AMD relance son initiative GPUOpen

Nouveau site pour une nouvelle vie
AMD relance son initiative GPUOpen

Initiée par Raja Koduri avant qu'il ne s'envole chez Intel, GPUOpen visait à ouvrir de nombreuses portions du code produit par AMD, tant pour des démonstrations techniques que pour des solutions clé en main mise à disposition des développeurs. Après avoir été mise de côté, elle reprend des couleurs.

Le passage de Raja Koduri, architecte de Vega, ne laissera pas que des bons souvenirs chez AMD. Mais il y a un projet qu'il avait porté et qui était largement apprécié : GPUOpen.

C'est en effet sous son impulsion que de grosses portions de code ont été ouvertes, menant à de nombreux projets pouvant servir à tous. Si cela n'a pas toujours été une réussite, le résultat était là. Koduri parti, GPUOpen a perduré mais au ralenti. Mais pour AMD, le besoin reste présent.

GPUOpen se refait une beauté

Car le défaut de son offre actuelle, outre un écosystème assez pauvre par rapport à ses concurrents que sont Intel et NVIDIA, est l'absence d'un large support logiciel. On pense notamment aux serveurs et à toute la couche de calcul sur GPU où ROCm peine encore à convaincre.

Accélérer sur les solutions open source maison, là où l'entreprise voit ses priorités est donc essentiel. D'où le retour d'un focus sur GPUOpen, qui passe par la mise en place d'un nouveau site. Ce n'est pas un luxe tant le précédent était peu pratique. Il s'agit donc désormais d'un centre de ressources complet pour développeurs.

On y trouve documentation, outils et SDK... et même une liste d'évènement. D'ailleurs, le premier aura lieu dans trois jours. Un timing qui n'est sans doute pas choisi au hasard, puisque NVIDIA doit dévoiler ce 14 mai sa stratégie à venir dans le domaine des GPU à l'occasion d'une conférence tenue en ligne par Jen Hsun Huang.

Au passage, quatre effets Fidelity FX sont mis en avant, et leur code source ouvert : Stochastic Screen Space Reflections (SSSR), Combined Adaptive Compute Ambient Occlusion (CACAO), Luminance Preserving Mapper (LPM) et Single Pass Downsampler (SPD).

AMD doit réellement convaincre les « Pro »

On s'étonne tout de même de voir le nom GPUOpen gardé. Car de l'aveu même d'AMD, l'un des gros changements qui va être opéré est de ne plus se focaliser uniquement sur les solutions graphiques, mais également sur les optimisations et outils visant les CPU, qui restent son grand succès de ces dernières années.

Un sujet qui n'a rien d'un détail étant donné l'enjeu pour le constructeur. Non pas tant sur le marché grand public, que celui des entreprises, des développeurs spécialisés et des serveurs, qui lui échappe encore pour bonne partie. Et sur ce terrain, agiter des petits prix et plus de cœurs CPU ne suffit pas à convaincre. L'un des objectifs principaux de Lisa Su et de ses équipes pour les années à venir étant d'enfin y parvenir.

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact