FrameView 1.1 : NVIDIA met à jour son outil de relevé de performances

Vivement la version 1.2 !
FrameView 1.1 : NVIDIA met à jour son outil de relevé de performances

FrameView passe en version 1.1. L'outil de relevé des performances et de la consommation de NVIDIA est désormais en ligne. Il gagne en possibilités et en informations relevées. Malheureusement, il ne corrige pas certains des défauts que nous avions relevés lors de nos premiers tests.

L'année dernière, en marge de l'annonce de ses GeForce RTX Super de série 20, NVIDIA dévoilait un nouvel outil : FrameView. Permettant de relever les performances, il se voulait un peu plus complet que les autres solutions du genre, d'OCAT d'AMD à AfterBurner de MSI en passant par le vieillissant FRAPS.

FrameView : NVIDIA facilite le relevé des performances... par watt

Ainsi, outre l'habituel nombre moyen d'images par seconde, il affichait les valeurs des 90e, 95e et 99e centiles, la consommation de la puce (CHP), de la carte (TGP) et les performances par watt (PPW). Mise à jour toute les 0,1 seconde cette valeur correspond au rapport entre le nombre d'images par seconde et de joules/seconde (le TGP).

NVIDIA précisait que la valeur PPW n’était pas affichée pour les cartes d'AMD car celle renvoyée par l'API du constructeur serait comprise entre la consommation du GPU et celle de la carte. Elle ne peut donc pas être utilisée pour un tel calcul et une comparaison avec les données relevées pour les GeForce. Une situation inchangée.

Voici le résultat obtenu à l'époque :

FrameView NVIDIA

L'outil était intéressant, fonctionnant aussi bien sur les GeForce que les Radeon. Mais il avait quelques défauts : outre le fait de ne pas être open source, il était aussi limité en fonctionnalités, s'affichant parfois dans des zones où il n'avait rien à faire comme l'interface de 3DMark par exemple. Il n'avait guère évolué depuis.

Arrivée des GeForce RTX de série 30 oblige, NVIDIA dévoile sa version 1.1 qui apporte plusieurs nouveautés. Le constructeur met au passage à jour la page détaillant son fonctionnement.

Intégration d'un indicateur de latence, des logs plus détaillés

Dans ses notes de version, on apprend que Vulkan est désormais supporté. L'enregistrement des performances se fait maintenant avec un fichier de log par application. Un template Excel est également fourni pour permettre une analyse visuelle rapide des résultats obtenus. Pour rappel ils sont enregistrés au format CSV.

De nombreuses données ont d'ailleurs été ajoutées comme la fréquence du CPU, son taux d'utilisation, sa température et la puissance consommée. Il en est de même pour le GPU. Des informations plus générales sur le système sont également ajoutées comme la référence du CPU/GPU, l'API et la définition utilisées, etc.

NVIDIA FrameView 1.1NVIDIA FrameView 1.1

NVIDIA a également ajouté une donnée à l'affichage : Rendering Present Latency (PLAT).

« Il représente le temps séparant l'appel de la fonction de rendu Present et la fin de son exécution par le GPU. Cette mesure indique la latence du pilote, le temps passé par la commande dans la queue puis le temps de rendu du GPU. Elle peut aider à déterminer à quel point un joueur peut sentir que le jeu est réactif »

On regrette par contre que la consommation relevée ne soit plus directement affichée (elle est bien dans les logs).

Un outil plus simple, plus complet mais pas plus pratique

L'interface, elle, n'a pas vraiment évolué. On garde la possibilité de choisir l'emplacement des fichiers de log, la touche de capture entre deux possibilités (F10 ou Arrêt défil), le délai avant capture, le temps de capture, la position de l'overlay. La présence ou non de certaines valeurs a été réduite à deux cas : DROP (images rejetées) et PPW.

FrameView NVIDIANVIDIA FrameView 1.1
De la bêta de FrameView a la version 1.1, on a perdu quelques cases à cocher

On regrette par contre que certains défauts basiques n'aient pas été corrigés au passage comme l'apparition dans certaines interfaces, l'impossibilité de définir le niveau de transparence du fond de l'overlay (invisible sur fond clair), etc. C'est d'autant plus regrettable que la finition des outils du constructeur est en général bien meilleure.

Enfin, NVIDIA précise que son kit (matériel) de test de la puissance PCAT (fourni à certains journalistes) est désormais géré par FrameView. Un guide d'utilisation adapté à la version 1.1 est disponible par ici.

  • Introduction
  • FrameView : NVIDIA facilite le relevé des performances... par watt
  • Intégration d'un indicateur de latence, des logs plus détaillés
  • Un outil plus simple, plus complet mais pas plus pratique
S'abonner à partir de 3,75 €
0 commentaire

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact