Rasbperry Pi : une HQ Camera de 12,3 Mpixels à 57 euros, avec objectifs interchangeables

Plus cher que la carte !
Rasbperry Pi : une HQ Camera de 12,3 Mpixels à 57 euros, avec objectifs interchangeables

La fondation Raspberry Pi propose à la vente un nouveau module caméra exploitant un capteur Sony IMX477 de 12,3 Mpixels. Annoncé à 50 dollars, il est livré sans objectifs dans son bundle. Mais il est possible d’en ajouter de votre choix, un avec une monture C ou CS. Ubuntu est déjà compatible.

La fondation Raspberry Pi lance un nouveau module, simplement baptisé High Quality (HQ) Camera. On change complètement de registre en termes de performances, mais aussi de prix : il est doublé par rapport au module classique. Il est ainsi proposé à 56,80 euros chez Kubii.

12,3 Mpixels, 1080p à 30 ips pour les vidéos

Il s'agit toujours d'un capteur Sony, l'IMX477 de 12,3 Mpixels (4 056 x 3 040 pixels, avec des pixels de 1,55 µm) plutôt que l'IMX219 de 8 Mpixels utilisé pour la Camera v2.

Pour la vidéo, il faudra encore se limiter à du 1080p à 30 ips, du 720p à 60 ips et jusqu’à 120 ips en baissant encore la définition. D’après cette page, il est possible de réaliser des vidéos en 4 056 x 3 040 pixels à 10 ips maximum. Un comparatif des trois modules proposés est disponible par ici

Grosse nouveauté : des objectifs interchangeables

Contrairement aux précédentes versions, cette HQ Camera n’est pas livrée avec un objectif, mais elle est équipée d’une monture CS pour y installer celui de votre choix.

Un adaptateur permettant la prise en charge des modèles de type C est livré dans le bundle. Des objectifs « officiels » sont également en vente : 25 dollars pour un grand-angle avec une focale fixe de 6 mm et 50 dollars pour un téléobjectif de 16 mm. En France, cela donne des prix de respectivement 27,90 et 56,80 euros.

Pour rappel, il fallait compter 27,90 euros pour le module v2.1 de 8 Mpixels.

« Compatible avec presque tous les modèles Raspberry Pi »

La fondation explique que sa « HQ Camera est compatible avec presque tous les Raspberry Pi, à partir du modèle B ». Seuls quelques Raspberry Pi Zero de début 2016 font l’impasse sur le connecteur nécessaire, sur les autres il faudra par contre un adapteur.

Il n’existe pas de version infrarouge de la HQ Camera, mais il est possible d’enlever le filtre à vos risques et périls. La fondation vend également un guide d’utilisation officiel, sous la forme d’un livre de 132 pages à 10 dollars. Le module v2 à 25 dollars et sa variante infrarouge restent disponibles et n’ont pas vocation à disparaître. 

De son côté, Canonical affirme être d’ores et déjà paré pour cette HQ Camera et vient de publier un guide d’utilisation sur Ubuntu Core.

Rasbperry Pi et libcamera pour aller plus loin

La fondation présente également libcamera, qui permet de répondre à une demande des utilisateurs depuis le lancement du premier module il y a maintenant près de 10 ans : « un meilleur accès aux composants internes de la caméra, et même pouvoir connecter leurs propres capteurs au Raspberry Pi ».

« Aujourd'hui, nous publions la première version open source d'une nouvelle stack qui concrétise ces souhaits ». Tous les détails et le guide d’installation pour Raspberry Pi se trouvent dans ce dépôt GitHub. Notez que le projet libcamera a été lancé en fin 2018 et ne concerne pas que les SBC (Single Board Computer) de la fondation.

Elle précise d’ailleurs qu’elle travaille avec l’équipe depuis plusieurs mois.

libcamera
Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

10 commentaires
Avatar de DayWalker Abonné
Avatar de DayWalkerDayWalker- 04/05/20 à 15:30:25

Voilà une excellent initiative : au moins, on peut ajuster les conditions de prise de vue en fonction de l'utilisation visée, et le faire proprement.

Avatar de eres Abonné
Avatar de ereseres- 05/05/20 à 07:48:43

" il est possible d’enlever le filtre" + libcamera Cela va ouvrir l'utilisation un peu plus poussée pour l'astronomie... hâte de tester ce module surtout au regard du prix.

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 05/05/20 à 13:15:20

Je ne comprends pas pourquoi on ne garde pas une résolution en 8 MP, qui permet la 4k (c'est déjà énorme pour . Là ça dégrade juste les capacités en sensibilité et rapport signal/bruit. Et c'est plus demandeur en CPU et en place mémoire et disque.

Édité par OlivierJ le 05/05/2020 à 13:15
Avatar de tatrefthekiller Abonné
Avatar de tatrefthekillertatrefthekiller- 05/05/20 à 15:56:37

(quote:46720:eres) " il est possible d’enlever le filtre" + libcamera Cela va ouvrir l'utilisation un peu plus poussée pour l'astronomie... hâte de tester ce module surtout au regard du prix.

J'ai acheté un camera raspberry pi justement pour ça. Résultat : plusieurs bugs empêchent les prises longues (>1s par exemple). cf https://github.com/waveform80/picamera/issues/529

Dommage, sur le papier ça semblait bien !

Avatar de Abatonimus INpactien
Avatar de AbatonimusAbatonimus- 05/05/20 à 17:44:30

Dommage que ça ne fasse pas du 4K 60 fps. Ca m'aurait intéressé pour en faire une camera de surveillance !

Avatar de Methio Abonné
Avatar de MethioMethio- 05/05/20 à 18:44:26

(quote:46732:Abatonimus) Dommage que ça ne fasse pas du 4K 60 fps. Ca m'aurait intéressé pour en faire une camera de surveillance !

Honnêtement, ne faites pas de vidéosurveillance en 4K, et encore moins en 60fps. Stocker ce genre de flux dans un débit "utile" ça demande beaucoup trop d'espace disque, c'est peut être même le meilleur moyen d'avoir un gros retard à l'affichage en direct et de faire planter son raspberry (notamment).

La visibilité en condition idéale serait accrue certes mais dès qu'on ne jouera pas dans les bonnes conditions de visibilité/lumière/distance, on aura toujours une bouillie de pixel. La vidéosurveillance c'est pas le cliché pris en bonne condition avec multiples essais, c'est filmer un point à travers toute une journée avec le soleil qui vient parfois exploser la vue de l'objectif, des passages en mode nuit (donc noir & blanc) qui laissent des périodes assez large de "bruit" à l'image le temps que ça bascule dans un sens comme dans l'autre.

Avatar de OlivierJ Abonné
Avatar de OlivierJOlivierJ- 06/05/20 à 11:56:52

(quote:46732:Abatonimus) Dommage que ça ne fasse pas du 4K 60 fps. Ca m'aurait intéressé pour en faire une camera de surveillance !

J'imagine que c'est une blague, surtout pour les 60 fps. Pourquoi pas 120 tant qu'on y est... La vidéo-surveillance se satisfait d'un faible taux de rafraîchissement.

(quote:46733:Methio) Honnêtement, ne faites pas de vidéosurveillance en 4K, et encore moins en 60fps. Stocker ce genre de flux dans un débit "utile" ça demande beaucoup trop d'espace disque [..]

:chinois:

Avatar de hansi Abonné
Avatar de hansihansi- 06/05/20 à 18:06:23

Pour remplacer ma webcam pourrie, ça aurait pu m'intéresser, mais comme toujours avec le RPi, quand vous additionnez le prix de la carte + boîtier + alim + caméra + objectif grand angle, vous vous apercevez qu'une webcam USB standard coûte moins cher et fera son taf, en plus d'être indépendante du PC. Idem pour la vidéo-surveillance. Les modèles professionnels sont conçus pour être sensibles de jour comme de nuit, et protégés à la fois des agressions météos, mais aussi des agressions physiques. Ajouter à cela que la chauffe du dernier RPi l'exclue d'office des environnements étanches, et vous comprendrez pourquoi j'ai bien ris devant certains commentaires. Bref, à part les astronomes, j'ai bien du mal à voir exactement à qui s'adresse ce produit.

Édité par hansi le 06/05/2020 à 18:07
Avatar de 40499 Abonné
Avatar de 4049940499- 07/05/20 à 10:13:02

(quote:46747:hansi) Bref, à part les astronomes, j'ai bien du mal à voir exactement à qui s'adresse ce produit.

Avec un "grand" capteur et une monture standard, on peut imaginer par exemple un piège photographique pour la vie sauvage, des timelapse de qualité, du paysage motorisé, utiliser de vraies optiques (c'était déjà possible avec des modules caméra tiers et des adaptateurs). On peut ici monter par exemple des objectif prévu pour le 35mm (avec adaptateur) et décupler le zoom effectif. Jusque là on était très limité par la qualité du capteur. J'attend avec impatience les premiers tests.

Avatar de patos Abonné
Avatar de patospatos- 07/05/20 à 17:16:06

(quote:46761:40499) Avec un "grand" capteur et une monture standard, on peut imaginer par exemple un piège photographique pour la vie sauvage, des timelapse de qualité, du paysage motorisé, utiliser de vraies optiques (c'était déjà possible avec des modules caméra tiers et des adaptateurs). On peut ici monter par exemple des objectif prévu pour le 35mm (avec adaptateur) et décupler le zoom effectif. Jusque là on était très limité par la qualité du capteur. J'attend avec impatience les premiers tests.

Je vois bien le mec qui va se monter ce module avec un téléobjectif motorisé par courroie synchronisé avec 3 axes de rotation (également motorisés) pour effectuer un suivi visuel dynamique.

Il se sera bien fait chier la bite, mais il aura mon respect éternel :D

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact