Seagate refuse de détailler la présence du SMR dans l'ensemble de ses disques durs

« Aie confiance crois en moi »
Seagate refuse de détailler la présence du SMR dans l'ensemble de ses disques dursCrédits : NORRIE3699/iStock

La présence de la technologie SMR au sein de certains disques durs a fait débat ces derniers jours. Il faut dire que dans certains cas, cela peut influer sur les performances. Accusé de manquer de transparence, Western Digital a finalement clarifié ses choix en la matière. Interrogé, Seagate refuse de faire de même.

Western Digital a été pris la main dans le pot de confiture avec des HDD Red, destiné aux NAS, exploitant la technologie SMR sans qu’il en soit fait mention. Largement critiqué, le fabricant a finalement fait amende honorable et publié un tableau détaillant la composition de ses gammes.

Des conséquences sur les performances en écriture

Pour rappel, les disques durs SMR pour le grand public sont vus comme un HDD classique par le système. Le disque se charge en interne de gérer le chevauchement partiel de ses pistes.

C’est transparent pour l’utilisateur, mais cette technologie à un inconvénient notable comme l’explique Seagate : « Lorsqu'un utilisateur doit réécrire ou modifier des informations, les disques SMR doivent non seulement corriger les données adéquates, mais également celles enregistrées sur les pistes suivantes ».

Ce phénomène d’amplification en écriture peut donc avoir des conséquences importantes sur les performances en écriture (rien ne change en lecture).

Du SMR chez Seagate ? Oui, mais…

De son côté, Seagate a profité que son concurrent soit sous les projecteurs pour préciser que ses disques durs IronWolf (Pro) à destination des NAS n’utilisaient pas le SMR. Ajoutant qu'il faut « toujours utiliser le bon disque pour la bonne application […] Nous ne recommandons pas la technologie SMR pour les NAS ».

Un petit tacle de bonne guerre... enfin ce serait le cas si Seagate était lui aussi exempt de tous reproches. Mais si le constructeur utilise lui aussi cette technologie permettant d’augmenter la densité des disques. Parfois, c'est indiqué clairement, parfois non. On retombe alors sur le même problème que pour WD.

C’est par exemple le cas des gammes Exos et Archive, qui sont généralement bien présentées comme telles (voir ici pour l’Exos 5E8, pour Archive HDD). Mais on retrouve également des BarraCuda pour le grand public en SMR, sans qu’il en soit fait mention explicite cette fois-ci.

Nous avons donc interrogé Seagate afin de savoir quels sont exactement les modèles/références en CMR et ceux en SMR et si ces informations seront désormais communiquées de manière claire et systématique. Pour le moment, nous n'avons eu droit qu'à un refus poli.

…« les détails ne sont pas communiqués »

Le fabricant dit « optimiser la conception et les spécifications de ses lecteurs pour qu'ils soient cohérents avec le positionnement et la charge de travail prévue pour chaque lecteur. Nos descriptions de produits et notre documentation fournissent les informations nécessaires pour choisir le bon disque, pour la bonne application ».

Mais il ajoute que « Les détails ne sont pas communiqués car il n'y a pas d'impact si le disque est utilisé dans les applications auxquelles il est destiné ». Bref, circulez, il n'y a rien à voir. Le client est prié de se fier aux recommandations d’utilisation du fabricant, qui se refuse à plus de transparence en la matière.

Il n'est donc pas prévu d’indiquer clairement la technologie (SMR/CMR) utilisée dans les fiches techniques. Un choix que l’on ne peut que regretter. Espérons que le constructeur changera d’avis.

À la recherche du SMR perdu sur le site de Seagate

En attendant, on ne peut donc que se fier à des informations partielles. Ainsi, on retrouve une mention de la technologie SMR sur la gamme BarraCuda dans ce document de février 2019 sur les références ST2000LM015 (2 To), ST1000LM048 (1 To) et ST500LM030 (500 Go) en 2,5".

Dans l’historique des notes de versions, on apprend qu'ils y sont passés à compter du 21 novembre 2016. Il n’en est plus fait mention dans le document de 40 pages. Sur la page dédiée aux BarraCuda de 2,5", la technologie SMR n’est jamais précisée, pas plus que dans la fiche technique mise à disposition.

Via son outil de compatibilité, Synology recense cinq disques durs BarraCuda (grand public) de 2,5" en SMR : ST5000LM000 (5 To), ST4000LM024 (4 To), ST3000LM024 (3 To), ST2000LM015 (2 To) et ST1000LM048 (1 To). Ces deux derniers sont également présents dans le document de février 2019 de Seagate.

En l’absence de communication officielle de la part du constructeur de disques durs, impossible de savoir si d’autres références sont concernées.

SMR Seagate
  • Introduction
  • Des conséquences sur les performances en écriture
  • Du SMR chez Seagate ? Oui, mais…
  • …« les détails ne sont pas communiqués »
  • À la recherche du SMR perdu sur le site de Seagate
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact