IBM dévoile son processeur Power10 en 7 nm, attendu pour fin 2021

Fabriqué par Samsung
IBM dévoile son processeur Power10 en 7 nm, attendu pour fin 2021

Alors qu'AMD finalise Zen 3, notamment pour serveurs, et qu'Intel vient d'affiner sa feuille de route d'ici à 2021, IBM dévoile son Power10. Attendu pour la fin de l'année prochaine, il doit permettre entre autres de grandes avancées en termes de performances.

La course au 7 nm ne regarde pas qu'AMD, Intel et autres fabricants de SoC ARM. Elle concerne également des acteurs qui se concentrent depuis quelques années dans l'offre pour serveurs, tels qu'IBM.

Ce dernier vient ainsi de dévoiler son processeur Power10, sur lequel il a travaillé avec Samsung et qui sera mis sur le marché dans la seconde moitié de l'année prochaine. Le premier à utiliser cette finesse de gravure chez le constructeur et annoncé comme trois fois plus efficace d'un point de vue énergétique, avec un même TDP.

Plus efficace, meilleur sur l'IA

Plus précisément, IBM indique qu'un serveur 2x 30 cœurs Power10 de préproduction affiche des performances de calcul trois fois supérieures sur des entiers, des flottants ou des applicatifs d'entreprise, par rapport à un système 2x 12 cœurs Power9. Le tout avec une consommation électrique similaire. Power10 gèrera également le PCIe 5.0.

IBM Power10IBM Power10

2020 oblige, les traitements liés à l'intelligence artificielle sont également à l'honneur. L'architecture intègre ainsi un accélérateur pour les calculs matriciels (INT8/16, BFloat16). Le Power10 promet ainsi d'afficher des performances en inférence 10 à 20 fois supérieures sur des modèles tels que Linpack et Resnet-50 (FP32, BFloat16, INT8).

Une manière de répondre au Deep Learning Boost (DL-Boost) et autres solutions intégrées des processeurs d'Intel, ou les Tensor Cores des GPU NVIDIA. Attention, le constructeur oppose là aussi une solution 2x 30 cœurs à une 2x 12 cœurs, soit un rapport de 2,5x, sans préciser les fréquences de fonctionnement de chaque plateforme.

Accès à toute la mémoire d'un cluster, sécurité renforcée

Le Power10 offrirait des performances quatre fois supérieures en cryptographie (AES), un contrôle dynamique des registres et une amélioration de la sécurité et l'isolation applicative, ayant nécessité un travail du firmware : « lorsqu'un conteneur est compromis, le processeur est conçu pour être capable d'éviter que d'autres au sein de la même machine virtuelle puissent subir la même intrusion ». Mais IBM ne détaille pas plus cette fonctionnalité.

Enfin, l'entreprise indique que des clusters de plusieurs Po de mémoire peuvent être constitués via la technologie Memory Inception. Chaque processeur d'un même ensemble peut ainsi accéder à la mémoire de n'importe quel autre. Via quelle interface, avec quel débit et quelle latence ? Là encore, ce n'est pas précisé.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact