2,5 Gb/s dans la Freebox Pop : une aubaine pour certains constructeurs

Un FAIL pour les autres
2,5 Gb/s dans la Freebox Pop : une aubaine pour certains constructeurs

Cela fait des années que les réseaux à plus de 1 Gb/s progressent et se démocratisent. En France, les nouvelles Freebox, Delta puis Pop, ont enfoncé le clou. Désormais, il y a deux camps : ceux qui ont su anticiper cette vague et les autres... qui risquent de s'en mordre les doigts.

Lorsque nous avons publié notre dossier sur les réseaux à plus de 1 Gb/s en octobre 2018, nos rencontres avec les constructeurs se suivaient et se ressemblaient : « il n'y a pas d'appétence », « ce n'est pas le moment », « 1 Gb/s c'est déjà très bien pour la grande majorité des usages ». 

Un discours que l'on retrouve sur d'autres sujets, comme lorsque l'on parle de généraliser le Power over Ethernet (PoE), des débits anémiques de la plupart des solutions Wi-Fi, etc.

Pourtant, dans la pratique et lors de nos échanges avec des utilisateurs, nous avions clairement identifié qu'il s'agissait là d'une limite dont beaucoup cherchaient à s'affranchir.

Pensez donc : pour un SSD 500 Mo/s est déjà la norme depuis un moment, les modèles NVMe à plusieurs Go par seconde deviennent classiques. Même nos bons vieux disques durs savaient débiter 200 Mo/s pour les plus efficaces. Et à côté de ça, le RJ45 culmine souvent à 120 Mo/s.

Et le Multi-Gig fût...

Certes, cela suffit pour transférer 1 Go en un peu plus de 8 secondes, 7 Go en une minute, mais tout de même ! Il y a deux ans, le réseau à 10 Gb/s était souvent la seule alternative, très coûteuse.

C'est d'ailleurs pour cela que le secteur a travaillé sur des solutions intermédiaires à travers le Multi-Gig à 2,5 ou 5 Gb/s. Des solutions simples, basées sur le cuivre et des câbles classiques (Cat 5e ou plus), permettant de multiplier le débit sans trop de contraintes et à un coût modéré.

Cela a donné lieu à trois réactions dans le secteur : ceux qui ont totalement ignoré ces solutions, ceux qui ont décidé d'en faire un outil de segmentation peu accessible... et les autres.

Câbles RJ45 Catégorie Débit

Free semble de cette trempe, ayant décidé d'intégrer un port à 2,5 Gb/s au sein de sa nouvelle Freebox Pop de cœur de gamme, avec d'ailleurs un port PoE à 1 Gb/s. De quoi généraliser cette tendance alors que les constructeurs de cartes mères et PC portables s'y mettent. Mais aussi de NAS, notamment Asustor et QNAP.

2,5 Gb/s : nouveau standard du NAS milieu de gamme

Pourquoi ? Tout d'abord parce qu'ils n'ont pas fait la sourde oreille contrairement à son concurrent Synology. Ce dernier ne propose le 10 Gb/s que sur quelques très coûteuses références et boude tout simplement le Multi-Gig à 2 ou 5 Gb/s. Pendant ce temps Asustor et QNAP ont adopté une attitude tout à fait différente.

Ils ont annoncé des adaptateurs USB à 2,5 ou 5 Gb/s, avant de peu à peu généraliser le 2,5 Gb/s au sein d'une bonne partie de leur gamme. Pour le premier, c'est par exemple le cas des Nimbustor pour le grand public ou des Lockerstor visant plutôt les petites entreprises.

Pour le second, c'est encore plus large que ça puisque c'est tout un pan de son catalogue qui est en train d'être renouvelé en préparation de la rentrée. Certes, il y a encore chez chacun nombre de références qui seront limitées à 1 Gb/s ou qui nécessiteront une carte PCIe complémentaire, mais l'évolution est de taille.

QNAP QSW-1105-5TQNAP QSW-1105-5T

Cela ne se limite d'ailleurs pas aux NAS, QNAP venant de dévoiler un switch 5x 2,5 Gb/s, chaînon manquant de nombre d'installations : le QSW-1105-5T. Là aussi le Taïwanais se pose en innovateur à peu de frais, avec un produit que les grands noms du secteur comme D-Link, Linksys ou Netgear n'ont pas pensé à proposer.

Déjà affiché chez Span.com pour 99 £, il pourrait être proposé dans les 100/120 euros chez nous, selon la bonne volonté des revendeurs en la matière. Et cela va plus loin avec l'arrivée prochaine de nouvelles cartes PCIe 2.0 QXG-2G1T/2T/4T-I225 basées sur une puce Intel (avec ses problèmes résolus, espérons-le), dotées d'1 à 4 ports :

Freebox Pop : le déclic

L'arrivée du 2,5 Gb/s dans la Freebox Pop pourrait ainsi faire office de déclencheur, au moins sur le marché français. Car tous ceux qui opteront pour cette offre vont désormais se demander comment profiter de leur débit à pleine vitesse, adapter leur réseau local, chercher des cartes mères et/ou NAS compatibles.

Certes il n'y a qu'un seul port à cette vitesse sur le Server, mais c'est déjà suffisant pour de nombreux cas. Ainsi, un utilisateur pourra connecter son ordinateur ou son NAS à 2,5 Gb/s qui profitera alors de ce débit s'il a la fibre. Laissant 2,5 Gb/s pour les autres utilisateurs.

Chaque client pourra récupérer des données depuis le NAS à 1 Gb/s en filaire ou via des points d'accès Wi-Fi mais on pourra également faire le choix d'utiliser un switch comme celui de QNAP.

La possibilité étant désormais là, les clients vont s'en emparer et en profiter en l'adaptant à leur besoin. Et les constructeurs disposant déjà de solutions seront les premiers à profiter du « boom » de demande qui se prépare. Autant dire qu'à la place des revendeurs, on travaillerait déjà à des packs Freebox Pop.

  • Introduction
  • Et le Multi-Gig fût...
  • 2,5 Gb/s : nouveau standard du NAS milieu de gamme
  • Freebox Pop : le déclic
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact