Snapdragon 8cx Gen 2 5G : Qualcomm veut (encore) révolutionner les portables

Pour de vrai cette fois ?
Snapdragon 8cx Gen 2 5G : Qualcomm veut (encore) révolutionner les portables

La seconde génération de SoC pour les PC portables arrive chez Qualcomm, avec des promesses toujours plus fortes pour révolutionner le marché face aux CPU x86. Mais pour le moment, nous n’avons que des caractéristiques techniques à nous mettre sous la dent.

Qualcomm vient d’annoncer le Snapdragon 8cx Gen 2 5G. Une dénomination qui ne laisse place à aucun doute : il s’agit du remplaçant du 8cx qui proposait déjà de la 5G. Le constructeur continue d'ailleurs de promettre monts et merveilles.  Espérons qu'il transformera l'essai cette fois.

Paroles, paroles, paroles…

Ce SoC permettrait de « transformer l'expérience utilisateur du PC avec une connectivité haute vitesse, des technologie audio et caméra améliorées, une accélération de l’intelligence artificielle et des fonctionnalités de sécurité de niveau entreprise. Avec plus de performances et une efficacité supérieure par rapport à la génération précédente, [il] établit une nouvelle norme pour les PC grand public, les petites et grandes entreprises ».

Ce n’est pas sans rappeler les promesses du 8cx qui voulait aussi devenir une nouvelle référence… mais qui s’est visiblement perdu en chemin. Des portables ont bien été annoncés, mais ils n’ont pas franchement réussi à s’imposer ni à se démarquer d’une manière ou d’une autre.

Si Microsoft s’y est essayée avec sa Surface Pro X, dont le SoC maison SQ1 est probablement un dérivé du Snapdragon 8cx, cela s'est fait avec un retour critique assez négatif, sans bouleverser le marché.

Snapdragon 8cx Gen 2 5G vs Core i5

Qualcomm ne s’arrête pas en si bon chemin et en rajoute une couche avec quelques chiffres : « Le Snapdragon 8cx Gen 2 5G offre des performances et une autonomie supérieures de 50 % par rapport aux solutions concurrentes ». La société ne dit par contre pas un mot sur les applications utilisées pour mesurer les performances.

Si dans son communiqué elle ne donne aucune précision sur les « solutions concurrentes », dans ce document technique elle précise que « toutes les comparaisons sont basées sur un portable de référence avec Qualcomm Snapdragon 8cx Gen 2 et un système avec un Core i5-L16G7 d’Intel ». Il s'agit de la plateforme Lakefield.

Cette puce comprend cinq cœurs et autant de threads, avec une répartition de type 1+4 : un cœur principal issu de l'architecture Core et capable de grimper jusqu’à 3 GHz, avec quatre autres « petits » cœurs de la génération Atom. Il faudra maintenant attendre des tests indépendants pour savoir ce qu’il en est exactement et comparer le 8Cx Gen 2 à des solutions tant d'Intel que d’AMD, dans une multitude d'applications (avec et sans accélération).

Snapdragon 8cx Gen 2 5G

8x Kyro 495, 5G, Wi-Fi 6, Hexagon 690…

Pour sa part, le 8cx Gen 2 est toujours composé de huit cœurs Kryo 495 dont les fréquences ne sont pas précisées, et gravé en 7 nm. La LPDDR4x sur huit canaux est de nouveau de la partie, jusqu’à 2 133 MHz.

Il en est de même pour la 5G via un modem Snapdragon X55 qui prend en charge les bandes en dessous des 6 GHz et les fréquences millimétriques. On retrouve également un modem X24 pour la 4G. L’ISP Spectra 390 pour le traitement des images et la technologie Quick Charge 4+ sont encore présents.

Plusieurs changements ont néanmoins été apportés. Tout d’abord le Wi-Fi passe en version 6 et le Bluetooth en 5.1, tandis que le DSP Hexagon pour les calculs liés à l’intelligence artificielle (et donc au AI Engine) passe du 685 au 690 (présent dans les Snapdragon 855), avec Sensing Hub technology en prime.

La promesse de cette dernière, que l’on retrouve dans les Snapdragon 865, est pour rappel de « permettre à votre appareil d'être contextuellement conscient de son environnement, avec une très faible consommation ».

Acer répond déjà présent

Qualcomm précise enfin que son SoC Snapdragon 8cx Gen 2 5G devrait se retrouver dans des ordinateurs portables d’ici la fin de l’année, notamment chez Acer vient d’annoncer son Spin 7 avec cette puce. Il sera alors temps de comparer les performances, l’autonomie... et surtout les prix.

Acer Spin 7 Snapdragon 8cx
7 commentaires
Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 04/09/20 à 14:29:40

Il n'y a pas vraiment de marketing fait autour non plus.
Quand on se balade à la fnac, à part Apple et parfois Microsoft qui ont leur coin propre, difficile de distinguer un modèle d'un autre.
Pour l'instant ils lancent des modèles et les quelques gogos qui achètent sans savoir en font les frais.
Il est probable qu'une fois qu'Apple aura sorti un mac avec 20h d'autonomie, de bonnes performances et une suite logicielle au point, ils en feront la pub et les autres devront s'y coller aussi plus sérieusement.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 04/09/20 à 14:49:25

(quote:49601:ErGo_404)
...

Oui après le sujet de ces produits c'est la performance concrète dès qu'on dépasse les chiffres exagérés obtenus via des accélérateurs divers ou des benchs à trois sous. Tant qu'on en sera encore à des oppositions avec des exagérations par rapport à ce que l'on délivre...

Surtout que beaucoup ont longtemps pensé à tort que SoC ARM = petit prix. C'est surtout qu'ils n'ont pas de grille tarifaire des puces Qualcomm sous les yeux comme c'est le cas avec les CPU x86. Mais si tu fais des maths sur le BOM d'un smartphone haut de gamme...

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 07/09/20 à 10:38:07

(quote:49604:David_L)
Oui après le sujet de ces produits c'est la performance concrète dès qu'on dépasse les chiffres exagérés obtenus via des accélérateurs divers ou des benchs à trois sous. Tant qu'on en sera encore à des oppositions avec des exagérations par rapport à ce que l'on délivre...Surtout que beaucoup ont longtemps pensé à tort que SoC ARM = petit prix. C'est surtout qu'ils n'ont pas de grille tarifaire des puces Qualcomm sous les yeux comme c'est le cas avec les CPU x86. Mais si tu fais des maths sur le BOM d'un smartphone haut de gamme...
J'ai plutôt confiance en Apple à ce niveau là. Ils auraient pu annoncer un portable relativement peu performant comme feu les macbook Core M, mais comme ils ont parlé de renouveler toute la gamme en deux ans, je pense qu'ils ont confiance dans leur capacité à délivrer de la perf pour le haut de gamme aussi.
J'imagine donc que ça laisser aussi le temps aux autres d'essayer de combler leur retard à ce niveau. Ca plus les logiciels compilés directement pour ARM au lieu de passer par une couche d'émulation, ça fera certainement gagner pas mal.

Au final on ne demande pas à ces machines d'avoir des perfs de dingue, on leur demande de savoir faire de la bureautique correctement, et de proposer une autonomie monstrueuse. On n'en est pas si loin.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 07/09/20 à 10:55:13

(quote:49713:ErGo_404)
...

Oui le souci est dans le discours plus que le produit, même si ARM doit encore résoudre ses soucis de perf native (souvent émulée encore, mais ça changera avec le temps) et de suivi au long cours (qui cause pas mal de souci sur le marché des smartphones/SBC).

Ce qui est souvent mis de côté aussi, c'est que ce ne sont pas des solutions entrées de gamme dont on parle ici. Beaucoup assimilent ARM à du pas cher à cause du RPi. Ils oublient que si les smartphones coutent plus d'un SMIC, ce n'est pas à cause de leurs dalles ou de leurs capteurs photos.

Édité par David_L le 07/09/2020 à 10:55
Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 07/09/20 à 11:23:29

(quote:49713:ErGo_404)
Au final on ne demande pas à ces machines d'avoir des perfs de dingue, on leur demande de savoir faire de la bureautique correctement, et de proposer une autonomie monstrueuse. On n'en est pas si loin.

C'est bien là le problème. J'ai l'impression que Qualcomm sort des gros chiffre venant de benchmark taillé sur mesure à leur SoC pour montrer qu'ils sont performant, mais aucun chiffre sur un usage réel. Tu veux faire de la bureautique, tu vas donc utiliser MS Office (2019), bam, c'est du X86 émulé sur ARM. Autant dire, le super benchmark qui te promet un confort d'utilisation est totalement à coté de la plaque. A final, tu va vite te retrouver à faire de l'émulation de X86 sur un ARM qui sera au fraise ou à faire tourner des programmes pas du tout optimisé pour ARM64.

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 07/09/20 à 13:16:20

(quote:49720:tazvld)
Tu veux faire de la bureautique, tu vas donc utiliser MS Office (2019), bam, c'est du X86 émulé sur ARM. Autant dire, le super benchmark qui te promet un confort d'utilisation est totalement à coté de la plaque. A final, tu va vite te retrouver à faire de l'émulation de X86 sur un ARM qui sera au fraise ou à faire tourner des programmes pas du tout optimisé pour ARM64.

Ayant déjà utilisé des traitements de texte il y a 20 ans de façon agréable sur les machines de l'époque, ça m'étonne de lire qu'utiliser un traitement de texte demande du CPU en 2020 (et même via une émulation, on devrait être tellement large vu les augmentations des puissances).

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 07/09/20 à 14:12:09

(quote:49724:OlivierJ)
Ayant déjà utilisé des traitements de texte il y a 20 ans de façon agréable sur les machines de l'époque, ça m'étonne de lire qu'utiliser un traitement de texte demande du CPU en 2020 (et même via une émulation, on devrait être tellement large vu les augmentations des puissances).

Un gros document reste un gros document, il sera capable de te mettre à genou une config modeste. Après, tu peux rajouter que MS Office a aussi bien évoluer depuis 20ans.

Mais il faut aussi considérer qu'une personne va vouloir d'autres outils dont il est habitués qui seront sûrement pour la plupart resté en X86. Je pense par exemples aux personnes qui font des petites retouche avec photoshop pour leur images à mettre dans leur document, ou au application "pro" du boulot au fonctionnement mystérieux.

Enfin, les ordinateurs sont multi-taches, et on laisse de plus en plus de programmes ouvert en tache de fond. Et il y a en particulier le navigateur internet, qui même s'il est natif ARM va te sucer toutes tes ressources (sur PC, on s'attend que la pages reste chargé et tourne en tache de fond).

Après, oui, un usage bureautique ne demendera rarement beaucoup plus qu'un I3, mais c'est du X86 natif.

Édité par tazvld le 07/09/2020 à 14:13
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact