillibit- 05/10/20 à 15:41:36
#2

Ils gardent leur optimisme pour de futurs dépliants marketing

les dépliant marketing ne spécifient jamais que le débit d'une borne wifi est partagée entre tous les appareils comme en 3G/4G/5G

jusqu’à 46 Gb/s

Seulement avec le vent dans le dos et avec des bornes wifi seulement en gigabit

Édité par xillibit le 05/10/2020 à 15:44
Avatar de emmettbrown Abonné
Avatar de emmettbrownemmettbrown- 05/10/20 à 15:41:37
#3

Je vois qu'il y a de bonnes améliorations côté fiabilité, intelligence du réseau sous le capot.

Qu'en est t'il de la portée ? A-t-on atteint la limite côté débit dans les fréquences basses pour qu'on soit obligé d'utiliser de plus en plus de larges blocs de fréquences ?

Et du coup comme ça semble être le cas pour la 5G et le Wifi 7, pourquoi ne pas réunir ces 2 technos en une seule pour utiliser toute la largeur de fréquence entre 2 et 7 GHz ? J'ai vu qu'on pouvait créer des réseaux privés 5G en entreprise. Pourquoi pas dans nos salons avec une norme de puissance d'émission comparable à celle du WIFI ?

Edit : idem pour la TNT, au lieu d'utiliser le DVBT-2 pour la TNT 4K en france en 2024, pourquoi pas faire du broadcast 5G ?

Édité par emmettbrown le 05/10/2020 à 15:43
Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 05/10/20 à 15:51:52
#4

undefined

Parce que ces technos ne couvrent pas le même besoin et ne sont pas gérées de la même façon. De plus, les bandes de fréquences sont pas mal encombrées dans les pays développés sont c'est très difficile de faire du ménage pour obtenir de gros blocs.

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 05/10/20 à 15:54:56
#5

undefined

Il me semble que la 4G (ou la 3G ?) dispose d'une fonctionnalité de ce genre (justement pour ce type d'usage) mais ça n'a jamais décollé... Peut-être que certains pays l'ont fait ?
Après, quand les besoins sont trop spécialisés et différents, c'est impossible de faire une norme qui couvre tout. On le voit bien trop souvent en informatique

Avatar de Idiogène Abonné
Avatar de IdiogèneIdiogène- 05/10/20 à 17:11:38
#6

undefined

Je pense qu'ils parient sur le mesh et le coût faible des modules par rétrocompatibilité. Ce serait bien d'avoir du mesh comme norme.

undefined

Même la moitié de ce débit suffit à couvrir tous les usages.

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 05/10/20 à 17:16:49
#7

undefined

On parle de solutions techniques pour 2025-2030 là... Qui sait ce que seront les usages à ce moment là ?

Avatar de pamputt Abonné
Avatar de pamputtpamputt- 05/10/20 à 18:31:38
#8

undefined

Regarder du porno en HD dans l'ascenseur ?!!!

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 05/10/20 à 18:50:50
#9

undefined

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 05/10/20 à 19:03:05
#10

undefined

+1000

Et vu les fréquences annoncées, ça ne passera pas le bardage métallique d'un ascenseur... :craint:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Page 1 / 3

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact