Switch Zyxel XGS1010-12 : 12 ports, priorisation, 2,5 Gb/s et SFP+ pour 150 euros

Le produit parfait ?
Switch Zyxel XGS1010-12 : 12 ports, priorisation, 2,5 Gb/s et SFP+ pour 150 euros

Dans le petit monde des switchs, l'arrivée du Multi-Gig est en train de bouleverser les habitudes et l'ordre établi, notamment le 2,5 Gb/s. Car il y a les constructeurs à la traine et ceux qui saisissent l'opportunité. Après QNAP, voici l'analyse d'un produit Zyxel.

Avec la démocratisation du réseau à 2,5 Gb/s, certains ont bien compris qu'il y avait un coup à jouer en étant parmi les plus rapides à proposer des produits complets et accessibles. Ainsi, alors que des géants comme Netgear ne proposent que des switchs hybrides comme le MS510TX à 260 euros certains concurrents visent deux fois moins.

Switch Multi-Gig à moins de 150 euros : l'offre s'étend

Nous avons déjà évoqué le cas de QNAP et son QSW-1105-5T. Un modèle compact, vendu 120 euros, qui ne propose que des ports à 2,5 Gb/s. Ils sont au nombre de cinq, suffisant pour bien des usages. Un compagnon parfait pour une Freebox Pop que l'on voudrait relier à des PC/NAS équipés eux aussi à 2,5 Gb/s. 

Il faut dire que les cartes mères embarquant une telle puce réseau se trouvent désormais dès 120 euros, sans parler des adaptateurs au format PCIe ou USB qui sont proposés depuis quelques mois. Certains dès 20 euros.

Il y a un autre fabricant de switchs qui a vu tout le potentiel du 2,5 Gb/s, c'est le Taïwanais Zyxel. Il propose depuis peu des modèles avec une telle connectique, mais aussi du 10 Gb/s (SFP+) avec quelques fonctionnalités intéressantes comme le XGS1010-12 à 150 euros. Nous l'avons commandé pour le tester.

Zyxel XGS1210-12 : la nouvelle star

Il s'agit d'un switch 12 ports, non managé. Comprendre qu'il n'a pas d'interface web permettant d'accéder à des fonctionnalités de gestion poussées. Il existe néanmoins une déclinaison managée : le XGS1210-12. Elle est néanmoins plus chère et moins disponible chez les revendeurs. On la trouve dans les 212 euros.

Si l'on doit faire sans la possibilité de créer des VLAN ou l'agrégation de liens, cela ne veut pas dire que la QoS est par exemple absente. En effet, si l'on regarde la composition des ports, on note une particularité du XGS1010-12 : il dispose de 4 ports 1 Gb/s classiques, mais aussi 2 ports 1 Gb/s à priorité supérieure (medium) et 2 ports 1 Gb/s à haute priorité (high). De quoi organiser votre réseau sans avoir à bidouiller dans des paramètres.

Cela fait un total de 8 ports 1 Gb/s auxquels il faut ajouter : 

  • 2 ports 2,5 Gb/s
  • 2 cages SFP+ (jusqu'à 10 Gb/s)

C'est, à notre connaissance, le meilleur rapport proposé en termes de diversité des débits, de nombre de ports et de prix. Surtout pour un produit annoncé avec une garantie de cinq ans. Ceux qui ne jurent que par le 10 Gb/s se tourneront sans doute plus facilement vers le CRS305-1G-4S+IN de Mikrotik à 150 euros (4x SFP+), mais il permet de connecter moins d'appareils et nécessite autant de tranceivers que de fibre/RJ45 à y connecter.

Zyxel XGS1010-12Zyxel XGS1010-12

Un produit performant, mais raisonnable

Le packaging est compact, le switch aussi : ses dimensions sont de 250 x 104 x 27 mm pour 768 grammes, vérifiés à la balance. Comme pour le modèle QNAP, on regrette qu'aucun système de fixation en rack ne soit prévu. Il est seulement livré avec quatre pieds en plastique et deux vis/chevilles pour un montage mural (par le dessous). 

Son adaptateur secteur est petit, livré avec des prises pour différents continents. Il s'agit d'un modèle de 12 V pour 1,5 A (18 watts). On regrette à nouveau que l'USB ou le PoE ne soient pas systématiques pour des appareils nécessitant si peu de puissance. Une caractéristique qui a un avantage : l'appareil est passif, sans ventilateur.

Il est plutôt lourd, avec une cage métallique contenant de petites ouvertures latérales pour laisser s'échapper la chaleur. Trois petites vis cruciformes (à l'arrière de l'appareil) suffisent à retirer le capot. 

Realtek aux commandes

À l'intérieur, une large plaque métallique fait office de dissipateur, en contact direct avec des pads thermiques placés sur les principales puces dont une Realtek RTL9302B, une RT8218D (1 Gb/s), deux RTL8226 (2,5 Gb/s). On trouve également une puce de 128 Mo de DDR3 Nanya NT5CC64M16GP-DI :

Zyxel XGS1010-12Zyxel XGS1010-12

Au repos sans ports connecté il consomme 6,68 watts en moyenne contre 4,42 watts pour le modèle de QNAP 5x 2,5 Gb/s et 0,54 watt pour notre switch 8x 1 Gb/s de référence. On reste dans des valeurs faibles, mais on aimerait que ce soit bien moins élevé lorsque le produit ne fait strictement rien.

Si l'on connecte tous les ports à une machine active (dont un DAC cuivre et un transceiver RJ45) on grimpe à 16,3 watts, soit 1,3 watt par port en moyenne. C'est à peine plus lorsque l'on initie un transfert à 2,5 ou 10 Gb/s.

Lors de nos tests, sa température extérieure n'a pas dépassé les 32/33°C, le point chaud étant bien entendu au niveau du SoC, notre caméra thermique relevant un dissipateur à 48°C environ en plein fonctionnement. Les LED présentes en façade indiquent comme souvent la vitesse de la connexion.

Nous avons vérifié que les taux de transferts annoncés sont bien tenus. Sa capacité de commutation est donnée pour 66 Gb/s. Petit point à noter : aucune LED ne vient avertir de l'existence d'une boucle comme sur le QNAP.

Un bon switch Multi-Gig à petit prix

Dans l'ensemble, l'appareil fait donc ce pour quoi il a été pensé : permettre d'interconnecter différents types d'appareils à des niveaux de débits plus ou moins élevés. Les 10 Gb/s peuvent être utilisés comme un uplink vers un NAS ou un serveur très rapide, répartis ensuite pour les différents ports. On peut aussi relier le 2,5 Gb/s à un routeur Wi-Fi ou un point d'accès acceptant de tels débits. Le tout pour un tarif raisonnable.

Ceux qui ne veulent que des ports à 2,5 ou 10 Gb/s regarderont ailleurs, ceux qui veulent plus de fonctionnalités seront sans doute intéressés par sa version managée ou le MS510TX(PP) de Netgear, mais il s'agit d'un bon compromis. Si l'on apprécierait que sa consommation, surtout au repos, soit moins élevée, elle reste raisonnable rapportée au nombre de ports. On apprécie également le design compact de l'appareil.

On regrette par contre qu'il ne soit pas prévu pour une installation dans un rack comme cela peut être le cas d'autres produits similaires. On pense par exemple au GS110MX de Netgear qui était jusque-là notre référence pour accéder à 2x 10G à moins de 200 euros. Il a désormais trouvé son maître.

  • Introduction
  • Switch Multi-Gig à moins de 150 euros : l'offre s'étend
  • Zyxel XGS1210-12 : la nouvelle star
  • Un produit performant, mais raisonnable
  • Realtek aux commandes
  • Un bon switch Multi-Gig à petit prix
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact