Xbox : Cloud gaming dans le Game Pass Ultimate dès le 15 septembre, un Store repensé

Paré pour la Series X
Systèmes 3 min
Xbox : Cloud gaming dans le Game Pass Ultimate dès le 15 septembre, un Store repensé

42 jours avant l'activation, Microsoft livre la date de l'arrivée de son service de cloud gaming maison dans le Xbox Game Pass : c'est pour le 15 septembre prochain, sans surcoût si vous êtes abonné(e) à l'offre Ultimate (Console + PC). Une centaine de jeux seront alors jouables depuis un appareil Android.

Nombreux sont ceux à attendre la Xbox Series X avec impatience. Mais Microsoft prépare le terrain avant de dévoiler son prix et de la mettre en vente. Le géant américain revoit ainsi son Game Pass Ultimate, qui intègre désormais l'accès au service connu jusqu'à maintenant sous le petit nom de Projet xCloud.

Cloud Gaming de Microsoft : une centaine de jeux, depuis Android

Une première étape avant de passer à la suivante : l'intégration à une offre mensuelle comprenant un paiement à crédit pour la console nouvelle génération et ses services. Le tout devant simplifier l'accès au jeu multiplateforme pour le plus grand nombre : dans le salon, sur PC ou depuis un appareil mobile, avec un catalogue de titres que vous n'avez même pas à acheter. Dont les dernières nouveautés des studios Xbox Game, comme Flight Simulator 2020.

Dès le 15 septembre, dans 22 pays dont la France, il sera donc possible de jouer à une centaine de jeux depuis un smartphone ou une tablette Android (mais pas Android TV). Aucune date n'a été donnée pour la compatibilité iOS ou d'autres applications (PC, navigateur). « Tous vos jeux, votre profil, votre liste d’amis, vos succès, vos paramètres de manette et vos sauvegardes vous suivront sur votre mobile » promet l'éditeur.

Il affirme qu'il continuera « à écouter [la] communauté pour ajouter des fonctionnalités inédites, mais aussi de nouveaux jeux et Avantages dans le Xbox Game Pass Ultimate à l’avenir ».

Étendre l'écosystème Xbox, nouer des partenariats

Plus précisément, l'application sera proposée sur le Play Store de Google, mais aussi le Store One et celui de Samsung. Des annonces en partenariat avec ce dernier sont d'ailleurs attendus à l'occasion de la conférence Unpacked, qui débutera à 16h, où sera annoncé le Galaxy Note 20 (Ultra), entre autres.

Une promesse qui ne vaut que pour les titres achetés au sein de l'écosystème Microsoft, là où des concurrents comme GeForce Now et Shadow permettent une expérience multi-boutique. Mais ce défaut est également une force, la puissance de frappe de l'entreprise étant énorme à travers les Xbox et appareils sous Windows 10.

« La plupart des titres de la bibliothèque Xbox Game Pass peuvent être utilisés sur votre appareil mobile directement dans le cloud » précise Microsoft, qui devrait mettre à jour sa liste pour permettre la distinction. La société va aussi travailler avec les développeurs pour renforcer l'usage des jeux de manière tactile.

Elle s'est d'ailleurs associée « à Razer, PowerA, 8BitDo et NACON pour créer différents types d’accessoires conçus spécialement pour le cloud gaming. Ceux-ci incluent plusieurs systèmes d’attache pouvant s’adapter à un grand nombre d’appareils, des manettes de voyage adaptées à n’importe quel sac et des manettes exclusives Xbox se séparant en deux ». Les manettes sans fil Xbox One et PlayStation Dualshock 4 sont aussi compatibles.

Un nouveau look pour le Xbox Store (sur console)

Il y a quelques jours, Microsoft annonçait une autre bonne nouvelle : la refonte du Store des Xbox est bientôt finalisée, disponible via le programme Insiders. 

Cette version remaniée se veut deux fois plus rapide, avec une navigation plus simple et fluide, l'ensemble devant mieux mettre en avant les différents contenus proposés. Notamment à travers le moteur de recherche, retravaillé lui aussi. Tout comme la liste de souhait, le panier, le contrôle parental, la mise en avant PEGI, etc.

À quand le même traitement pour la version Windows 10 ?

3 commentaires
Avatar de Aristide Rutilant Abonné
Avatar de Aristide RutilantAristide Rutilant- 05/08/20 à 09:31:37

Le « Store One » ?! Qu'est-ce ?

Sinon il faudrait que je compte le nombre d'applications Xbox sur mon PC un jour. Entre le Compagnon XBox, la barre de jeux, la boutique, celle pour régler quelques bricoles sur la manette XBox One, Pas sur que je n'en n'ai pas oublié une ou deux...

Avatar de neod INpactien
Avatar de neodneod- 05/08/20 à 13:50:49

Perso, j'ai tester XCloud, j'ai commencé et fini Gears 5 dessus et j'ai essayé Forza 4 ... ça sera sans moi.
Je parle pour la Belgique avec une connexion de 300Mbps / 20 Mbps / 15 ms, sur un Galaxy Note 10+.
Entre la latence de la plateforme et celle de la manette xbox one en Bluetooth on arrive dans les 800ms, avec une manette filaire on descend sous les 500ms mais ça reste très désagréable à jouer.

Avatar de DoWnR Abonné
Avatar de DoWnRDoWnR- 06/08/20 à 08:14:50

(quote:48516:neod)
Perso, j'ai tester XCloud, j'ai commencé et fini Gears 5 dessus et j'ai essayé Forza 4 ... ça sera sans moi. Je parle pour la Belgique avec une connexion de 300Mbps / 20 Mbps / 15 ms, sur un Galaxy Note 10+. Entre la latence de la plateforme et celle de la manette xbox one en Bluetooth on arrive dans les 800ms, avec une manette filaire on descend sous les 500ms mais ça reste très désagréable à jouer.

À l'époque de la beta du PS Now (de mémoire début 2016), j'en avais profité pour faire The Last of US, et bien que l'input lag était très perceptible, on finissait par s'y faire après quelques minutes de jeu, du moins sur ce type de jeu... impossible de m'y faire par contre sur les jeux de caisse où je finissais trop souvent dans les rails de sécurité et où mes temps au tour étaient toujours plus longs que sur la version locale du même jeu.

J'avais été jusqu'à amener ma console au boulot pour tester sur une ligne 1Gbps symétrique et autour de 10ms de délai (80Mbps down/10Mbps up et 25-30ms à la maison) mais ça ne changeait rien.

Ma conclusion de l'époque était que le jeu sur le cloud, c'était pas pour tout de suite :D

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact