GeForce RTX 3080 et disponibilité : que s'est-il passé ?

Vous avez demandé une carte ? Ne quittez pas...
GeForce RTX 3080 et disponibilité : que s'est-il passé ?
Mise à jour :

Nous avons mis à jour notre article avec les derniers retours des acteurs interrogés sur la situation.

Hier, c'était le grand jour pour les GeForce RTX 3080 annoncées par NVIDIA il y a quelques semaines. Comme on pouvait le craindre, la disponibilité n'a pas tellement été au rendez-vous. Les revendeurs ont stoppé leurs ventes ou fait grimper leurs prix. On fait le point sur ce « raté ».

Annoncées à 720 euros, les GeForce RTX 3080 Founders Edition ne sont plus disponibles. Hier, le site de NVIDIA a mis du temps à activer le bouton d'achat, mais après une heure le constat était clair : on ne pouvait rien commander.

Les GeForce RTX de Schrödinger

De quoi faire le bonheur des revendeurs et des partenaires ? Pas tout à fait. Car les sites de vente en ligne sont tous rapidement tombés à 15h. En France ou ailleurs dans le monde. Même le tout puissant NewEgg en a fait les frais. Ils sont peu à peu revenus pour afficher là aussi des stocks qui ont très vite été dévalisés.

Chez LDLC et Materiel.net les tarifs débutaient à 780 euros. Chez Top Achat les modèles disponibles étaient affichés à moins de 810 euros, mais tout a été retiré depuis. Cdiscount a finalement été l'un des seuls à respecter le tarif de 720 euros annoncé par NVIDIA, avec un résultat identique. Cybertek n'avait rien à moins de 850 euros. Ambiance.

Mais à qui la faute ? Nous avons interrogé NVIDIA et plusieurs de ses partenaires pour tenter de comprendre.

Founders Edition : la débandade

Commençons par le site officiel et les Founders Edition. Très rapidement tombé en France comme a l'étranger, il a alterné entre le bouton permettant de demander à être notifié et celui permettant d'acheter qui ne fonctionnait pas. Le constructeur nous a indiqué qu'il n'a finalement été « up and running » que vers 17h30 heure française.

Mais le peu de cartes disponibles en Europe a rapidement été vendu (et reçu). Sur ses forums américains, la société assume et s'en excuse. Elle évoque aussi les commandes multiples et autres bots qui ont profité du fait qu'aucune limite n'était imposée. Une vérification manuelle sera effectuée pour s'assurer que le plus grand nombre soit servi.

Mais quand est-ce que l'on pourra à nouveau commander sereinement des GeForce RTX 3080 FE ? Impossible à dire pour le moment. De nouveaux stocks doivent arriver et être mis en vente au tarif annoncé (720 euros). Mais il y a de fortes chances qu'il reparte aussi vite qu'il n'arrivera. Car une chose est sûre : la demande a été « folle ».

« On n'a jamais vu ça »

C'est ce que nous ont confirmé tous nos contacts aux différents maillons de la chaîne. Ce qui explique que les sites soient tombés et la décision rapide de stopper l'hémorragie. Car si NVIDIA et ses partenaires étaient un peu courts en stock pour ce premier jour, il aurait de toute façon été presque impossible d'absorber les commandes passées.

Pourquoi un petit stock alors que le lancement était annoncé depuis longtemps ? Les avis divergent. Il y a bien entendu la situation sanitaire qui n'arrange rien, mais aussi un BIOS devant corriger un souci de dernière minute livré par NVIDIA à la presse et ses partenaires, devant être intégré aux modèles commerciaux. De quoi retarder d'autant les premières livraisons, celles effectuées en général par avion pour que tout soit prêt le grand jour.

D'autres sont déjà attendues pour les jours à venir et se poursuivre au fil de l'eau dans les prochaines semaines. C'est là que l'ampleur des commandes passées hier en France ou à l'étranger pose problème.

Car un lancement classique de carte graphique haut de gamme, permettant de livrer les clients finaux sans problème, c'est en général quelques centaines de pièces par revendeur au lancement. Selon le succès, tout part dans la journée ou les premières semaines, avec des réassorts rapides. Hier, certains ont vu quelques centaines de commandes arriver en quelques minutes. Plusieurs milliers avant que la décision ne soit prise de tout couper.

Un fin connaisseur du secteur nous affirmait ne pas encore savoir combien de temps il faudrait pour livrer tout le monde au vu de la longueur de certaines files d'attente, qui ne vont pas se réduire de sitôt. Et ceux qui seraient tentés d'annuler sont assurés d'une chose : ils perdront simplement leur place, leur carte sera livrée à un autre.

Top Achat a publié un point sur la situation destiné à ses propres clients, confirmant ne pas avoir été touché par des commandes de bots comme on a pu le lire ici ou là, assurant que « chaque commande sera honorée dans l’ordre chronologique de passage des commandes, au rythme des prochains approvisionnements ».

NVIDIA a détaillé les problèmes rencontrés et promis des améliorations, notamment de son infrastructure.

Lancement des GeForce RTX 3080 : le jour d'après

Tant NVIDIA que les constructeurs et les revendeurs sont sur le pied de guerre désormais : qui va réussir à récupérer le plus de cartes, sous quels délais ? Quels sont les marques et les pays servis en priorité ? Quand la production sera-t-elle suffisante pour combler la demande ? Des questions qui sont encore sans réponses.

Chez le caméléon, on tempère : la production est bonne du côté de Samsung, ce n'est donc qu'une question de temps. Si le succès était attendu, il n'était pas prévu avec cette ampleur. Plusieurs observateurs nous ont confié ne jamais avoir vu de tels chiffres en une seule journée. Il faut maintenant à tout prix éviter l'inflation des tarifs pour ne pas entacher le lancement des cartes. Pour cela, les différents jeux d'influences auront leur rôle à jouer.

Pour le moment, les revendeurs ont soit retiré les RTX 3080 du catalogue soit affiché des tarifs très élevés pour s'assurer de ne (presque) plus enregistrer des commandes dont personne ne sait encore quand elles seront livrées.

L'autre question qui se pose est celle des lancements à venir ? Les GeForce RTX 3090 seront-elles aussi rapidement en rupture ? Les premières livraisons sont déjà assurées, de nouvelles cartes arrivent. Suffisant pour l'ouverture des commandes le 24 septembre prochain ? Son tarif public de 1 549 euros devrait aider à calmer les ardeurs.

Tout le monde craint par contre par avance le 15 octobre, date prévue pour les RTX 3070 à 520 euros. Devant être le succès « volume » du trio annoncé par Jen Hsun Huang, elles vont sans doute s'arracher chez tous les joueurs qui visent le jeu en 1080p/1440p qui n'ont pas le budget pour une RTX 3080, et qui représentent le gros des troupes.

NVIDIA saura-t-il préparer ses partenaires et leurs stocks en conséquence ? Là aussi il est trop tôt pour le dire. Mais le raté d'hier va sans doute servir de leçon. Il reste un peu moins d'un mois pour se préparer.

Les nouveaux pilotes et applications sont là

D'ici là, la société continue d'avancer, publiant ses premiers pilotes unifiés gérants les GeForce RTX de série 30. Il s'agit des mêmes que ceux fournis à la presse, avec quelques bugs en moins. Estampillés 456.38, il en existe deux déclinaisons : Game Ready pour les joueurs et Studio pour les créateurs.

Les notes de version évoquent les habituels nouveaux profils SLI, écrans reconnus comme compatibles G-Sync, le support de CUDA 11.1, de NVIDIA Broadcast, des derniers jeux et applications en date. Autre nouveauté pour l'outil de capture ShadowPlay : il supporte désormais le HDR dès les GTX 900, les RTX 3090 pourront en profiter en 8K à 30 ips.

Cette nouvelle version est bien entendu nécessaire pour profiter au mieux de Reflex et RTX/DLSS dans Fortnite.

  • Introduction
  • Les GeForce RTX de Schrödinger
  • Founders Edition : la débandade
  • « On n'a jamais vu ça »
  • Lancement des GeForce RTX 3080 : le jour d'après
  • Les nouveaux pilotes et applications sont là
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact