Processeurs Core de 10e génération (Comet Lake-S) : Intel grimpe à 5,3 GHz... mais baisse ses prix

Bientôt des Ryzen 3000 en soldes ?
Processeurs Core de 10e génération (Comet Lake-S) : Intel grimpe à 5,3 GHz... mais baisse ses prix

Alors que l'on s'attend à une nouvelle salve de CPU chez Intel, sans grandes nouveautés, le fondeur a finalement décidé de rendre sa grille tarifaire un peu plus intéressante. S'il grimpe désormais à dix cœurs, ses modèles à six et huit cœurs deviennent plus accessibles. AMD répondra-t-il à son tour ?

Devant être annoncés demain, les processeurs « 10th Gen » d'Intel ont vu leur présentation fuiter chez HD Technologia. On y découvre les arguments du fondeur pour vanter sa « nouvelle » gamme.

Mais comme l'on pouvait s'y attendre, c'est un peu court. En effet, Comet Lake n'a rien de nouveau et de telles puces ont déjà été dévoilées sur mobile. Il s'agit de processeurs toujours gravés en 14 nm et ne profitant pas d'évolutions architecturales majeures. Ainsi, les nouveautés introduites avec Ice Lake n'y sont pas présentes.

La fréquence comme seule planche de salut

Intel semble d'ailleurs l'assumer puisqu'il ne met en avant que le support de la DDR4 à 2 933 MHz et l'overclocking en avant. De nouveaux outils devant être proposés aux adeptes de la pratique qui accepteront de payer un peu plus cher pour un modèle « K ». Les réglages des cartes mères devraient aussi être renforcés.

  • Intel Comet Lake-S Leak
  • Intel Comet Lake-S Leak
  • Intel Comet Lake-S Leak

On ne sait d'ailleurs rien de ces dernières, du socket LGA 1200 ou des chipsets. Intel ne semble pas plus communiquer sur la taille de la puce, la consommation, etc. N'ayant que peu d'évolutions techniques à exhiber, le fondeur décide de complètement éluder le sujet, et les éventuels points noirs qui seront révélés lors des tests.

Mais pour cela il faudra sans doute attendre. Intel ne devrait pas mettre ces produits en vente avant mai/juin dans le meilleur des cas. D'ici là, le fondeur veut seulement capitaliser sur les bonnes nouvelles : Wi-Fi 6 (AX201, CNVi) et réseau à 2,5 Gb/s (i225, Foxville) devraient être généralisés. La fréquence maximale atteint les 5,3 GHz.

Sur ce dernier point, il faudra être attentif. Comet Lake-S intégrera Turbo Boost 3.0 qui n'était jusqu'à maintenant réservé qu'aux processeurs plus haut de gamme, se focalisant sur le « meilleur » cœur. Velocity Boost Technology (VBT) devant maximiser encore un peu plus la montée en fréquence si le système de refroidissement le permet.

Mais quels chiffres seront atteints en pratique et pour quelle durée ? Zen 2 nous a appris à être méfiants sur le sujet. Dans tous les cas, le TDP maximal est annoncé pour 125 watts, à vérifier.

L'autre « bonne nouvelle » qu'Intel veut apparemment mettre en avant est sa décision de revoir sa grille tarifaire. Ce n'est certes pas aussi ravageur qu'AMD et ses Ryzen de 2e génération, mais tout de même. Les modèles à six cœurs (i5) débutent à 160 dollars et huit cœurs (i7) à 300 dollars. Comptez 420 dollars pour dix cœurs (i9).

C'est donc bien moins élevé que certains l'avaient affiché. Là aussi, il faudra attendre un peu pour se réjouir, et voir quels seront les tarifs pratiqués par les revendeurs dans la pratique. Surtout qu'il faudra une nouvelle carte mère pour exploiter ces CPU, alourdissant la facture. Mais cette baisse reste une bonne chose.

  • Intel Comet Lake-S Leak
  • Intel Comet Lake-S Leak
  • Intel Comet Lake-S Leak

AMD vs Intel : la véritable bataille commence

On espère d'ailleurs que cela permettra à AMD de revoir sa stratégie tarifaire sur les Ryzen de 3e génération, au rapport performances/prix souvent moins intéressant que les générations précédentes. L'objectif de ces derniers mois, réussi semble-t-il, s'est en effet focalisé sur la hausse des marges de l'entreprise au détriment de son aspect « bon samaritain du hardware » cultivé au lancement de Ryzen.

Cela semble avoir commencé avec de premières remises à noter. Sur l'entrée de gamme, les Ryzen 3 3100 et 3300X ont déjà été annoncés, pour répondre aux nouveaux Core i3 (quatre cœurs). La bataille devrait donc être rude dans les mois à venir... en attendant Zen 3 ?

Ce dernier est prévu, comme RDNA2 et Navi 2X, d'ici la fin de l'année prévient AMD. Une manière de confirmer, une énième fois, ces lancements à venir sans rien en dire. On le savait déjà, nous n'apprenons rien de plus, mais ça ne manquera sans doute pas de faire à nouveau les gros titres.

13 commentaires
Avatar de Perfect Slayer Abonné
Avatar de Perfect SlayerPerfect Slayer- 29/04/20 à 07:16:55
#1

Enfin des prix qui baissent chez Intel ! Hâte de voir les premiers tests (avec problème de TDP ?) et le prix des carte mères associées mais c'est une bonne nouvelle pour ceux qui souhaitent continuer à acheter du Intel :yes:

Avatar de Exagone313 Abonné
Avatar de Exagone313Exagone313- 29/04/20 à 08:16:51
#2

Quid de Meltdown/Spectre ?

Avatar de diseqc INpactien
Avatar de diseqcdiseqc- 29/04/20 à 09:11:28
#3

Je comprend plus trop la notion de "Base clock speed" vu que les processeurs peuvent fonctionner à fréquence plus basse que ça pour économiser de l’énergie.

En fait, je ne vois je ne vois pas ce qu'en réalité un 10700k peut apporter de plus que le 10700 à part la possibilité d'overclocker. En effet, même si il y a une différence importante sur la fréquence "Base clock speed", la fréquence max "All cores turbo" est très proche sur ces deux processeurs.

Dans le cas de ces deux processurs, cette notion de "Base clock speed" est juste un argument commercial trompeur ou quelqu'un a une explication?

Avatar de Iryngael Abonné
Avatar de IryngaelIryngael- 29/04/20 à 09:29:01
#4

La concurrence va enfin porter ses fruits. AMD qui appliquait la stratégie intel de ne pas trop baisser ses tarifs car leurs perfs leur permettaient de le faire avec Ryzen 3 vont sans doute enfin pouvoir lâcher un peu la bride maintenant que leurs marges leur ont permis de se refaire un bon cash-flow et qu'intel baisse ses prix. On va être gagnants sur tous les tableaux

Édité par Iryngael le 29/04/2020 à 09:29
Avatar de ockiller INpactien
Avatar de ockillerockiller- 29/04/20 à 09:54:23
#5

undefined

Leur TDP est très différent, et c'est ça qui conditionne quelle fréquence ils vont pouvoir atteindre en pratique.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 29/04/20 à 11:21:58
#6

undefined

  1. Pour la fréquence de base, elle ne veut rien dire, depuis longtemps. Mais tant chez AMD que chez Intel, les fréquences affichées ne correspondent à rien de réel (parfois même le Turbo annoncé comme vu sur Zen 2). D'où l'intéret d'être vigilant lors des tests.
    C'est un problème pour les deux constructeurs où il serait bien de trouver une solution commune à terme. Parce que même si la fréquence dépend d'énormément de facteur, il doit être possible de déterminer des éléments factuels à indiquer au consommateur.

  2. Si tu ne veux pas OC ton CPU, un modèle non-K sera un meilleur choix.

Édité par David_L le 29/04/2020 à 11:22
Avatar de diseqc INpactien
Avatar de diseqcdiseqc- 29/04/20 à 11:42:42
#7

Ok merci pour les infos David.

Par ailleurs, les i3 sont vraiment intéressants et sont probablement les choix les plus judicieux pour la plupart des usages. Encore faut-il savoir être raisonnable... :D

Avatar de CylenaK INpactien
Avatar de CylenaKCylenaK- 29/04/20 à 20:16:41
#8

Pour les utilisateurs moyens, n'ayant que du 2 ou 4 cœurs, avec 4 threads depuis des années, les pauvres utilisateurs de Core i3 et i5, ne pouvaient faire plus rien faire tourner. l'arrivée des Zen a foutu un pavé dans la mare, et voila le second pavé !

Changer pour une config récente apportera vraiment un gain, avec un tarif plus ou moins raisonnable (faut penser qu'il faut changer la CM pour du socket 1200 donc pas dit que ce soit les mêmes tarifs).

Par contre je ne vois plus l'utilité des Celerons/Pentiums avec leurs 2 seuls petit cœurs. Même pour une bécane purement bureautique, cela fait léger avec les programmes actuels. rien que de faire tourner word ou excel et tu ne peux plus naviguer en parallèle presque.

Avatar de brice.wernet Abonné
Avatar de brice.wernetbrice.wernet- 29/04/20 à 21:48:10
#9

undefined

Je crains bien sûr que la multiplication des coeurs n'ait un impact sur les perfs, mais pour le moment la plupart des ordis multicoeurs que j'ai utilisés (8250U notamment) ne s'en sortent pas super, car leurs fréquence s'effondrent dans la durée et ils peinent à remonter (le 8250U passe son temps à faire tourner le ventilo dès qu'il a été trop sollicité, et sa fréquence ne remonte plus, rendant tout "lourd").

Et mon expérience desktop: un i5 3570K de 2013 (77W - DDR3 1600, 4C/4T) possède les perfs d'un Ryzen 5 3400GE (2019 - 35W 4C/8T). En tout cas en encodage vidéo CPU, c'est à quelques % près.
Mais le Ryzen m'a fait gagner en place (ordi de 1L), en conso et en bruit + le support d'un disque M2 qui gagne énormément sur certaines charges BDD.

Je ne dis pas qu'il n'y a aucun gain sur les nouvelles config, loin de la. Mais pour les utilisateur moyen autour de moi qui font de la bureautique, un peu de photo/vidéo et parfois de l'imprimante 3D ou du Unity/blender de base, ça ne change pas grand chose.

Moi j'aurais un gain à prendre une plus grosse config, mais finalement j'ai le temps, l'ordi peut fair eles vidéos et compiler pendant que je m'occupe ailleurs (vieille habitude de POV sur Pentium 100 j'imagine :) )
Car pour moi, 45min ou 30min de traitement, ça ne change pas grand-chose, je partirai faire un tour ailleurs pendant 1h...

Avatar de patos Abonné
Avatar de patospatos- 30/04/20 à 11:00:29
#10

undefined

Concernant l'horloge de base, je considère ça comme un critère qualité du die sélectionné. Je trouve que ça permet de se rendre compte.

Il y a une énoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooorme différence entre les "K" et les "non-K": le TDP. Pour avoir un 8700 et un 9600K chapeautés par des gros ventirads noctua, la différence est réellement en faveur du 9600K non overclocké (sur x265) parce que le processeur peut rester plus longtemps en chauffe, avant de réguler sa température.

Franchement, je ne prendrais plus de processeur non-K pour mes besoins (photo, vidéo et virtualisation)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Page 1 / 2

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact