NVIDIA RTX Voice sur une GeForce GTX, c'est possible

Même sur une GTX 980 !
NVIDIA RTX Voice sur une GeForce GTX, c'est possible

Et si RTX Voice n'était pas réservé aux GeForce RTX et à leurs Tensor Cores ? En pratique, cela semble bien être le cas, la seule limitation mise en place étant au niveau du processus d'installation. 

La semaine dernière, NVIDIA diffusait un petit outil simple, mais fort utile : RTX Voice. Il permet en effet de réduire les bruits ambiants dans n'importe quelle application, aussi bien au niveau du micro que du casque, en exploitant un modèle issu d'un réseau de neurones, appliqué en temps réel.

Ce n'est pas le premier du genre : Intel a déjà fait des démonstrations en ce sens, Discord vient d'annoncer l'intégration d'un outil tiers (Krisp.ai), etc. Mais RTX Voice semble déjà plutôt efficace et fonctionne sur différentes applications même si toutes ne le gèrent pas encore très bien (Skype pose quelques problèmes selon nos essais).

Surtout, on peut l'utiliser pour réduire les nuisances tant au niveau du micro que des enceintes ou des écouteurs, ce qui est un avantage non négligeable si le bruit vient de votre interlocuteur par exemple.

Comme son nom l'indique, cette fonctionnalité était réservée aux GeForce RTX et leurs Tensor Cores assurant l'accélération matérielle de tels calculs. Lors de l’annonce, nous regrettions qu'il soit impossible d'en profiter tout de même sur des GeForce GTX, quitte à disposer d'une expérience dégradée, surtout que la charge de travail ne doit pas être si importante rendant d'autant plus inutile une telle segmentation. 

Depuis, certains ont remarqué que la limitation aux GeForce RTX n'était pas intégrée à l'outil lui-même mais seulement à son processus d'installation. Ainsi, il est tout à fait possible d'installer RTX Voice sur une machine ne disposant pas d'une telle carte graphique. Pour cela, il suffit de décompresser l'exécutable récupéré avec une application telle que 7-Zip. Puis, de modifier le fichier contenant les paramètres de l'installeur : NvAFX\RTXVoice.nvi.

Un simple éditeur de texte suffit. Il faut retirer les lignes suivantes :

<constraints>
<property name="Feature.RTXVoice" level="silent" text="${{InstallBlockedMessage}}"/>
</constraints>

Une fois que c'est fait, vous pourrez installer RTX Voice sur une machine équipée d'une GeForce, GTX ou RTX. Pour cela, rendez-vous à la racine du dossier et lancez setup.exe. Cela fonctionnera même si vous n'avez pas une une carte graphique NVIDIA, mais elle sera nécessaire pour l'activation du denoising.

NVIDIA RTX Voice GeForce GTX 980

Pour vérifier le fonctionnement de cette méthode, nous avons effectué un test avec une GeForce GTX 980, 1660 Ti et 2060. Dans tous les cas, RTX Voice (0.5.12.6) semblait fonctionner correctement, modulo ses quelques bugs (compréhensibles pour une bêta). Nous n'avons pas encore pu effectuer de tests sur des modèles antérieurs.

N'hésitez pas à partager avec nous vos propres essais au sein des commentaires. Tout fonctionne correctement, avec une GTX ou une RTX. Est-ce à dire que les Tensor Cores ne sont pas utiles dans ce dispositif, ou pas utilisé ? Est-ce qu'une telle extension aux GTX était prévue ou sera-t-elle finalement bloquée de manière plus active ? Impossible à dire pour le moment. Interrogé, le constructeur ne semble pas encore vouloir s'exprimer en détail sur le sujet.

Il faudra donc suivre l'évolution de RTX Voice pendant cette phase de bêta, mais aussi de son processus d'installation. L'ensemble étant plutôt efficace pour le moment, on ne peut qu'espérer que NVIDIA fasse un pas vers un accès le plus large possible dans les semaines à venir.

Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

34 commentaires
Avatar de MisterDams Abonné
Avatar de MisterDamsMisterDams- 22/04/20 à 15:25:44

Un comparatif de l'utilisation GPU entre les cartes pourraient peut-être répondre à cette interrogation. Après si c'est juste un verrou logiciel il y a clairement tromperie sur le produit et son fonctionnement...

Avatar de lsdYoYo Abonné
Avatar de lsdYoYolsdYoYo- 22/04/20 à 16:17:56

Et bam ! Encore une fois...

Avatar de floh Abonné
Avatar de flohfloh- 22/04/20 à 16:21:23

Vous pouvez essayer avec un GPU AMD juste pour voir ?

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 22/04/20 à 16:32:16

(quote:46326:MisterDams) Un comparatif de l'utilisation GPU entre les cartes pourraient peut-être répondre à cette interrogation. Après si c'est juste un verrou logiciel il y a clairement tromperie sur le produit et son fonctionnement...

Les RTX on une architecture composé de core générique (les cuda core) et de core spécialisée (les RT core pour le ray tracing et les Tensor Core pour des réseau de neurone principalement).

Les cuda core sont apparu avec les GTX 8800 il y a 12ans (avant ça, on avait des core spécialisé) et permettent aussi bien de faire de la 3D que du calcule sur GPU. En, soit il y a de grande chose que tout ce qui est possible de faire avec les core spécialisé, ce soit possible avec les core générique. Tout comme il est possible de faire ce qu'une carte graphique est capable de faire avec un CPU.

Il y a des chance que pour les RTX, l'inpact soit pratiquement nul car tout le calcul est effectué par les tensor core qui ne sont pour l'instant pratiquement pas utilisé (autre que dans le DLSS) là où sur les GTX tu vas devoir taper sur les cuda core et donc sur la puissance même de calcul graphique.

Vu que ce soit aussi simple de faire tourner sur les GTX, je ne serais pas étonné que ce soit un réseau développé avec Tensorflow (une bibliothèque pour ce genre d'utilisation qui peut faire tourner facilement le même code sur tout plein de matos sans modification majeur), ce qui veut dire qu'il y aurait surement moyen de le faire tourner sans carte graphique, directement sur le processeur.

Cependant, le modèle (le réseau de neurone) est très certainement optimisé pour exploiter les tensor core (sur tensor core, on va privilégier des float16 des int8 voir même des int4). Utiliser des cuda core à la place est un peu suboptimal.

Avatar de ilyon INpactien
Avatar de ilyonilyon- 22/04/20 à 16:45:36

Du coup il faudrait installer cette "Disruption révolutionnaire du monde informatique" sur une Radeon et essayer aussi, non ?

Édité par ilyon le 22/04/2020 à 16:49
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 22/04/20 à 17:15:14

(quote:46328:floh) Vous pouvez essayer avec un GPU AMD juste pour voir ?

(quote:46330:ilyon) Du coup il faudrait installer cette "Disruption révolutionnaire du monde informatique" sur une Radeon et essayer aussi, non ?

Lire l'actu en général, c'est un bon début avant de commenter ;)

PS : et si AMD veut faire la même chose en WinML accéléré sur leurs GPU, ils sont libres de le faire (ou d'attendre que quelqu'un le fasse à leur place). Intel a déjà fait une telle implémentation comme évoqué dans l'article, mais elle n'est pas publique pour autant que je sache.

Avatar de ilyon INpactien
Avatar de ilyonilyon- 22/04/20 à 17:47:51

Du coup j'ai relu. Je réitère (denoising ou pas).

Édité par ilyon le 22/04/2020 à 17:49
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 22/04/20 à 18:04:14

(quote:46334:ilyon) ...

Le denoising c'est ce que fait RTX Voice. Comme dit dans le papier, on peut installer sur une machine équipée d'autre chose que d'une GeForce mais il est impossible d'activer la fonctionnalité.

Avatar de neod INpactien
Avatar de neodneod- 22/04/20 à 20:55:43

il y a aussi du libre qui fait plus ou moins le même chose https://people.xiph.org/~jm/demo/rnnoise/

Avatar de noks Abonné
Avatar de noksnoks- 22/04/20 à 21:36:42

Difficile de mesuré l'impact sur les performance de ma gtx 1070 pour ma part. A peine 1% du gpu utilisé par RTX voice pendant son fonctionnement. Et je confirme c'est impressionnant comment ça supprime TOUS les bruits sans pour autant altérer la voix.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact