Intel dévoile 9 processeurs mobiles Tiger Lake (11e génération), projet Athena devient Evo

De 7 à 28 watts
Intel dévoile 9 processeurs mobiles Tiger Lake (11e génération), projet Athena devient Evo

À l'occasion de ses Architecture Days 2020, Intel détaillait l'architecture de ses nouveaux processeurs pour PC portable. Il détaille aujourd'hui les modèles qui sont mis sur le marché, mais aussi son label de certification de l'expérience utilisateur « Evo » faisant suite au projet Athena.

Si Intel a juré dès les débuts du projet Athena que ce n'était « pas un nouvel Ultrabook », cela y ressemble de plus en plus. En effet, le constructeur dévoile aujourd'hui le label Evo devant indiquer qu'un ensemble de KEI (Key Experience Indicators) sont respectés par une machine. La différence ? Ce ne sont pas que des points techniques.

Evo, un nouveau logo

En effet, là où Athena/Evo se veut différent, c'est qu'il ne veut pas s'arrêter à une finesse en millimètres, un type de dalle ou à une quantité de mémoire. Mais plutôt à des résultats concrets, mesurés, qu'il s'agisse de réactivité en retour de veille, du niveau de fonctionnement sur batterie, de l'autonomie sur des usages concrets, etc.

Pour l'acheteur, ce sera aussi la garantie d'avoir une machine avec Wi-Fi 6 et Thunderbolt 4, une version là aussi plus drastique dans ses exigences que Thunderbolt 3, mais sans évolution technique du protocole. Sur les 150 designs signés Acer, Asus, Dell, Dynabook, HP, Lenovo, LG, MSI, Razer, Samsung et autres, 20 sont certifiés Evo.

On note au passage qu'Evo reprend la nouvelle charte graphique d'Intel. Elle devrait progressivement s'étendre. Nous aurons l'occasion de revenir plus en détail sur Evo d'ici peu, Intel devant détailler dans la soirée le travail effectué autour de ce programme lors d'une session technique réservée à la presse.

  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Gamme Septembre 2020

Neuf nouveaux CPU de 7 à 28 watts, 4 cœurs maximum

Ce soir, Intel n'a dévoilé que les modèles Y et U de ses Core de 11e génération (Tiger Lake). Enfin c'est comme ça que cela aurait été présenté auparavant. Désormais, le constructeur distingue ces modèles par la fin de leur référence (voir ci-dessous) : « 0 » pour ceux de 7 à 15 watts. « 5 » pour ceux de 12 à 28 watts. On a vu plus clair.

Pour la partie graphique, il y a les modèles G4 avec « UHD Graphics » composés de 48 unités de calcul. Et les G7 avec une partie graphique Xe avec 80 (Core i5) ou 96 (Core i7) unités de calcul. Dans les deux cas, il s'agit bien entendu de la même architecture graphique, mais Intel fait ici une distinction claire selon le nom.

Suivant les cas, vous aurez également plus ou moins de cache intégré (jusqu'à 12 Mo), des fréquences plus ou moins élevées (jusqu'à 4,8 GHz). C'est néanmoins une belle évolution par rapport aux Core de 10e génération équivalents (Ice Lake), notamment grâce au 10 nm SuperFin. Il sera intéressant de voir les gains concrets lors des tests.

  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides

Face à la concurrence, Intel se rebiffe

Et par rapport aux Ryzen Mobile 4000 (Zen 2) d'AMD ? Intel affirme que son i7-1185G7 est à même de battre un Ryzen 7 4800U (8C/16T, 10 à 25 W) dans différentes applications (surf, productivité) malgré son manque de cœurs, mais pour la création multimédia. Le tout à configuration et prix similaire ? Nous verrons lors des tests.

Comment est-ce possible ? Parce qu'Intel se repose bien plus qu'AMD sur son GPU ou des accélérateurs comme DL Boost par exemple. Dans ses démonstrations (voir ci-dessous), Intel a mis en avant les performances graphiques de Xe face au 4800U d'AMD, affichant des résultats doublés. La MX350 de NVIDIA serait aussi à la peine, parfois à son niveau, parfois bien en dessous. C'est sans doute ce qui explique l'annonce de la MX450.

  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides
  • Intel Tiger Lake Slides

Des dénominations qu'on aurait aimé plus claires

Côté dénomination, on regrette que la distinction 2 ou 4 cœurs ne passe pas par le Core i3/i5/i7 comme sur les modèles pour PC de bureau. Il faudra là aussi être attentif pour s'y retrouver, ou apprendre ARK par cœur. Heureusement, tous intègrent GNA 2.0 et DL Boost. La mémoire LPDDR4x-4266 et/ou DDR4-3200 est supportée.

Le dual channel sera en général de mise, sur les modèles estampillés Xe Graphics ce sera obligatoire nous confirme Intel. Le constructeur annonce des performances doublées dans les jeux pour ses modèles les plus véloces, permettant enfin d'accéder au 1080p dans une machine compacte exploitant ses CPU.

Pour le multimédia, Dolby Vision est désormais géré, tout comme AV1 pour la décompression matérielle. Ce n'est par contre ici que le début du dévoilement. Il faut s'attendre à des modèles « H », espérons-le, avec plus de cœurs. Même chose pour la carte graphique mobile DG1, elle aussi basée sur Xe, qui doit être proposée d'ici quelques mois. Elle n'a pas été évoquée ce soir, le constructeur nous précisant qu'il en parlera avant la fin de l'année.

Pour rappel, nous avions détaillé les nouveautés de Tiger Lake, Willow Cove et les GPU Xe dans un précédent article.

  • Introduction
  • Evo, un nouveau logo
  • Neuf nouveaux CPU de 7 à 28 watts, 4 cœurs maximum
  • Face à la concurrence, Intel se rebiffe
  • Des dénominations qu'on aurait aimé plus claires
S'abonner à partir de 3,75 €
16 commentaires
Avatar de laurader INpactien
Avatar de lauraderlaurader- 02/09/20 à 17:29:00
#1

Moi je veux le i7-1185G7 dans un thinkpad 15". J'espère que lenovo offrira un bon refroidissement car j'en ai marre des processeur de 15 watts.
Est-ce que les OEM ont dit quand ils allaient proposer ces nouveaux intel ? C'est pour cet autonome déjà ou bien l'été prochain ?

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 02/09/20 à 17:30:41
#2

undefined

Normalement c'est pour d'ici la fin de l'année, plus ou moins rapidement selon les intégrateurs.

Avatar de sephirostoy Abonné
Avatar de sephirostoysephirostoy- 02/09/20 à 18:31:02
#3

Il faudrait que davantage d'intégrateurs mettent de l'AMD dans leurs laptops notamment du côté pro (Dell,...). Ça ferait peut-être réagir Intel.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 02/09/20 à 18:51:22
#4

undefined

Tiger Lake est déjà une belle réponse (notamment via Xe et les améliorations vis-à-vis d'Ice Lake), encore limitée mais assez ciblée sur le gros du marché.

Avatar de sephirostoy Abonné
Avatar de sephirostoysephirostoy- 02/09/20 à 22:11:37
#5

undefined

En tant que développeur (C++, pauvre de moi :D), je suis davantage regardant sur le nombre de cœurs pour la compilation plutôt que sur la partie graphique. De ce point de vue, la génération précédente est plus intéressante.

Avatar de rmfx INpactien
Avatar de rmfxrmfx- 02/09/20 à 23:42:31
#6

Quand tu vois la surface occupee par les CPUs sur le die, tu te dis que la puissance pourrait etre décuplée pour 50 dollars de plus... mais il faut bien vendre des i7 et i9 a prix d'or hein.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 03/09/20 à 04:44:28
#7

undefined

Non, Ice Lake était moins performante que Tiger Lake à tous les niveaux. Mais Comet Lake (la version 14 nm dérivée de la vieille architecture Skylake) était utilisée pour les modèles avec plus de coeurs, dans la gamme "H" qui n'a pas été annoncée ici. Nuance ;)

undefined

C'est un choix historique d'Intel de faire du monolithique avec GPU intégré. C'est ce qui leur a couté cher face à Ryzen, mais aussi ce qui leur permet d'avoir toujours une grosse part du marché (là où AMD doit faire avec les mêmes contraintes quand ils proposent des APU).

Ça n'a d'ailleurs pas trop de rapport avec le prix des i7/i9, parce que la valeur n'est pas vraiment dans le GPU sur ces gammes là. Et une fois de plus, les prix sont la relation de l'offre et de la demande. Si les pdm d'Intel s'effondraient réellement, les tarifs baisseraient sans doute un peu plus.

Avatar de taralafifi INpactien
Avatar de taralafifitaralafifi- 03/09/20 à 07:21:06
#8

undefined

Ca dépend ce qu'on fait avec le PC. Si c'est pour de la bureautique, pourquoi pas.
Mais si c'est pour exploiter des applis métiers, optimisés pour les CPU Intel, c'est mort.
J'en ai fait les frais, quand HP avait des problèmes d’approvisionnement de puce Intel lors du Covid. On est passé temporairement sur des laptop sous AMD, c'était la cata pour nos applis métiers, de l'éditeur Autodesk (Autocad, Revit) entre autre.

Édité par taralafifi le 03/09/2020 à 07:22
Avatar de Arona Abonné
Avatar de AronaArona- 03/09/20 à 07:21:38
#9

Les dénominations... Quel bordel!

Avatar de brice.wernet Abonné
Avatar de brice.wernetbrice.wernet- 03/09/20 à 09:44:05
#10

undefined

Tout dépend des outils. J'ai encore bon nombre d'outils qui sont plus sensibles à la fréquence qu'au nombre de coeurs.

Ensuite, on parle ici de processeurs mobiles qui ne sont pas pour les workstations mobiles il me semble - d'où la comparaison avec des "U" chez AMD. Sur mobile ont est vite limité par des limitations en vitesse de RAM ou de transfert SSD et 16 threads peuvent être un peu trop à gérer pour le système.

Je pense qu'ils tiennent un bon compromis.

undefined

Tout à fait d'accord. Lire la référence d'un CPU intel, c'est pire je trouve que décoder la valeur d'une résistance. Et on ne risque pas de retenir parfaitement plusieurs références.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Page 1 / 2

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact