Scaleway publie la v2 de son outil de gestion en ligne de commandes (CLI)

Let's deploy !
Scaleway publie la v2 de son outil de gestion en ligne de commandes (CLI)

Si l'offre de Scaleway n'est pas la plus complète – bien qu'elle se renforce ces derniers mois – elle a l'avantage d'être très facilement gérable depuis des outils en ligne de commande. Outre sa compatibilité Terraform, elle dispose d'un outil maison, dont la v2 vient d'être mise en ligne.

L'une des forces de Scaleway depuis ses débuts est l'aspect très facilement pilotable de ses infrastructures. Certes l'interface de gestion est plutôt bien pensée, claire et simple à prendre en main, mais l'essentiel n'est pas forcément là pour les administrateurs système. Car ils ont bien souvent besoin de gérer leur déploiement dans des projets tiers.

C'est là que des solutions clé en main et indépendantes des fournisseurs de service comme Terraform sont appréciées, ce qui n'empêche pas les spécialistes du Cloud de proposer des outils adaptés spécifiquement à leur offre. C'est le cas de Scaleway qui propose depuis quelques années son client en ligne de commandes (CLI).

Distribué en open source via GitHub (licence Apache 2.0), il est multiplateforme, écrit en Go et utilisable sous Linux, macOS et Windows. Son autocomplétion est gérée dans bash, zsh ou fish. La v2, qui vient d'être diffusée, est le fruit de plusieurs mois de travail (et quatre versions bêta), prenant la suite de la v1.2.

Elle doit notamment accompagner l'évolution de l'offre de Scaleway qui se construit autour de nouveaux services comme Kubernetes (k8s), une gestion différente des comptes, la fin de certaines offres et autres évolutions à venir. Un guide de migration est disponible pour ceux qui utilisaient la branche précédente.

Un canal de discussion #CLI est aussi disponible sur le Slack de Scaleway.

Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

5 commentaires
Avatar de BlackYeLL Abonné
Avatar de BlackYeLLBlackYeLL- 20/07/20 à 08:44:17

Scaleway a une gestion calamiteuse de leurs instances.

J'ai eu un problème avec un client qui a littéralement perdu son instance après un Power Off / Power On.

Raison invoquée par Scaleway : "Nous n'avons plus de stock sur ces instances, il aurait fallu faire un Reboot plutôt qu'un Power Off / Power On"

Sauf que tu n'as aucune indication nulle part dans ton dashboard. Apparemment c'était trop compliqué d'afficher un message d'avertissement "Attention, si vous arrêtez votre instance vous ne pourrez plus la redémarrer"...

:ooo:

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 20/07/20 à 09:11:55

(quote:48193:BlackYeLL) ...

Plus de stock ou parce que l'offre utilisée jusque là pour l'instance a été arrêtée ?

Avatar de cyp Abonné
Avatar de cypcyp- 20/07/20 à 11:29:48

(quote:48193:BlackYeLL) Scaleway a une gestion calamiteuse de leurs instances.J'ai eu un problème avec un client qui a littéralement perdu son instance après un Power Off / Power On.Raison invoquée par Scaleway : "Nous n'avons plus de stock sur ces instances, il aurait fallu faire un Reboot plutôt qu'un Power Off / Power On"Sauf que tu n'as aucune indication nulle part dans ton dashboard. Apparemment c'était trop compliqué d'afficher un message d'avertissement "Attention, si vous arrêtez votre instance vous ne pourrez plus la redémarrer"...:ooo:

C'est "fréquent" chez eux, a priori c'est le fonctionnement normal j'ai déjà vu passer plusieurs témoignage dans ce sens.

Et encore c'est cool quand ils donnent la raison, parfois le support se contente comme tout réponse de "votre instance a été supprimé" et ferme le ticket, autant dire qu'on voit régulièrement des retour d'utilisateur pas très satisfait...

Édité par cyp le 20/07/2020 à 11:30
Avatar de TomGun INpactien
Avatar de TomGunTomGun- 20/07/20 à 12:31:33

C'est pourtant du bon sens : si vous éteignez une instance vous n'êtes plus facturés parce que vous n'êtes plus « locataire » donc elle est remise en vente. Ils ne vous la gardent pas dans un coin dans l'éventualité où vous reviendriez plus tard… D'autant plus si elle n'est plus commercialisée et qu'ils veulent s'en débarrasser et faire de la place aux nouveaux serveurs.

Avatar de BlackYeLL Abonné
Avatar de BlackYeLLBlackYeLL- 24/07/20 à 06:53:08

(quote:48194:David_L) Plus de stock ou parce que l'offre utilisée jusque là pour l'instance a été arrêtée ?

Les deux. Le support nous a dit que l'offre étant arrêtée, il n'y avait plus de stock. Toutes les instances existantes était déjà occupées.

(quote:48200:TomGun) C'est pourtant du bon sens : si vous éteignez une instance vous n'êtes plus facturés parce que vous n'êtes plus « locataire » donc elle est remise en vente. Ils ne vous la gardent pas dans un coin dans l'éventualité où vous reviendriez plus tard… D'autant plus si elle n'est plus commercialisée et qu'ils veulent s'en débarrasser et faire de la place aux nouveaux serveurs.

Du bon sens ? Honnêtement j'ai beaucoup de mal à imaginer qu'on puisse défendre un tel modèle...

La moindre des choses serait un message d'avertissement dans ce cas, non ?

Et lorsqu'on éteint une instance, ça ne me semblerait pas déconnant de la garder réservée pendant 15 minutes par exemple.

Évidemment que je ne demande pas qu'une instance arrêtée nous soit réservée pendant 1 mois, mais vous n'allez pas me dire que c'est normal de perdre son serveur à la seconde où on l'éteint sans même en être averti.

Enfin je sais pas, moi je trouve ça complètement WTF mais bon...

De toute façon ce n'est pas la première fois j'ai une mauvaise surprise de la part d'Online.

il y a quelques années, j'ai un client qui a perdu son serveur (un vrai serveur pour le coup) parce qu'en plein milieu des vacances d'été, Online lui a envoyé un email indiquant la fin de vie de son serveur et qu'il avait 30 jours pour migrer sur une nouvelle offre.

Mais sans doute va-t-on me dire que c'est tout à fait normal... et que bon, "au moins cette fois ils ont averti".

Bref, depuis je me passe de leurs services et ça me va très bien comme ça ^^

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact