Luna : Amazon dégaine son cloud gaming intégré à Twitch et une manette Cloud Direct

6 dollars par mois... pendant les tests
Systèmes 4 min
Luna : Amazon dégaine son cloud gaming intégré à Twitch et une manette Cloud Direct

C'est au tour d'Amazon d'annoncer son service de cloud gaming : Luna. Pour faire la différence, l'entreprise mise sur un catalogue de jeux intégrés, une manette à faible latence, de nombreux partenariats et sa plateforme Twitch.

La guerre du cloud gaming commence à prendre forme. Stadia est désormais présent sur le marché depuis près d'un an, Microsoft a dévoilé son Game Pass unifié intégrant xCloud et NVIDIA a joué les trouble-fête avec GeForce Now. Si l'on attend encore les plateformes de grands éditeurs comme EA et son Atlas, Amazon manquait à l'appel.

4K à 60 ips, multiplateforme, 6 dollars en phase de test

Des rumeurs couraient ces derniers mois sur l'arrivée du géant des infrastructures dans le domaine. Déjà très impliqué avec sa plateforme de streaming Twitch, il a multiplié les investissements autour des jeux vidéo. Tout le monde s'attendait donc à un abonnement et/ou une plateforme de jeux en ligne. Ce seront les deux.

Sur le plan technique, on est plutôt déçu. Presque aucun détail n'a été donné, si ce n'est que « certains » jeux seront diffusés en 4K à 60 ips. Grâce à quelle plateforme ? Quels GPU ? Des solutions telles que DLSS et RTX seront-elles disponibles ? Impossible à dire. Amazon annonce simplement l'ouverture en accès anticipé aux États-Unis.

Pour se distinguer, Amazon mise sur le nombre de plateformes gérées. Outre les habituels Mac et PC, Luna sera disponible à son lancement sur Fire TV, iPhone et iPad. Du fait des restrictions d'Apple en la matière, Luna passera dans ces deux derniers cas par une application web. Ce qui explique l'absence de tvOS. Android (TV ?) suivra.

Bien entendu, c'est via ses Web Services que Luna est proposé. Le tarif annoncé pour la phase de test est de 5,99 dollars par mois. Il pourra donc évoluer à la hausse (ou à la baisse) d'ici la mise sur le marché.

Une plateforme avec son catalogue et ses bouquets pour joueurs

Pour ce prix, les testeurs auront accès à la « chaîne » Luna+ (nous y reviendrons), à la définition 4K à 60 ips, la possibilité de jouer sur deux appareils en simultané et un catalogue de titres. Amazon joue donc la carte de la solution clé en main, à la manière de ce que propose Microsoft avec son Game Pass.

Pour rappel, quand NVIDIA a réunifié GeForce Now, il a mis fin à son abonnement intégrant des jeux offerts. Google propose pour sa part des cadeaux réservés à ses abonnés qu'ils doivent activer de mois en mois, ce qui n'est guère pratique.

Plusieurs studios sont partenaires : Ubisoft, Capcom, 505 Games et Team 17. Pendant la phase d'accès anticipé, les jeux suivants seront disponibles : Resident Evil 7, Control, Panzer Dragoon, A Plague Tale : Innocence, The Surge 2, Yooka-Laylee, The Impossible Lair, Iconoclasts, GRID, ABZU, Brothers : A Tale of Two Sons. D'autres suivront.

Mais Luna accueillera aussi des chaînes tierces, un peu comme on peut s'abonner à OCS depuis Prime Video en France. Ubisoft est le premier partenaire annoncé : « les joueurs qui s'abonneront à cette chaîne auront accès à leurs jeux Ubisoft favoris jusqu'à une définition 4K, en mobile et pourront jouer à des titres comme Assassins Creed Valhalla, Far Cry 6 et Immortals Fenyx Rising dès qu'ils seront disponibles ». Une sorte d'intégration de Uplay+ ?

Le tarif n'est pour le moment pas connu, mais Amazon précise d'ores et déjà que d'autres chaînes suivront.

Amazon Luna Chaînes

Une intégration poussée à Twitch

Google a promis une interaction forte entre Stadia et YouTube, Amazon fait de même pour Luna et Twitch. Le géant mise ainsi sur ses nombreux streamers et leurs communautés, alors que le jeu vidéo « est plus social que jamais ».

Peu de fonctionnalités ont été annoncées ou détaillées pour le moment. On sait simplement qu'il sera possible de lancer directement un jeu depuis Twitch et que les joueurs pourront trouver leurs streamers préférés au sein de Luna. La boucle est bouclée.

Une manette à faible latence

Comme tout acteur du cloud gaming, Amazon cherche à réduire la latence. Cela passera par la manette Luna Controller. Pouvant être utilisée en USB ou en Bluetooth et disposant d'un bouton pour activer l'assistant vocal Alexa, elle profitera aussi d'une solution de connexion sans fil maison : Cloud Direct.

Annoncée comme plus basse de 17 à 30 ms qu'en Bluetooth, elle exploite du Wi-Fi à plusieurs antennes. Amazon ne précise pas comment il s'assure d'une connexion stable et priorisée sur le réseau. L'entreprise livre là aussi très peu de détails techniques. Ses routeurs Eero auront-ils des fonctionnalités dédiées à Luna ? Impossible à dire.

La manette Luna Controller est annoncée à 50 dollars pendant la phase de test anticipé, un prix qui pourra donc évoluer. Le service pourra être également utilisé au clavier/souris, une manette Dual Shock 4 ou Xbox One.

Amazon Luna ControllerAmazon Luna Controller

  • Introduction
  • 4K à 60 ips, multiplateforme, 6 dollars en phase de test
  • Une plateforme avec son catalogue et ses bouquets pour joueurs
  • Une intégration poussée à Twitch
  • Une manette à faible latence
S'abonner à partir de 3,75 €
17 commentaires
Avatar de Avisance Abonné
Avatar de AvisanceAvisance- 25/09/20 à 07:50:14
#1

undefined

Je m'étonne quand même de ne pas voir cité le PlayStation Now alors que le service est sorti avant les autres et qu'il a encore aujourd'hui le plus grand catalogue (700 à 800 jeux). Même chose ici.

Y a-t-il une raison à cela ?

Avatar de Qruby Abonné
Avatar de QrubyQruby- 25/09/20 à 07:50:21
#2

On dirait une manette de Nintendo Switch ^^

Avatar de hyunkel07 Abonné
Avatar de hyunkel07hyunkel07- 25/09/20 à 08:04:22
#3

undefined

Je m'étais interessé au Playstation Now à un moment, mais le défaut vient du catalogue de jeux assez daté, là où Microsoft par exemple propose avec son gamepass les jeux qu'il édite en day one, et ça incluera les Bethesda qu'ils viennent d'acquérir.
LE PS NOW serait à la rigueur intéressant pour les fans de retro gaming mais ils ne mettent pas leur catalogue PS1 et PS2, et il y a également de gros manques si la liste des jeux disponibles est à jour sur leur site, comme des gran turismo, un autre probléme vient des jeux PS4 first party comme horizon zero dawn spiderman ou uncharted qui ont fait des passages eclair de 4 mois avant de disparaitre

Avatar de tifounon Abonné
Avatar de tifounontifounon- 25/09/20 à 08:23:16
#4

undefined

Je me suis fait la même réflexion.

Pour le moment, c'est juste une annonce, attendons comem toujours de voir les résultats "in vivo".

Avatar de jon1138 INpactien
Avatar de jon1138jon1138- 25/09/20 à 08:39:10
#5

undefined

Le PS Now, pour l'avoir essayé, c'est clairement le moins bon de tous. Sony semble peu investi dans ce service. L'application sur PC était catastrophique (une petite mise à jour bienvenue a eu lieu il y a une dizaine de jours) avec des bugs et problèmes de connexion. Mais le souci, c'est que le catalogue est quasi dépourvu de jeux récents. C'est du back catalog avec des ps1, ps2, ps3 (même les TLOU, Uncharted etc sont en version PS3 et non remaster PS4...) et quelques jeux PS4 qui se baladent. Le tout pour le même cout que le Game Pass. J'avais pris un mois pour tester, j'ai pas eu le temps de finir Spiderman qu'il avait déjà disparu du service ! C'est n'importe quoi, c'est un jeu first party, il devrait rester disponible au sein du PSNow.

Avatar de AltreX Abonné
Avatar de AltreXAltreX- 25/09/20 à 08:43:30
#6

Ca sent quand même le BS à plein nez cette histoire de faible latence avec la manette...

Techniquement j'ai du mal à concevoire comment ils peuvent gagner diminuer la latence a partir de la manette (du moins plus que les autres).
D'autant plus quand aucun détail technique n'est donné.

Avatar de thinkerone Abonné
Avatar de thinkeronethinkerone- 25/09/20 à 08:57:56
#7

undefined

franchement meme position que les autres, j'ai testé et j'ai trouvé ca à iech, on sent clairement que sony n'en a rien a faire donc ca me surprend pas que ce soit éludé, ca n'a vraiment rien d'interessant pour la majorité du public aujourd'hui

Avatar de Avisance Abonné
Avatar de AvisanceAvisance- 25/09/20 à 09:04:02
#8

Le cloud de Microsoft me paraît aussi être le plus intéressant. Au point que je ne vois plus trop l'intérêt d'acheter une console dans l'immédiat. Autant utiliser xCloud maintenant et en fin de génération prendre une console à prix cassé pour une séance de rattrappage si opportun.

Concernant le catalogue daté du PS Now, à vrai dire, avant que MS n'annonce sortir ses jeux day one sur le sien, ça ne me choquait pas. On vend les jeux tant qu'ils se vendent bien puis on leur donne une seconde vie économique en les mettant sur le cloud. Stadia a un catalogue ridiculement petit et tente de vendre plein pot des jeux pas tout neuf (e.g. le Tomb Raider de 3 ans). A choisir entre les deux, je prendrais plus vite le PSnow. J'avais pris un mois il y a quelques années (sur PS4, jamais testé sur PC). Ca m'avait permis de jouer à des licences que je n'aurais jamais achetées parce que pas certain de les aimer assez. Ceci étant, je dois quand même constater que je n'ai jamais réitéré l'expérience !

Concernant Ubisoft, il était question qu'Uplay+ soit une option sur Stadia et puis on n'en a plus entendu parler. Je me demande si au vu du lancement chaotique de Stadia, ils n'ont pas tout simplement préféré la lâcher. En tout cas, ça ne me paraît pas être une si mauvaise idée de chercher à mettre leur catalogue en valeur sur les plateformes des autres plutôt que de lancer leur propre plateforme. PS Now, xCloud, Stadia, Luna, EA Atlas, la plateforme de Facebook encore en développement,... Pas sûr qu'il y ait assez de place pour tout le monde. Il me semble que Square-Enix avait aussi commencé le développement d'une plateforme puis abandonné. Je pense que Microsoft, Google et Amazon sont "naturellement" mieux dotées pour réussir sur le plan technique tandis que sur la production de jeux first party Microsoft et Sony sont mieux positionnés (à condition pour Sony de ne pas continuer les errements évoqués par jon1138 !).

Avatar de sephirostoy Abonné
Avatar de sephirostoysephirostoy- 25/09/20 à 09:12:07
#9

undefined

De ce que je comprends, leur manette est directement un périphérique réseau communiquant avec internet. Là où les autres manettes sont connectées au périphérique de jeu qui lui est connecté à internet. Du coup, ce n'est plus le périphérique de jeu qui pilote la manette mais directement les serveurs amazon.

Avatar de eglyn Abonné
Avatar de eglyneglyn- 25/09/20 à 09:25:33
#10

et ben un acteur de plus, ça va commencer à bien morceler l'offre des éditeurs, comme avec Netflix et compagnie pour les films et séries...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Page 1 / 2

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact