Backblaze : 129 764 disques durs en service pour 335 pannes, dont 87 % sur des Seagate

Mieux vaut éviter les 4, 8, 10 et 12 To
Backblaze : 129 764 disques durs en service pour 335 pannes, dont 87 % sur des SeagateCrédits : Ivan-balvan/iStock

Backblaze vient de publier son analyse des pannes de près de 130 000 disques durs. Ce trimestre encore, Seagate se distingue – pas vraiment de la bonne manière – principalement à cause de ses modèles de 4 et 12 To. La société note néanmoins une amélioration globale et fait le bilan de ses prédictions pour début 2020.

Chaque trimestre, l’hébergeur propose une analyse détaillée de l’état des disques durs présents dans ses serveurs. Au 31 mars, il disposait de 132 339 modèles en fonctionnement : 2 380 servaient pour du boot, les 129 959 autres étant utilisés pour du stockage. Les références avec moins de 60 unités ou mises en service à des fins de test sont retirées des statistiques pour éviter de les fausser en raison d’un trop faible échantillonnage.

Il reste ainsi 129 764 disques durs à analyser, provenant de trois fabricants : 93 418 sont de chez Seagate, 29 047 pour HGST (qui appartient à Western Digital) et 7 299 de Toshiba. 

87 % des HDD en panne sont des Seagate… 

Sur les trois premiers mois de 2020, 292 disques durs Seagate sont tombés en panne, contre 27 HGST et 16 Toshiba. En pourcentage, Seagate représente ainsi 72 % des HDD en service, mais concentre 87 % des pannes, contre respectivement 22/8 % pour HGST et 6/5 % pour Toshiba.

Mais il s’agit là d’un calcul ne prenant pas en compte la durée de fonctionnement des disques durs sur la période. Pour obtenir un décompte plus « juste » et surtout avoir une granularité au niveau de chaque référence, Backblaze calcule et met en avant un « taux de panne annualisé » (AFR pour Annualized Failure Rate).

Il tient compte du nombre de jours de fonctionnement cumulés des disques durs et de pannes et se calcule avec la formule suivante :

100 * (nombre de pannes / (jours cumulés de fonctionnement des disques durs / 366)

… dont 223 sur des modèles de 4 et 12 To

Avec cet indice, Seagate arrive de nouveau en tête du classement, en laissant à bonne distance ces concurrents. Quatre références ont un AFR de plus de 1,3 % :

  • ST4000DM000 de 4 To (1,42 %)
  • ST12000NM008 de 12 To (1,41 %)
  • ST12000N007 de 12 To (1,37 %)
  • ST10000NM0086 de 10 To (1,34 %)

Le ST800NM0055 de 8 To y échappe de peu avec un AFR de 1,28 %. Ces cinq références occupent les cinq premières places du classement, un « honneur » dont le fabricant se serait certainement bien passé… d’autant qu’il s’était déjà distingué sur le bilan 2019 sur ces mêmes modèles.

L’année dernière en effet, les deux versions des disques durs de 12 To  avaient un taux de pannes de 3,32 % et 1,14 %, contre 2 % pour celui de 4 To, 1,57 % pour le 8 To et 1 % pour le 10 To.

De son côté, Toshiba n’a que deux références dans ce bilan : le MD04ABA400V de 4 To sans aucune panne (sur 99 disques durs en service) et le MG007ACA14TA de 14 To avec 16 pannes sur 7 200 HDD, pour un taux de panne annualisé de 1,27 %. Il s'approche donc lui aussi des résultats de Seagate.

Chez HGST (Western Digital), cinq références sont listées, deux sans aucune panne, les trois avec un taux annualisé entre 0,28 et 0,56 %.

Au global, le taux de panne annualisé est en baisse

Dans l’ensemble, la société note que « le taux de panne annualisé pour le premier trimestre 2020 était de 1,07 %. C'est le taux le plus bas de tous les trimestres depuis que nous avons commencé à le calculer en 2013 ». La baisse est importante par rapport à début 2019 (1,56 %).

Lors de chaque publication trimestrielle, Backblaze propose également une analyse à plus long terme avec un bilan des taux de pannes annualisées remontant à ses premiers relevés. Là encore Seagate arrive « en tête » avec ses disques durs de 4 et 12 To qui sont à plus de 2 %, et ce sont les seuls du classement :

Backblaze Q1 2020Backblaze Q1 2020

HDD de 20 To, HAMR et MAMR aux abonnés absents

Au début de l’année dernière, l’auteur du billet de blog – Andy Klein – s’était livré à un exercice difficile : des prédictions pour le 1er trimestre 2020. Conclusion un an plus tard : « en résumé, je pense que je vais revenir à mes statistiques sur les disques durs et laisser les pronostics aux devins et aux baguettes de sorciers ».

Si la capacité de stockage totale de Backblaze a effectivement dépassé la barrière de l’exaoctet – soit 1000 pétaoctets – en mars, les autres prévisions ont toutes échoué. De peu dans le cas des disques durs de 4 To : ils sont 34 908, alors que la prévision espérait dépasser les 35 000 unités.

Andy Klein s’attendait à ce que Backblaze dispose d’au moins de 20 HDD de 20 To pour des tests ainsi qu’au moins un avec la technologie MAMR (Western Digital) et/ou HAMR (Seagate), mais le compteur est resté bloqué à 0. Tout n’est pas perdu : les premiers exemplaires sont attendus pour la fin de l’année.

  • Introduction
  • 87 % des HDD en panne sont des Seagate… 
  • … dont 223 sur des modèles de 4 et 12 To
  • Au global, le taux de panne annualisé est en baisse
  • HDD de 20 To, HAMR et MAMR aux abonnés absents
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact