F1 2020 intègre le DLSS de NVIDIA

En attendant la version 3.0 ?
F1 2020 intègre le DLSS de NVIDIA

La semaine prochaine, NVIDIA dévoilera ses prochaines GeForce et sans doute de nouvelles technologies qui leur seront associées. Pour autant, il continue de s'occuper des générations actuelles et de leur support par un nombre croissant de titres, notamment pour DLSS.

Avec Turing, NVIDIA introduisait ses fameux RT Cores et Tensor Cores. Des unités de calcul pensées pour des besoins professionnels, qui devaient désormais faire leurs preuves dans les jeux. Pour les premières, ce fût simple : DirectX Raytracing était en place, il n'y avait plus qu'à permettre l'utilisation de l'accélération matérielle.

DLSS n'a pas été un long fleuve tranquille

Les Tensor Cores étaient d'ailleurs d'abord là en soutien à cette initiative, utilisés pour la phase de denoising qui est une part importante dans le rapport performances/qualité d'une solution de ray tracing en temps réel. Mais NVIDIA a voulu aller plus loin avec son Deep Learning Super Sampling (DLSS). Là aussi, le gain de performances était visé.

L'idée est simple : effectuer un rendu de l'image dans une définition moindre que celle de l'écran, pour aller bien plus vite, la mise à l'échelle étant faite en appliquant un modèle mathématique issu d'un entraînement par un réseau neuronal. Une étape qui se fait aussi de manière très rapide grâce aux Tensor Cores.

Mais le résultat était à la hauteur de la qualité de la communication de NVIDIA sur cette fonctionnalité : floue et décevante. Mal expliquée et mal perçue, DLSS était mal partie. Les titres devant l'intégrer étaient peu nombreux, contrairement aux limitations (notamment sur les définitions où cela pouvait être appliqué).

Bientôt des alternatives à DLSS ?

NVIDIA a néanmoins persévéré et revu sa copie. DLSS 2.0 était annoncé il y a quelques mois avec un résultat bien plus impressionnant. Et surtout une compatibilité bien plus large : un seul modèle est désormais généré, plutôt qu'un par jeu. Il est utilisable sur n'importe quelle définition. Il est donc bien plus facile à intégrer.

L'idée semble d'ailleurs commencer à faire des émules, puisque Microsoft a annoncé qu'il proposera également une solution de ce genre au sein de sa Xbox Series X, sans trop en dire sur le sujet pour le moment. NVIDIA devra donc continuer à faire évoluer sa solution pour garder son avantage compétitif.

L'enjeu sera aussi celui de l'intégration aux jeux. Un nouveau rejoint la liste aujourd'hui : F1 2020. Selon les chiffres de NVIDIA, DLSS permet d'y jouer en 4K à 55 ips avec une simple GeForce RTX 2060 (35 ips sinon). Mais aussi de grimper à 212 ips en 1080p avec une RTX 2080 Ti. Parfait pour les amateurs d'écrans à haute fréquence :

  • F1 2020 Performances DLSS
  • F1 2020 Performances DLSS
  • F1 2020 Performances DLSS

 

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact