SoC Snapdragon 690 : Qualcomm passe à la 5G sur la série 6, entre autres changements

Écran 120 Hz et 4K HDR aussi au menu
SoC Snapdragon 690 : Qualcomm passe à la 5G sur la série 6, entre autres changements

Le Snapdragon 690 marque largement le pas sur le 675 avec une augmentation des performances côté CPU et GPU, la prise en charge de la 5G et le support d'écrans jusqu’à 120 Hz. Un SoC qui devrait arriver dans des smartphones d’ici la fin de l’année.

Qualcomm vient d’annoncer (encore) un nouveau SoC 5G, mais pour des smartphones de milieu de gamme cette fois-ci : le Snapdragon 690, gravé en 8 nm.

Il se place donc tout en haut de la série 6… au risque de nouveau de cannibaliser la série 7 – passée à la 5G depuis le Snapdragon 765(G) – qui a bien du mal à trouver sa place dans le catalogue du fabricant. Il comporte huit cœurs : deux Kryo 560 à 2 GHz (Cortex-A77) et six autres Kryo 560 (Cortex-A55).

Les performances seraient en hausse de 20 % par rapport au Snapdragon 675 (2x Cortex-A76 à 2 GHz et 6x Cortex-A55 à 1,7 GHz). Aucune précision n’est donnée par rapport aux SoC des séries 7 et 8.

Le constructeur met en avant trois fonctionnalités qui sont pour la première fois disponibles sur un Snapdragon 6xx : un GPU Adreno 619L avec prise en charge des écrans jusqu’à 120 Hz, l’enregistrement de vidéos en 4K HDR et un modem X51 5G. Ce dernier est capable de grimper jusqu’à 2,5 Gb/s en téléchargement et 660 Mb/s en upload. Les bandes de fréquences sous les 6 GHz sont supportées, que ce soit en StandAlone (SA) ou Non StandAlone (NSA).

On retrouve également de la DDR4x sur deux canaux, un ISP (Image Signal Processor) Spectra 355L, un Hexagon 692, du Wi-Fi 6 (802.11ax), du Bluetooth 5.1, etc.

Toutes les caractéristiques techniques sont disponibles par ici.

Qualcomm annonce que plusieurs fabricants seraient dans les starting-blocks pour développer des smartphones exploitant cette puce : HMD Global, LG Electronics, Motorola, SHARP, TCL et Wingtech. Les premières annonces devraient arriver d’ici la fin de l’année. On apprend également que 375 terminaux 5G – avec SoC Snapdragon évidemment – seraient disponibles ou en cours de développement.

Pour rappel, les enchères pour la bande de fréquences de 3,5 GHz se dérouleront fin septembre en France, mais les opérateurs n’ont plus d’obligation de déployer la 5G dans au moins deux villes avant la fin de l’année. Il n’y a donc pour le moment pas d’urgence à passer à la 5G.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact