OVHcloud devrait ajouter la corde ARM à son arc

Pour viser quelle cible ?
OVHcloud devrait ajouter la corde ARM à son arc

En France, Scaleway a longtemps été un précurseur avec ses solutions d'hébergement bare metal à bas prix exploitant des SoC ARM. De son côté, OVHcloud a longtemps misé exclusivement sur les processeurs Intel avant de commencer à introduire AMD progressivement dans son offre... et bientôt ARM ?

Ces derniers mois, OVHcloud a multiplié les solutions exploitant les processeurs EPYC et Ryzen au sein de ses offres. Contrairement à Scaleway, qui l'a principalement fait dans le cadre de ses solutions « Cloud », c'est exclusivement à travers ses serveurs dédiés que l'hébergeur roubaisien propose de telles solutions.

Sous trois semaines, de nouvelles gammes Advance et Infrastructure seront lancées déclare Octave Klaba. Une annonce qui avait été faite il y a quelques mois, mais qui se concrétise. Ce, malgré la pandémie en cours. Mais cette volonté de sourcing multiple va-t-elle s'arrêter là ? C'était le sens de notre question posée au fondateur d'OVHcloud.

Ce dernier nous a ainsi répondu que des solutions ARM étaient bien à l'étude. « On va commencer à bosser en septembre » indique Klaba, sans plus de précisions sur l'avancement du projet. Il voit dans la montée en puissance de rumeurs sur des machines Apple à base de SoC ARM le signe que ces solutions « vont décoller enfin ».

Mais les signes se multiplient, notamment dans la prise en compte bien plus large de ces architectures par le noyau Linux, les choix de Microsoft autour de Windows 10 on ARM, la montée en puissance du Raspberry Pi et de ses dérivés, le fait que NVIDIA y déploie sa couche logicielle CUDA pour ne pas dépendre que de x86, etc. 

Comment OVHcloud exploitera-t-il le potentiel d'ARM ? L'avenir nous le dira.

4 commentaires
Avatar de eupalynos Abonné
Avatar de eupalynoseupalynos- 06/04/20 à 11:03:10
#1

Il y a quelques temps (environ 1 an de mémoire), OVH proposait sous sa marque So You Start des serveurs de stockages à base d'ARM. Cette offre a disparu depuis (enfin, il reste quelques traces ici...)

Édité par eupalynos le 06/04/2020 à 11:04
Avatar de eupalynos Abonné
Avatar de eupalynoseupalynos- 06/04/20 à 11:10:50
#2

undefined

Exemple de configs/tarifs à l'époque

Édité par eupalynos le 06/04/2020 à 11:12
Avatar de seboss666 Abonné
Avatar de seboss666seboss666- 06/04/20 à 12:29:39
#3

Le problème des plateformes ARM, c'est leur durée de vie ultra courte et leurs variétés qui les rendent incompatibles rapidement, surtout avec un support noyau bien éclaté.
Dans le cadre d'une infra de fourniture d'instances virtualisées, tu peux multiplier les serveurs à bases de machines différentes en x86 sans que ça tue le chien sur le fonctionnement, mais sur ARM c'est très vite très compliqué, les proc ne supportent pas toujours exactement la même palette d'instructions. Et si tu veux garder une machine dédiée longtemps, les pièces détachées à conserver vont coûter cher, ultra cher.

Autant avec des acteurs comme Intel et AMD, c'est facile/intéressant de proposer des machines avec des CPUs qui sont facilement vendus pendant 3, voire 4 ans (pas forcément grand public mais pour des acteurs types OVH), alors qu'un acteur comme Qualcomm pour l'insant, au bout de 2 ans envoie chier tout le monde sur des modèles de CPU, aussi bien en fabrication qu'en support logiciel. On voit ce que ça donne sur les smartphones, c'est une catastrophe pour le suivi de sécurité et de montées de versions.

Avatar de Sheepux Abonné
Avatar de SheepuxSheepux- 06/04/20 à 12:50:51
#4

Pour avoir testé il y a longtemps (début de l'offre scaleway), j'ai vite arrêté (retour sur x86) pour cause de manque de paquets compilés ARM. C'était la galère, j'espère que c'est mieux maintenant.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact