Boot USB sur Raspberry Pi 4 : la mise à jour officielle est là, comment en profiter

Simple comme une mise à jour
Boot USB sur Raspberry Pi 4 : la mise à jour officielle est là, comment en profiter

Un peu plus d'un an après l'annonce du Raspberry Pi 4, son bootloader a enfin été mis à jour afin de ne plus limiter le démarrage aux cartes SD. De quoi ravir les amateurs de stockage sur clé USB et autres HDD/SSD. 

On ne peut pas dire que la fondation Raspberry Pi se soit démarquée par l'évolution de ses cartes ces derniers mois. Depuis le lancement de sa version 4, largement critiquée, on a seulement eu droit à de nouvelles déclinaisons avec plus de mémoire. Si une version 5 devrait finir par être mise sur le marché, il faudra sans doute attendre 2021.

Côté logiciel, seuls des projets annexes ont été finalisés comme les outils pour le transfert des images et de mesure de performances du stockage. Le travail sur Vulkan est encore en cours, tout comme celui sur la version 64 bits de Raspberry Pi OS. Finalement, la nouveauté la plus intéressante a été le boîtier imaginé par Cooler Master.

Boot sur USB : enfin du nouveau (et de l'officiel)

Il y a un autre sujet sur lequel on attendait les développeurs : celui du boot. En effet, en raison des changements techniques introduits par le Raspberry Pi 4, ce dernier ne pouvait plus démarrer depuis un périphérique USB ou le réseau à moins de multiplier les bidouilles logicielles. Ce n'est plus le cas grâce à une mise à jour officielle et stable. 

Désormais, on peut donc profiter aisément d'un démarrage depuis une carte SD, le réseau local ou un périphérique USB sur le Raspberry Pi 4. Pour cela, il faut mettre à jour le bootloader et l'EEPROM VLI du contrôleur USB. Dit de la sorte, ça peut sembler compliqué. Mais en réalité, la procédure à suivre est relativement simple.

La mise à jour publiée début septembre est le fruit de plusieurs mois de travail, puisque les premiers essais datent de mai dernier. Elle améliore la compatibilité, les performances et la sécurité de l'USB, qui peut être utilisé pour le boot depuis un périphérique MSD (Mass Storage Device) ou le réseau via une solution de type PXE

Elle a vu son statut modifié il y a quelques jours. Il ne s'agit ainsi plus d'une version bêta, elle est proposée à tous, par défaut. On imagine que les images officielles de Raspberry Pi OS seront bientôt mises à jour pour l'intégrer.

D'ici là, il suffit pour le moment de procéder à la mise à jour via APT d'un Raspberry Pi 4 sous Raspbian OS, même sa version Lite. Pas de procédure complexe ici, il suffit de deux lignes de commandes :

sudo apt update
sudo apt full-upgrade

La procédure pourra être un peu longue. Une fois terminée, les nouvelles versions des EEPROM seront disponibles :

Raspberry Pi 4 USB BootRaspberry Pi 4 USB BootRaspberry Pi 4 USB Boot
La liste des paquets proposés en mise à jour via APT, les EEPROM avant puis après redémarrage

Pour les installer il suffit de redémarrer le Raspberry Pi, ce qui peut se faire avec la commande suivante :

sudo reboot

Pour vérifier que tout s'est bien passé, utilisez à nouveau l'outil de gestion des EEPROM :

sudo rpi-eeprom-update

Le bootloader doit dater du 3 septembre (1599135103) et la version de la puce USB VL805 être la 000138a1 (voir ci-dessus). Si c'est le cas, il vous suffit de transférer n'importe quel système sur un périphérique de stockage USB et le connecter au Raspberry Pi pour qu'il soit utilisé plutôt qu'une carte SD, avec de meilleures performances.

Raspberry Pi 4 USB BootRaspberry Pi 4 USB Boot
Un Raspberry Pi 4 utilisant une clé USB de 8 Go comme stockage principal avec la méthode utilisée dans ce guide

Il peut ainsi être intéressant d'utiliser des modèles très rapides et fait maison pour réduire les coûts. Nous avions pour rappel rédigé des guides en ce sens. Des outils dédiés sont aussi proposés pour quelques dizaines d'euros

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact