TrueNAS (ex-FreeNAS) sera proposé dans une troisème déclinaison : SCALE, basée sur… Debian

Je vois déjà quelques fourches se lever
TrueNAS (ex-FreeNAS) sera proposé dans une troisème déclinaison : SCALE, basée sur… Debian

En parallèle des travaux sur FreeNAS 12, iXsystems travaille à un changement important : pouvoir se passer de FreeBSD, le système qu'elle utilisait historiquement. Cela passera par une nouvelle édition de son OS, nommée SCALE, qui se basera sur Linux et plus spécialement sur Debian 11.

En février, iXsystems annonçait la fin de FreeNAS, son système d’exploitation open source permettant de transformer n'importe quelle machine en NAS. Plus précisément, ce projet « fusionne » avec la version réservée aux entreprises TrueNAS, leur code devenant commun à partir de la version 12 (qui ne devrait plus tarder à arriver en bêta).

Une seule image sera ainsi distribuée. Un choix logique, 95 % du code étant déjà partagé. L'ancienne distinction laisse place à deux éditions se distinguant uniquement par une licence donnant ou non accès à certaines fonctionnalités : TrueNAS CORE (Community supported, Open source, Rapid development et Early availability) ou Entreprise. 

iXsystems se voulait rassurant : « il n’est pas prévu d'arrêter de publier une version gratuite, de fermer le code source ou de limiter les fonctionnalités ».

TrueNAS SCALE passe à Linux, « une condition essentielle »

Une disparaition du terme « Free » dans le nom qui pourraît être lié à un abandon de FreeBSD ? Depuis quelque temps, des rumeurs laissaient penser qu’iXsystems pourrait changer de crémerie. Kris Moore, vice-président en charge de l’ingénierie, s’est fendu d’un message sur les forums pour les confirmer et s’expliquer.

« Comme certains observateurs attentifs de notre code sur GitHub l'ont déjà remarqué, nous travaillons dur sur un nouveau projet appelé TrueNAS SCALE ». Une dénomination qui vient de l’acronyme Scale-out Converged Active-active Linux containers Easy-to-manage.

« Il s'agit d'une nouvelle initiative Open Source ambitieuse qui nous permet de franchir de nouvelles étapes importantes en matière de capacités d'infrastructure et de logiciel », explique-t-il.  TrueNAS SCALE « reprend une grande partie du code source de TrueNAS 12.0 », mais basée sur Linux, Debian 11.

Un choix qui n'est pas une première dans le genre. QNAP a fait le même en passant aussi de FreeBSD avec son interface QES à une base Linux avec QTS Hero devenu depuis QuTS hero. « Linux est une condition essentielle pour atteindre certains des objectifs du projet SCALE », affirme Kris Moore pour se justifier.

TrueNAS CORE Entreprise
Comment se positionnera TrueNAS SCALE face à ces deux versions ?

TrueNAS CORE Enterprise restent sur FreeBSD

Anticipant la levée de boucliers, il précise qu'« il est important de noter que le projet SCALE ne modifie pas nos plans pour continuer à développer et prendre en charge TrueNAS CORE et TrueNAS Enterprise sur FreeBSD ». Des déclinaisons qui ne feraient donc pas la même migration... pour le moment ? L’avenir nous le dira.

Il y a une dizaine d’années, lorsque Volker Theile a pour rappel voulu passer sur une base Debian, la pilule n’était pas du tout passée auprès de la communauté. Il avait alors décidé de lancer un autre projet basé sur Linux (Debian) : OpenMediaVault (anciennement CoreNAS) dont il est encore aujourd’hui le principal développeur.

Un OS visant surtout des usages grands public, sans fonctionnalités poussées, là où TrueNAS SCALE s'adressera sans doute bien plus aux entreprises. Ceux intéressés par le projet trouveront le code dans ce dépôt GitHub. « Le développement est très actif » en ce moment, notamment afin de proposer de premières images de tests dès que possible (sous la forme de préversions), mais aucune date de sortie n'est pour le moment donnée.

La sortie de TrueNAS SCALE n’est dans tous les cas pas prévue avant l’année prochaine, de plus amples informations devant être donnés cet été. Un groupe de discussion a été mis en place

Une base commune entre les trois TrueNAS

Dans tous les cas, « la suite de logiciels [TrueNAS] sera très complémentaire. Une grande partie de la base sera commune », promet iXsystems.

Toutes les saveurs de FreeNAS profiteront par exemple d’OpenZFS 2.0, qu’elles soient basées sur FreeBSD ou Linux. Pas sûr pour autant que tout le monde arrive à s’y retrouver entre TrueNAS CORE (anciennement FreeNAS), TrueNAS Entreprise et TrueNAS SCALE (sur une base Linux/Debian 11). Cela demandera du temps.

  • Introduction
  • TrueNAS SCALE passe à Linux, « une condition essentielle »
  • TrueNAS CORE Enterprise restent sur FreeBSD
  • Une base commune entre les trois TrueNAS
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact