Synology lance ses propres SSD (TLC)… vendus dès 0,33 euro le Go

Et un adaptateur 10G/2x M.2
Synology lance ses propres SSD (TLC)… vendus dès 0,33 euro le Go

Comme on s'y attendait, Synology vient de lancer des SSD sous sa propre marque. S’ils ne se distinguent pas vraiment par leurs performances, ils brillent par contre par leur prix qui est sans commune mesure avec la concurrence : entre 156 et 192 euros pour 400/480 Go. Reste à voir ce qu’ils ont dans le ventre.

En mars, des rumeurs laissaient penser que Synology allait se lancer dans les SSD, c’est désormais officiel. Ce n’est pas le premier constructeur à aller sur ce marché alors que ce n’est pas sa spécialité à la base, Gigabyte avait par exemple fait de même en 2018 quelques années après Corsair par exemple.

Deux SSD avec une « protection contre les pertes d’alimentation » 

Trois références sont pour le moment annoncées. Le SAT5200 est un modèle S-ATA de 2,5" dont la capacité varie de 480 Go à 1,92 To avec une endurance en écriture de 1,3 DWPD (Disk Write Per Day) et une « protection contre les pertes d’alimentation », sans plus de détails, ni sur le contrôleur utilisé par exemple.

Ensuite on passe à des M.2 PCIe 3.0 x4 de 400 Go (endurance de 0,68 DWPD) :

  • SNV3400 : Format 2280
  • SNV3500 : Format 22110 et « protection contre les pertes d’alimentation »

Le constructeur annonce des performances de 98 000 IOPS en lecture et 67 000 IOPS en écriture aléatoire pour la version S-ATA, contre respectivement 205 000 et 40 000 IOPS pour les versions M.2 en PCIe. Dans tous les cas, la garantie est de cinq ans (sans doute dans la limite de l'endurance). 

Déjà référencés en France

Le fabricant reste silencieux sur le reste des caractéristiques techniques. Materiel.net et LDLC (qui appartiennent au même groupe) proposent déjà le SAT5200 (avec une disponibilité à plus de 15 jours) et apportent des précisions : il exploite de la NAND TLC ave des débits de 530 Mo/s en lecture et 500 Mo/s en écriture.

Il est par contre vendu pour… 191,95 euros tout de même dans sa version de 480 Go. Le tarif passe à 348,95 euros pour 960 Go et 624,95 euros pour 1,92 To. Soit de 0,33 à 0,45 euro le Go. Il faudra maintenant voir comment ils se comportent dans la pratique et si leur prix est justifié, étant bien plus élevés que la concurrence.

Le revendeur a aussi mis en ligne les fiches des SNV3400 et SNV3500 de 400 Go. La TLC est de nouveau présente, tandis que les débits grimpent à 3,1 Go/s en lecture. En écriture, Materiel.net indique seulement 550 Mo/s.

Comptez 155,95 euros (0,36 euro le Go) pour le SNV3400 et 179,95 euros (0,45 euro le Go) pour le SNV3500. De son côté, Synology ne donne pas les prix recommandés (ce qui aurait permis de vérifier ceux affichés par LDLC/Materiel.net) et indique simplement que les SSD seront « bientôt disponibles ».

Le constructeur en profite pour remettre en avant sa FlashStation FS3600 avec « plus de 195 000 IOPS en écriture aléatoire 4K et permet d'accueillir jusqu'à 72 disques ». Elle intègre un Intel Xeon D-1567 à 12 cœurs et 16 Go de DDR4 ECC. Comptez 9 145 euros.

SSD SynologySSD Syno

Un adaptateur 10G avec deux emplacements M.2

On notera que Synology indique dans son communiqué avoir « remarqué que l'adoption de caches SSD a été multipliée par 2,4 en 2019 et les déploiements de SSD ont augmenté de 53 % également »… on pourrait lui rétorquer que s’il avait mis en place des emplacements M.2 plus tôt on n’en serait peut-être pas là.

On attend maintenant de voir quand Synology va se réveiller et annoncer que l’adoption du Multi-Gig aurait été « multipliée par… », mais en fait il faut déjà attendre que des NAS compatibles soient lancés. À défaut, on a droit à un nouvel adaptateur PCIe 3.0 x8 avec deux emplacements M.2 NMVe et un port réseau Ethernet à 10 Gb/s.

Ce E10M20-T1 est vendu à... 264,95 euros. Une déclinaison M2D20 sans port réseau est proposée à 191,95 euros.

Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

8 commentaires
Avatar de SomeDudeOnTheInternet Abonné
Avatar de SomeDudeOnTheInternetSomeDudeOnTheInternet- 11/06/20 à 16:22:01

La version 480 GB est vendue beaucoup plus chère qu'un SSD 960 Evo Plus de 500 GB, qui lui a l'avantage de présenter des performances très élevées.

Ça fait déjà plusieurs mois que les meilleurs SSD en terme de rapport qualité/prix proposent du 0.12 €/Go, avec des performances très honorables.

Même les SSD M.2 NVMe comme le Sabrent Rocket qui proposent un débit en écriture de 3 Go/s et de tout de même 700 Mo/s hors cache (ce qui est bien plus que pour ceux de Synology) sont à des tarifs bien plus faibles que ces derniers (0.16 €/Go).

Je trouve que c'est franchement ridicule de proposer des SSD à ce tarif-là, encore plus quand est un nouvel acteur sur le marché qui doit encore faire ses preuves.

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 11/06/20 à 17:07:10

(quote:47584:SomeDudeOnTheInternet) Je trouve que c'est franchement ridicule de proposer des SSD à ce tarif-là, encore plus quand est un nouvel acteur sur le marché qui doit encore faire ses preuves.

Je pense que l'idée est surtout de dire "tel matos est parfaitement testé et approuvé par Synology pour le matos Synology". Les disques que IBM ou HP proposent sous leur marque avec leurs baies de stockage coutent aussi un bras alors que ce sont des disques du marché re-brandés mais bon, si tu veux pas que le support t'emmerde quand tu les appelles, tu prends les disques chers.

Avatar de Fab'z Abonné
Avatar de Fab'zFab'z- 11/06/20 à 17:42:43

Un SSD de 800Go HPE SAS mixed use ça tape dans les 1500€ chez un fournisseur gold. 1200 pour un read intensive de 1,92To. Mais ils sont reconnu comme il faut dans les serveurs, ils ont des attributs SMART spécifique et ça remonte parfaitement bien dans les iLO.

Édité par Fab'z le 11/06/2020 à 17:44
Avatar de patos Abonné
Avatar de patospatos- 11/06/20 à 17:54:38

(quote:47584:SomeDudeOnTheInternet) Je trouve que c'est franchement ridicule de proposer des SSD à ce tarif-là, encore plus quand est un nouvel acteur sur le marché qui doit encore faire ses preuves.

Connais-tu beaucoup de SSD avec 1,3DWPD et alimentation backupée pour finir l'écriture? Ces SSDs sont très intéressants pour un cache moyennement sollicité, vu leur tarif.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 11/06/20 à 18:47:10

(quote:47587:patos) ...

De mémoire les SSD « pour NAS » de Seagate et WD sont à 1 DPWD (en étant moins chers avec de la recup au moins pour un des deux je crois), mais pour du cache ça changerait peu de choses à durée de garantie similaire (Sauf a l’utiliser aussi en écriture).

Après à voir pour la protection en écriture et comment elle est mise en œuvre, mais comme dit plus haut, pour un acteur nouveau sur le marché le positionnement apparaît quand même assez cavalier

Avatar de the_Grim_Reaper Abonné
Avatar de the_Grim_Reaperthe_Grim_Reaper- 11/06/20 à 20:07:36

ils sont sympa avec leur adaptateur qu'on attends depuis des lustres et hors de prix pour palier les limitations de connectivités réseaux.

Avatar de patos Abonné
Avatar de patospatos- 11/06/20 à 20:51:22

(quote:47588:David_L) De mémoire les SSD « pour NAS » de Seagate et WD sont à 1 DPWD (en étant moins chers avec de la recup au moins pour un des deux je crois), mais pour du cache ça changerait peu de choses à durée de garantie similaire (Sauf a l’utiliser aussi en écriture).Après à voir pour la protection en écriture et comment elle est mise en œuvre, mais comme dit plus haut, pour un acteur nouveau sur le marché le positionnement apparaît quand même assez cavalier

Si je n'oublie pas pour les marques, je me coucherais moins con.

Et le cache sur des SSDs comme ça, on met 5% cache écriture, 45% cache lecture avec calcul de hit et 50% libre. Franchement, 1 DWPD suffit amplement dans ce genre de cas surtout par rapport au surcout de plus....

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 12/06/20 à 03:46:03

(quote:47590:patos) ...

Surtout qu'il ne faut pas oublier un point : l'endurance n'est en rien une donnée technique. C'est juste un élément de garantie en général (même si elle évolue selon la conception du SSD, ne pouvant pas être du même niveau sur du MLC/TLC/QLC par exemple)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact